« Ach Waqe3 » : l'actualité décryptée par Jamal Berraoui    Le parlement de l'enfant : Une expérience prometteuse    Le Registre national électronique des sûretés mobilières prévu pour le printemps 2020    La sélection nationale des joueurs locaux s'impose face à la Guinée    Casablanca accueille la 3ème édition de China Trade Week    Angleterre: Avec Mourinho, ça va déménager à Tottenham!    Les avocats manifestent contre l'article 9 du PLF    Ford se lance dans l'électrique, avec sa marque emblématique Mustang    «Le Mans 66» vrombit en tête du box-office nord-américain    Range Rover Evoque. Sur les traces du Velar    La Hassania d'Agadir se sépare de Gamondi    Ferrari Roma. Honorée par son chef d'Etat    Tkayes School dédie sa 6ème édition à la région de Casablanca    La sécurité au coeur de la stratégie de Vivo Energy Maroc    Une journée autour l'innovation dans l'industrie automobile    Le HCP dresse l'état des entreprises au Maroc    Vidéo. Un séisme frappe le Mexique    Japon: Shinzo Abe bat le record de longévité d'un Premier ministre    Funérailles de Mustapha Iznasni à Rabat    Le peuple marocain célèbre l'anniversaire de SAR la Princesse Lalla Hasnaa    Dépollution et environnement    15.000 postes sont à pourvoir : Près de 160.000 candidats au concours des enseignants-cadres des Académies    Coupe du Trône: Le TAS de Casablanca entre dans l'histoire    Rajae Lahlou: La quête de soi        Jean Numa Caux à l'espace Rivages à Rabat    Mehdi El Jazari dans «Hayna»    L'Iran dit avoir « repoussé l'ennemi », après de violentes manifestations    Législation. Les conseillers approuvent la loi 57-18 sur les sacs en plastique    SIDA. L'expérience marocaine évaluée    Sport-étude. TIBU s'allie avec des Américains    Forum des jeunes leaders. Une plateforme d'expression    Le PPS dans l'opposition    Presse francophone. Le Maroc présent aux assises de l'UPF    Destitution de Trump: Les républicains attaquent un témoin lors d'auditions marathon    Violences sur les réseaux : Seule une femme victime sur dix porte plainte    Migration. Les sans-papiers marocains au cœur du conflit catalan    L'intégration socioprofessionnelle des migrants au Maroc mise en lumière à Genève    Hay Mohammadi en fête    Taourirte bientôt dotée d'un nouveau tribunal de première instance    Participation marocaine au Forum de Dakar sur la paix et la sécurité    Les fonds envoyés à l'étranger par les résidents de l'UE en hausse à 35,6 milliards d'euros en 2018    La Biennale de Rabat et l'exposition "Trésors de l'Islam en Afrique" dépassent la barre de 100.000 visiteurs    Alae Megri érige un pont artistique entre le Maroc et l'Amérique latine    Les artistes marocains dominent les nominations aux "Africa Music Awards"    Eliminatoires CAN-2021 : Les Lions de l'Atlas dominent le Burundi (0-3)    Coupe du Trône de futsal : Le Fath de Settat s'offre le titre aux dépens de la Ville Haute de Kénitra    Les jeunes leaders de la Méditerranée à l'honneur à Essaouira    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Oncologie: L'hôpital Cheikh Khalifa s'allie à l'Institut Curie
Publié dans L'Economiste le 16 - 11 - 2018

«L'Institut Curie est réputé pour la prise en charge du cancer du sein, mais aussi d'autres types de pathologies comme l'oncologie pédiatrique, les mélanomes ou encore les sarcomes…», explique Dr Nabil Ismaïli, professeur assistant en oncologie à Cheikh Khalifa (Ph F. Al Nasser)
Formation continue, prise en charge des cas compliqués et ouverture vers l'Afrique. Ce sont là en résumé les trois principaux axes de la convention liant l'hôpital universitaire international Cheikh Khalifa à l'Institut français Curie. L'accord, qui vient d'être signé, permet au «Casablanca Cancer Center», relevant de l'établissement hospitalier casablancais, de bénéficier de l'expertise de l'Institut Curie.
«La collaboration entre les deux institutions doit permettre une amélioration du niveau de prise en charge des malades et de la formation continue des performances du corps médical et du personnel soignant», souligne Nabil Ismaïli, professeur assistant en oncologie à Cheikh Khalifa.
Selon ce spécialiste, l'Institut Curie est surtout connu pour la prise en charge de plusieurs types de cancer, notamment celui du sein avec 13.000 nouveaux cas par an. D'autant plus que ce type de cancer arrive en tête des cas recensés au Maroc. «Les cancers digestifs, comme ceux du colon ou de l'estomac, étaient plus fréquents il y a quelques années. Aujourd'hui, le cancer du sein occupe, chez les deux sexes, la première position dans les statistiques», tient à préciser Dr Ismaïli.
L'objectif de cet accord est également d'établir un dialogue entre les professionnels des deux institutions. Les cas difficiles pourront bénéficier d'un deuxième avis ou encore, dans certains cas plus complexes, être pris en charge à l'Institut Curie sous certaines conditions.
Autre volet important de ce partenariat: les médecins et personnels de l'hôpital Cheikh Khalifa pourront bénéficier de formations continues et d'échanges de savoir-faire. «C'est valable pour les médecins, techniciens, staff médical ou médecins résidents», fait valoir le spécialiste en oncologie.
Mais l'ouverture vers l'Afrique représente l'un des axes majeurs de ce partenariat. En effet, les patients africains (originaires notamment du Mali, Gabon, Sénégal, Mauritanie…) pourront, grâce à la télémédecine, profiter de l'expertise française au Maroc.
Le Casablanca Cancer Center dispose d'un plateau technique complet en cancérologie: IRM, scanner, Pet Scan, radiologie interventionnelle... Il est également doté d'un appareil de pointe en radiothérapie: le TrueBeam STx®. Cette technologie dernier cri, qui permet la protection des tissus sains, réduit considérablement les délais de traitement (Ph. F. Al Nasser)
Par ailleurs, l'hôpital Cheikh Khalifa et l'Université Mohammed VI des sciences de la santé se sont engagés dans une opération inédite de soins à distance (aux côtés de la Société marocaine de télémédecine). Il s'agit d'un projet-pilote visant dans un premier temps quelques localités enclavées.
Les activités de téléconsultation, couplées à la fourniture de médicaments, permettent aux populations de 3 localités (Anfgou: 4.500 habitants, Imilchil: 9.000 habitants et Zaouit Ahensal: 10.900 habitants) de bénéficier de prestations médicales assurées à distance et en temps réel par des médecins enseignants relevant de l'Université Mohammed VI des sciences de la santé basée à Casablanca.
Après une phase d'évaluation, démarrée cette semaine, les activités de télémédecine seront étendues à trois autres sites dès ce mois de novembre. Il s'agira des localités d'Aït Tamlil (20.300 habitants), relevant de la province d'Azilal, de Taliouine (6.800 habitants), relevant de la province de Taroudant, et de Talsint (16.000 habitants), relevant de la province de Figuig. Ce projet ambitionne à terme la couverture de 160 communes rurales et d'une population de près de 2 millions de personnes connaissant un enclavement sanitaire important.
Aziza EL AFFAS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.