Coronavirus : le Maroc dépasse la barre des 100.000 contaminations    Le docteur et académicien Mohamed Talal tire sa révérence    Abu Wael al-Rifi : Le contraste saisissant entre les grands patriotes et les petits maitres des entourloupettes    Lanceur d'alerte : Révélations en série d'un officier des services secrets du Polisario    Liberté économique : le Maroc 78ème mondial    La BVC dans le rouge du 14 au 18 septembre    Algérie: Un milliard de dollars de pertes financières    Mamounia, Royal Mansour, Fours Seasons...ils vont rouvrir leurs portes à Marrakech    La nouvelle Clio et le nouveau Captur disponibles au Maroc    Mercato: Gareth Bale de retour à Tottenham!    Bundesliga: Le Bayern détruit Schalke!    Liverpool officialise l'arrivée de Thiago Alcantara    Le Maroc remarquablement élu au Comité des Droits de l'Homme de l'ONU    Coronavirus: en France, la Haute Autorité de santé tranche sur la fiabilité des tests salivaires    Tanger: la douane découvre une usine clandestine    Marrakech adoptera l'enseignement en alternance    Mohamed Rouicha : sauveur de mémoire    Un parcours culturel très riche et très séduisant    Des artistes marocains appellent à la réouverture des théâtres et des salles de cinéma!    Entretien avec Othman Ktiri, l'entrepreneur marocain qui a réussi en Espagne    Washington reconduit unilatéralement les sanctions de l'ONU contre l'Iran    En Grèce, 9 000 demandeurs d'asile ont déjà rejoint le nouveau camp de Lesbos    Mexico : création d'un groupe d'amitié avec le Maroc pour promouvoir la coopération bilatérale    "Africa Innovation Week 2020": l'EMSI rafle la mise    Contrats spéciaux de formation: des mesures annoncées en faveur des entreprises marocaines    Climat des investissements au Maroc : le Département d'Etat US distribue bons et mauvais points [document]    Formation: mesures exceptionnelles en faveur des entreprises marocaines    «Enquête exclusive» : les dérives du régime algérien mises en lumière    Une photo de Leila Hadioui avec Saad Lamjarred surprend ses fans    Arabie saoudite: cinq personnes blessées par un projectile tiré par les Houthis    Nadal tombe à Rome (VIDEO)    Le régime algérien veut empêcher le Hirak de reprendre ses manifestations    Tanger : après l'affaire Adnane, nouvelle arrestation pour « attentat à la pudeur »    Météo : le temps se rafraîchit ce dimanche au Maroc (températures)    Mika « Loves Beirut » et d'autres stars mondiales aussi    L'image de la semaine    «Zanka contact», un ovni dans le 7e art national    Culture en vrac    Botola Pro: l'OCK tombe à domicile face à Berkane (VIDEO)    Real Madrid: Gareth Bale prêté à Tottenham    Cellule terroriste démantelée le 10 septembre: Ce que révèle l'expertise de la police scientifique    La presse britannique évoque les « sculptures » de Mehdia    Le secrétariat général des Finances de nouveau vacant    El Fizazi n'exclut pas un retour de Benkirane à la politique    Turquie : Ankara condamne un journal grec qui avait invité Erdogan à « aller se faire foutre »    Rude épreuve doukkalie pour le Raja et le Wydad    Etat-Unis : Les applications chinoises TikTok et WeChat interdites    Le forum de la jeunesse du cinéma hassani démarre ce soir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mawazine: C'est parti pour une semaine de concerts!
Publié dans L'Economiste le 29 - 05 - 2015

LA 14e édition du festival Mawazine s'annonce haute en couleurs et chargée de grands moments musicaux. L'évènement qui fait vibrer la capitale aux musiques du monde donne le coup d'envoi dès ce vendredi 29 mai. Il se poursuivra jusqu'au samedi 6 juin. Pour ne pas déroger à la règle, Mawazine offre une programmation très éclectique de musiques d'ici et d'ailleurs. Le festival qui avait habitué son public à une programmation riche en artistes que l'on peut catégoriser de «légende» comme Stevie Wonder, BB King, Elton John... propose cette année une sélection plutôt grand public mais qui saura tout de même ravir les festivaliers. C'est d'ailleurs la bomba latina Jennifer Lopez qui lance les festivités sur la scène de l'OLM Souissi. La star est une véritable bête de scène et est connue pour offrir des concerts exceptionnels. Samedi, c'est au tour de Pharell, très attendu par son public qui s'impatiente à chanter et danser sur son tube planétaire «Happy». Quant à la scène Nahda, c'est la célèbre Syrienne Assala qui enchantera son public. Du côté de la scène Bouregreg, place à la salsa avec l'ambassadeur de la musique colombienne Yuri Buenaventura. Les temps de la semaine seront marqués par les concerts de Placebo, Elissa et Black M le mardi. Le lendemain, Sting partagera ses grands classiques à l'OLM, Nabil Shuail, dit le rossignol du Golfe, foulera la scène de Nahda et les Ambassadeurs feront vibrer le Bouregreg aux rythmes africains. Vendredi prochain, ce sera «showtime» avec Usher, considéré comme l'un des princes du R'n'B et Aziz Sahmaoui au Bouregreg qui sait définitivement comment embraser son public. Maroon 5 et Wael Kfoury promettent une clôture de cette 14e édition en beauté, compte tenu de l'importance de leurs fans au Maroc.
