Coronavirus: 12 nouveaux cas confirmés au Maroc, 402 au total    12 nouveaux cas confirmés au Maroc, 402 au total    Coronavirus/Juve: le salaire de Cristiano Ronaldo va baisser    Covid-19: 319 nouveaux décès en France, 2.314 au total    McDonald's lance son initiative « Meta7dine »    NT7arko f'dar! La MDJS lance une application pour bouger à la maison    Coronavirus : quels coûts pour l'économie marocaine ?    Nasr Mégri chante « Corona »    CNDP et AMRC se mobilisent pour faciliter le télétravail    Coronavirus : PSA renforce la protection de ses salariés et contribue à la solidarité nationale    Une ex-journaliste de Medi 1 meurt du coronavirus    Le ministère public incite à plus de rigueur dans l'application du nouveau dispositif juridique    Différend entre la CGEM et le GPBM    Tramway: Explications sur l'interruption temporaire de ligne T1    Le Président de la Commission de l'Union africaine, testé négatif au coronavirus    Coronavirus : Voici un récapitulatif des principales mesures fiscales au profit des entreprises    Coronavirus: le bilan s'alourdit en Algérie    Coronavirus : le Président américain promulgue le plan de sauvetage massif de l'économie    Coronavirus : Le Comité de veille économique à la rescousse des ménages vulnérables    Covid-19 : les entreprises du BTP veulent plus de garanties pour mener à bien les chantiers prioritaires    Météo: les températures prévues ce samedi 28 mars au Maroc    Coronavirus: coup dur pour Hassan El Fad (PHOTO)    Kenya : 63 personnes ingurgitent du Dettol pour « se prémunir » contre le coronavirus, 59 en meurent    Santé, nutrition et condition physique : La FRMF lance une série de vidéos au profit des footballeurs confinés    Coronavirus: Plan anti-sécheresse: Financement additionnel de 1,5 milliard de DH    Les actions à Wall Street montent en flèche après le plan de sauvetage économique    La médecine militaire à la rescousse    Le Conseil de gouvernement adopte des projets de décret suspendant la perception du droit d'importation sur le blé dur et certaines légumineuses    L'Union européenne appuie les efforts du Maroc pour faire face à la pandémie du Covid-19 avec un budget immédiat de 150M €    Décès de Hassan Ghazoui: Les condoléances du SG du PPS    Ahmed El Khichen, auteur autodidacte, transforme son salon de coiffure en librairie    La vie de Fatima Mernissi au grand écran prochainement    Bonne nouvelle pour les Marocains établis en France (PHOTO)    Samira Said lance «Waqiâ Majnoun»    Un autre monde à imaginer et à construire    Décès de Hidalgo, l'homme qui ravivé le football français    Pourquoi avons-nous besoin de la pensée rationnelle contre les manipulations fantaisistes?    Abdelhak Nouri: on en sait plus sur son état de santé    Le Coronavirus contraint Poutine à reporter sa réforme constitutionnelle…    Le Roi félicite le Président du Bangladesh à l'occasion de la fête de l'indépendance de son pays    Le Covid-19 compromet les chances de la tenue de la CAN 2021 et des compétitions interclubs    Les coureurs cyclistes marocains adoptent le "Home-trainer"    Réunion virtuelle du G7    La divulgation de l'identité d'un malade fait des vagues    Faute de recettes, les clubs de foot menacés de faillite    Coronavirus : Sueurs froides dans un 7ème art, contraint de s'adapter    Journée mondiale du théâtre, une occasion de promouvoir le "père des arts" à travers le monde    Le très beau geste de Jenifer envers le personnel soignant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Rabat: Les élus du PAM réclament le départ du maire
Publié dans L'Economiste le 23 - 08 - 2017

Climat tendu lors de la dernière session extraordinaire du Conseil de la ville. Les élus du PAM se sont regroupés autour du maire Pjdiste, Mohamed Sadiki, afin de lui réclamer plus de temps pour poursuivre leur intervention. Pendant 4 heures, aucun point à l'ordre du jour n'a été examiné (Ph. NEA)
Blocage, c'est le mot d'ordre des travaux du Conseil de la ville de Rabat depuis son élection il y a près de deux ans. La majorité des sessions du Conseil se sont déroulées dans un climat très tendu, voire conflictuel, ne permettant pas d'examiner les affaires de la ville. Une situation s'expliquant par une rivalité exacerbée entre les élus du PJD, qui dirige la Commune, et ceux du PAM, conduisant l'opposition.
