Mustapha El Khalfi met la société civile devant ses responsabilités    L'ANAPEC lance 4 unités mobiles    Casablanca : Quatre balles pour arrêter un repris de justice    Agences des bassins hydrauliques : Le décret d'organisation entre bientôt en vigueur    Vacances scolaires : Le dispositif de l'ONCF    En réponse au message que le Souverain lui avait adressé récemment au sujet d'Al-Qods: SM le Roi reçoit une lettre du président américain    Soupçons d'ingérence russe: Twitter a fermé 1.000 nouveaux comptes    Congrès régional du RNI : Les recommandations d'Akhannouch    Fake news: Avec l'aide des usagers, Facebook cherche les sources « fiables »    Saad Eddine, Oh my brother Saad Eddine, did you not see it coming?    La Conférence des ministres des AE du Dialogue "5+5" salue le rôle de SM le Roi en tant que Président du Comité Al Qods    Oxfam: Les plus riches ont accaparé 82% de la richesse mondiale créée en 2017    Turquie: 24 arrestations pour « propagande » en lien avec l'offensive en Syrie    CHAN Maroc-2018 : Le Maroc termine en tête du groupe A    Début à Rabat des travaux du 4-ème congrès du PSU    L'Office des changes fait le point sur les opérations de couverture    Osons espérer    Fès : Trois blessés suite à l'effondrement d'une maison de deux étages    «La marge de manœuvre de Bank Al-Maghrib demeure très limitée»    Un draft pour début février    Les émetteurs désormais protégés par la jurisprudence    Amical : Maroc - Argentine, toujours d'actualité Spécial    Fayçal Rherras retourne en Ecosse pour plus de temps de jeu    Le Liberia soutient l'admission du Maroc à la CEDEAO    Le Dirham, le Wali et la Presse, « est-ce que le monde est sérieux » ?    CHAN 2018 : Classement des buteurs après 2 journées Spécial    Agents de joueurs: l'UEFA brise l'omerta    Les sociaux-démocrates disent oui à Merkel    4 blessés suite à l'effondrement d'un immeuble    L'IMA rend hommage à Abdellah Laroui    Cachemire, cette guerre oubliée...    La Jeunesse socialiste célèbre le 42 e anniversaire de sa création    850.000 employés fédéraux au chômage technique    Il n'y aura pas d'expulsion de ressortissants Marocains    Emploi, Santé et Education, priorités pour Aziz Akhannouch    AJAMMAR au Musée de la Fondation Abderrahman Slaoui    Faouzi Benzerti, nouveau coach du Wydad    El Jadida abrite la 1ere édition du festival ‘'FRATERNITE AFRICAINE DES TALENTS''    Arrestation à Bab Sebta d'un Espagnol en possession de 105 kg de Chira    Jamal Sellami : «Notre victoire face à la Guinée, un appui moral pour aller de l'avant»    CHAN Maroc 2018: Le Maroc accède rapidement aux quarts de finale    SIEL : Casablanca accueille 300 plumes du monde    Loft Art Gallery au Salon international d'art contemporain africain à Marrakech !    Peter Mayle, auteur d'«Une année en Provence», n'est plus    13e Session ordinaire du Conseil Supérieur de l'Education, la Formation et la Recherche Scientifique    1,5 kilo d'or saisi à Tanger    Casablanca: un patrimoine architectural sous le coup de l'amnésie    «Solo» déroche le prix de la meilleure œuvre théâtrale pour l'année 2017    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'INFO
Publié dans L'Economiste le 26 - 01 - 2017

Le juge d'instruction à la cour d'appel d'Al-Hoceima a clos les auditions dans le cadre de l'enquête approfondie qu'il mène dans l'affaire du poissonnier Mouhcine Fikri. Il a également délivré un ordre juridique pour soumettre le dossier à la chambre criminelle de première instance. C'est ce qu'a confirmé à L'Economiste maître Adbib Abdennour, avocat des employés de la société de ramassage des ordures d'Al Hoceima.
Les employés de la société de propreté sont accusés d'homicide involontaire, précise notre interlocuteur. En plus de ces employés, deux agents d'autorité, le délégué provincial et le chef de service de la délégation locale du département des pêches maritimes, ainsi qu'un vétérinaire, sont aussi poursuivis dans la même affaire. L'ensemble des prévenus comparaîtront devant le juge de la chambre de première instance (la semaine prochaine selon une source judiciaire locale) pour être jugés des faits qui leur sont reprochés. Le juge d'instruction, a par ailleurs ordonné la mise en incarcération d'un suspect dans le cadre de la même affaire.
Il s'agit d'un associé du défunt et qui aurait déclenché involontairement le bouton de la benne qui a provoqué la mort de Mouhcine. De fait le nombre des accusés en arrestation effective s'élève à 9 alors que deux autres sont poursuivis en état de liberté provisoire. La décision prise par le juge d'instruction, tant attendue par l'ensemble des protagonistes de cette affaire, mettrait fin aux différentes inquiétudes des acteurs de la société civile, des associations de défense des droits, des familles des inculpés et de l'opinion publique. De leur côté les avocats des différentes parties s'exprimeront librement sur les soubassements de l'affaire lors des différentes audiences.
Manifestations en série
ON s'attend aussi à ce que l'intensité des protestations s‘apaise au niveau du chef lieu de la province d'al Hoceima et les différentes localités de la province qui connaissent des sit-in, des manifestations périodiques et des marches de protestation et de solidarité avec le poissonnier broyé. Certaines de ces marches ont failli dégénérer. Rappelons que Mouhcine Fikri est présenté par les manifestants comme une victime de la négligence de certains responsables. Il est également devenu le symbole d'une jeunesse en quête de stabilité socio-économique. Ce qui explique en partie la constance des manifestations.
De notre correspondant,


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.