Dans une ambiance plus intime et cosy, les mélomanes pourront apprécier les concerts du théâtre Mohammed V. La salle, qui a vu défiler de grands noms de la musique, propose cette année les concerts de deux divas Majda Roumi (le 30 mai), et celui de la soprano Barbara Hendrickx. Les inconditionnels de la musique lyrique nationale apprécieront le concert du doyen Abdelhadi Belkhayat, ou encore la soirée de samedi avec Bajeddoub et Souiri.
A.B.
Têtes d'affiche...
■ Jennifer Lopez (J.Lo): Native du Bronx, c'est en tant que danseuse que la bomba latina originaire de Puerto Rico démarrera une riche carrière dans le monde du showbiz. Elle crèvera l'écran quelques années plus tard dans le rôle de son idole «Selena» puis sort son premier album «On the 6» marqué par la sortie de son 1er tube «If you had my love». Chaque casquette qu'elle porte lui réussit, elle est nommée personnalité la plus influente du monde par Forbes en 2012. Celle qui est aujourd'hui loin d'être «Jenny from the block» se produira au Planet Hollywood de Las Vegas de janvier à juin 2016. 29 mai à 20h45 à l'OLM Souissi
■ Pharell Williams: Plus communément appelé Pharell, c'est avec son acolyte de toujours Chad Hugo qu'il forme le duo de production mythique dans le milieu hip hop R'n'B, «The Neptunes». Connu et reconnu pour leurs productions ou encore leur remix déjà dans les années 90, le son «Neptunes» a un cachet, et les fines oreilles les reconnaissent aux premières notes. En 2001, il laisse son côté rock s'exprimer dans son groupe NERD avec des tubes comme «Rockstar» ou «Lapdance». En 2013, il explose avec l'album «Girl» et son hit aux côtés des Daft Punk «Get lucky». 30 mai à 20h45 à l'OLM Souissi
■ Assala: La grande star syrienne compte de nos jours parmi les plus grandes chanteuses du monde arabe. Comme toute grande artiste de la musique arabe, elle a chanté des titres écrits par l'illustre poète Nizar Kabbani. L'interprète de «Samahtak» et de «Alli gara» à la voix aussi puissante que douce, aura débuté alors qu'elle n'est qu'une enfant. Ce n'est qu'à partir de ses 20 ans qu'elle se forge une personnalité artistique. Sa dernière participation au festival remonte à 2012. 30 mai à 21h45 à l'Espace Nahda
■ Sting: L'un des plus grands musiciens de la planète aujourd'hui n'a pas commencé avec «The Police», mais en tant que contrebassiste d'un groupe de jazz fusion nommé «Last Exit». Son premier succès il le doit à «Roxanne», premier tube enregistré avec le groupe mythique, début d'une brillante carrière musicale pour «The Police». Il mènera également une carrière solo et enregistrera des hits comme «Englishman in New York» ou encore «Fragile». Nul besoin de préciser que le répertoire de ce chanteur british, ainsi que celui de «The Police» font partie des grands classiques. 4 juin à 20h45 à l'OLM Souissi
■ Usher: Véritable icône du R'n'B, l'incroyable danseur et digne héritier du King of Pop en la matière est l'une des figures incontournables de la scène musicale américaine. Le célèbre chanteur de «You make me wanna» est connu pour offrir des shows grandioses alliant danse et chant. Le célèbre artiste était au Maroc pas plus loin que fin 2014, où il a joué les nomades en plein désert. 5 juin à 20h45 à l'OLM Souissi
■ Wael Kfoury: Il est l'une des figures les plus populaires de la chanson lyrique arabe. «Bi njoom el leyl», «Lail wa raad wa reeh», ou encore en duo avec Nawal Zoghbi pour «Men habibi ana», l'étoile libanaise envoûte son public très éclectique à chaque interprétation. Ses fidèles venus de tout le Maroc, déjà présents lors de la clôture du festival en 2012, ne rateront sous aucun prétexte son retour à Mawazine qui promet de ravir les mélomanes. 6 juin à 21h45 à l'Espace Nahda


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.