La session extraordinaire, tenue la semaine dernière, n'a pas dérogé à la règle. Dès le début de la réunion, les élus du PAM ont adopté une stratégie visant à bloquer les travaux de la session. Mission réussie: pendant 4 heures, aucun point à l'ordre du jour n'a pu être examiné. Pour justifier leur action, les élus du parti du tracteur avancent plusieurs reproches à l'équipe dirigée par le maire Pjdiste de Rabat, Mohamed Sadiki.
Pour commencer, Driss Errazi, conseiller du PAM, rappelle l'incapacité de la majorité à préparer son budget, ce qui explique le refus du visa de la wilaya. L'on soulève, également, le retard dans la préparation du plan d'action de la Commune, qui devait être déjà adopté. «Il faut attendre l'intervention du wali pour proposer des projets prévus dans le cadre du programme de développement urbain de Rabat 2014-2018», ajoute un autre élu du PAM. «La réalisation d'une partie des projets figurant à l'ordre du jour relève de la société Rabat Aménagement, dont le wali préside le conseil d'administration», justifie pour sa part le maire.
Il s'agit notamment de la construction et la gestion déléguée de 4 parkings souterrains, et de la création d'une SDL (Société de développement local) pour assurer la gestion de la future gare routière de la capitale. «Mais il existe des points à l'ordre du jour ne relevant pas des compétences de l'agence, comme celui de l'acquisition du foncier pour la construction de la future foire internationale de Rabat», fait remarquer un élu du PAM. Ce terrain, d'une superficie de plus de 4 ha, fait partie du patrimoine de l'ex- Régie autonome du transport de Rabat, actuellement en phase de liquidation, selon le maire. «Il faut activer l'acquisition de ce terrain par la ville avant qu'il ne tombe entre les mains des promoteurs immobiliers», explique-t-il.
Le coût de construction de cette foire avoisine les 285 millions de DH, dont 134 millions de DH dédiés à l'acquisition du foncier. «Comment la Commune pourra-t-elle mobiliser le financement de l'ensemble de ces projets, alors qu'elle n'arrive même pas à honorer ses engagements dans le cadre du programme de développement de Rabat», s'interroge Errazi.
La situation de la trésorerie de la Commune est en amélioration avec plus de 200 millions de DH enregistrés à fin juin dernier, contre 27 millions à la même période de l'année précédente, selon l'adjoint du maire de Rabat, Lahcen El Amrani. «La contribution de la commune au financement de la majorité des projets ne pose pas de problème», assure-t-il.
L'adjoint du maire reproche aux élus du PAM de bloquer les travaux du Conseil de la ville en imposant des questions ne figurant pas à l'ordre du jour de la session, ce qui constitue une violation aux dispositions de l'article 41 de la loi organique 113-14 relative aux communes. A l'instar de l'affaire du départ «contesté» à la retraite anticipée du maire de la société Redal. Certains élus du PAM n'ont cessé de réclamer les résultats de l'enquête effectuée sur ce dossier.
Du gâchis
Depuis l'arrivée du PJD à la direction de la Commune, l'on assiste à des blocages des travaux du Conseil de la ville, ce qui ne manque pas d'impacter la gestion des affaires de la capitale et de ses habitants: transport, collecte des déchets, éclairage public, assainissement... Ces impasses contribuent, également, à retarder la réalisation des projets structurants, comme celui de la future gare routière et de 4 parkings d'une capacité globale dépassant les 2.500 places. Cette situation pèse également sur l'attractivité des investissements privés. «Le financement de la construction des 4 parkings, qui coûtera près de 500 millions de DH, sera par exemple assuré par un opérateur privé», précise un élu. En plus de l'amélioration du stationnement, ce projet créera des emplois.o


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.