Le Maroc et la Mauritanie veulent renforcer leur partenariat    Le ministre palestinien des Affaires étrangères salue l'appui constant du Monarque à la question palestinienne    Affaire Leila S : Me Zahrach va porter plainte contre les avocats de l'accusation pour injures publiques    Annulations de festivités et d'événements en cascade à Marrakech    U.S. Stocks Climb as China Pledges to Support Businesses    Une nouvelle condamnation dans l'affaire « Hamza mon Bb »    Cash Plus accompagne le groupe Fnaire pour leur 20 ans de carrière à Paris    Janvier noir pour le marché automobile européen    La Chine retire leur accréditation à trois journalistes du Wall Street Journal après un titre controversé    Le MAE palestinien a évoqué le roi Mohammed VI    Fès: un chauffeur de camion arrêté dans une station-service    Le Sahara, toile de fond des entretiens entre Ould Errachid et des responsables chiliens et panaméens    Omar Balafrej : «Non, je ne suis pas athée»    Coupe arabe U20 : Le Maroc s'impose devant le Bahreïn    Le tennis de table casablancais à l'honneur    La pièce «Daïf Al Ghafla» présentée à Bruxelles    Salfaous Band dévoile «Gher Nta»    Marrakech s'électrise !    Un week-end fructueux pour les Lions de l'Atlas    Le Sahara, future pierre angulaire de la coopération Sud-Sud    Secteurs régulés : qui s'occupe de la concurrence ?    Le paiement en ligne reste modeste malgré sa progression    Le président français annonce des mesures contre le «séparatisme islamiste», et la fin des imams détachés    Coronavirus: Des passagers du paquebot débarquent au Japon, plus de 2.000 morts en Chine    Haro sur Bloomberg: Le milliardaire attendu au tournant pour son premier débat démocrate    Jeff Bezos crée un fonds « pour la Terre » doté de 10 milliards de dollars    ENYAQ: le prochain SUV 100% électrique de Skoda    Véhicules électriques: Volkswagen et E.ON développent la charge ultrarapide    15 longs métrages, dont Adam, en lice    La CGEM lance 1 milliard DH de commandes pour les TPME d'Intelaka    Foot : La Bundesliga dépasse les 4 milliards d'euros de chiffre d'affaires    La Commission européenne salue les efforts du Maroc en matière de réformes fiscales    Le Chili porte un coup dur aux séparatistes    Voici le temps qu'il fera ce mercredi    Le Japon considéré comme le premier employeur privé étranger au Maroc    Divers Economie    L'appel de l'USFP aux partis de la majorité et de l'opposition à un débat sur la réforme du système électoral    Les gouvernements se doivent d'accorder aux gens les droits dont ils ont besoin    Des étudiants à l'origine d'une campagne de sensibilisation dédiée à la santé mentale en milieu universitaire    Divers    Battu par Man United, Chelsea sous haute pression    Guardiola et Sterling resteront à City même sans Coupe d'Europe    La question du jour : Mattéo Guendouzi peut-il être sélectionné en équipe nationale ?    Nouveau coup de filet en Turquie contre le mouvement du prédicateur Gülen    Quelles voies d'émergence pour le Maroc ?    Signature d'une convention actant une forte baisse des primes d'assurance pour les bénéficiaires du programme "Intelaka"    Abdallah Baida, un explorateur des mots    Patrick Sébastien tacle Nagui et France 2    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fast-food: Quick fait son come-back
Publié dans L'Economiste le 11 - 02 - 2016

Quick, l'enseigne européenne de la restauration rapide, opère un retour en force sur le marché marocain. Un come-back opéré en partenariat avec Ténor restauration (master-franchisé), filiale du groupe éponyme. L'entreprise vient d'ouvrir un 1er restaurant à Rabat. Un site pilote d'une superficie de 400 m2 en plein centre de Rabat. Cette inauguration sera suivie de l'ouverture de 14 autres restaurants à l'horizon 2020. «Nous avons prévu d'ouvrir trois restaurants en propre dans les 6 mois prochains à Casablanca et à Marrakech», annonce Farid Bensaid, président de Ténor Group. La holding a mobilisé un investissement de 350 millions de DH pour le développement de l'enseigne de fast-food. «Cette ouverture est le fruit d'un travail de plus de 3 ans compte tenu des conditions imposées aux master-franchisés sur les produits utilisés, le respect de la chaîne de froid et les standards de traçabilité», explique le management de Ténor Group. En effet, l'entreprise revendique 50% de sourcing local. Le reste des produits provient d'Europe, notamment de fournisseurs français et espagnols accrédités par le franchiseur.
Côté fournisseurs locaux, les opérateurs ont décroché le référencement de la multinationale après la rénovation partielle de leur outil industriel. «Au niveau de la boulangerie industrielle, notre fournisseur a dû investir quelques millions de dirhams pour mettre à niveau son process. Si un ou des investisseurs comptent intégrer notre supply-chain, nous sommes prêts à offrir un accompagnement pour leur mise à niveau grâce à l'assistance des équipes R&D de la marque», signale le président de Ténor Group. Ce retour s'opère, rappelons-le, en pleine «guerre des marques» (cf. L'Economiste du 18 février 2015) entre les deux mastodontes américains McDonald's et Burger King. Face à cette concurrence acerbe, le nouvel entrant a choisi de s'aligner sur les mêmes fourchettes de prix pratiquées par le secteur. «Nous avons beaucoup de respect pour nos concurrents, mais un monopole, voire un duopole serait dangereux pour le marché», soutient Bensaid. Autre défi pour Ténor Group, rompre avec l'image laissée par les anciens détenteurs de la carte. Quick était auparavant détenue par la Marocaine des Loisirs (MDL). Le contrat de cette franchise a été résilié en 2006. «Il y a eu une expérience infructueuse parce que les règles et les process n'ont pas été respectés.
La restauration type Quick est un vrai travail d'ingénierie qu'il ne faut pas prendre à la légère», précise le master-franchisé. En termes de politique de recrutement, Quick envisage d'embaucher 2.000 personnes en partenariat avec l'Anapec pour accompagner les ouvertures à venir. Ténor Group est, rappelons-le, une holding de gestion présent dans les métiers de l'assurance (Afma), de la distribution (l'entreprise est l'un des fournisseurs d'Inwi), de l'offshoring, du e-commerce et de la LLD. Le groupe, qui a atteint un chiffre d'affaires de 2,2 milliards de DH en 2014, emploie 1.300 salariés. Il compte également des participations dans l'audiovisuel et de l'enseignement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.