Amzazi: Le digital, un levier indispensable pour l'employabilité des jeunes    Cinq morts dans une fusillade près de Chicago    El Othmani : Le Maroc attache un intérêt particulier à la coopération avec le FMI et la BM    Approvisionnement en eau : Amara satisfait des progrès réalisés    Mutandis : Le RN en hausse de 40% en 2018    Sahara marocain : La loi budgétaire américaine très favorable à la position du Maroc    Vidéo-Live : Le Président égyptien présente les défis sécuritaires de l'Afrique au MSC2019    Vidéo-Live : Angela Merkel parle des vraies sources d'insécurité en Algérie et en Afrique    Les mises à jour de sécurité prendront fin dans un an    Algérie    Gros appétit pour les énergies renouvelables    4L Trophy 2019: Une course pour les jeunes façon Paris-Dakar    Un paquet de mesures en faveur des TPE    Code de la famille: Les écueils qui plombent la réforme    Les Marocains du monde au SIEL    Nasser Bourita : Les accords Maroc-UE sont compatibles avec le droit international    Repenser la cohabitation entre les automobilistes et les cyclistes    Bouillon de culture    Trump va déclarer l'"urgence nationale" pour construire son mur à la frontière    Divers    Les conditions de travail demeurent précaires à l'échelle mondiale    Ligue Europa : Arsenal tombe à Borisov, le Séville FC s'offre la Lazio    Divers sportifs    Une journée au complet et du spectacle en vue    Appel à des mesures concrètes pour répondre aux problématiques des petites entreprises    Frontex place les Marocains au Top ten des passeurs    Cancer du col de l'utérus: le vaccin est "sûr et indispensable"    Appel à une stratégie nationale visant à faire de l'école un espace pour tous    Divers    Les entreprises espagnoles opèrent au Maroc dans des secteurs de grande importance    La bourde de Katy Perry    Pourquoi Johnny Depp n'incarnera plus jamais Jack Sparrow    Les problèmes de peau de Kim Kardashian    Luis Rubiales loue la qualité des installations sportives au Maroc    Démantèlement d'une cellule terroriste composée de cinq extrémistes s'activant à Safi    Nador : Arrestation d'une bande de présumés passeurs    Casablanca: Incendie dans un stand du SIEL, rapidement maîtrisé    Le Forum international de l'étudiant à Safi    La nouvelle vie du Grand théâtre Cervantès    La Botola pro adopte le VAR la saison prochaine    Vidéo – Munich : La sécurité mondiale en question    Coupe de la CAF : La RSB bat le HUSA et s'adjuge la première place    Le Maroc et l'Espagne écrivent un nouveau chapitre de coopération économique    A SIEL ouvert…    Parlement : Une session mi-figue, mi-raisin    La première édition d'ADCC en Afrique se déroulera au Maroc    Sit-in massif lors du concert d'Enrico Macias à Casablanca    SIEL: les jeunes d'El Jadida publient un recueil de poèmes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Développement durable: «L'Etat doit donner l'exemple»
Publié dans L'Economiste le 22 - 01 - 2019

Eaux polluées et hautement toxiques dans la région de Tinghir (Ph. Bziouat)
Plus d'un an après la tenue de la COP23 à Marrakech, où en est-on dans la réalisation des objectifs de développement durable? Nezha El Ouafi, secrétaire d'Etat en charge de ce secteur, a organisé une conférence, vendredi dernier, pour dresser le bilan de son département dans ce domaine.
Aziz Rebbah, ministre de l'Energie, des Mines et de l'Environnement, également présent à cette rencontre, a insisté sur le rôle des départements ministériels, mais également des administrations et des établissements publics, dans la consécration de la culture de la protection de l'Environnement.
«L'Etat doit donner l'exemple, notamment en matière d'efficacité énergétique, de gestion du parc automobile…», a-t-il souligné. Aujourd'hui, le département de Nezha El Ouafi compte acquérir 5 véhicules électriques. Cette décision devra être validée par le Comité stratégique du développement durable, dont la prochaine réunion est prévue pour la fin du mois.
Qualité de l'air, assainissement liquide, déchets...
Durant l'année précédente, une série de mesures ont été déployées, selon le bilan présenté par la secrétaire d'Etat. C'est le cas notamment du lancement de l'implémentation de la Stratégie nationale du développement durable, adoptée en Conseil des ministres en juin 2017. Son comité de pilotage a tenu 3 réunions, qui se sont soldées par l'approbation de 19 plans d'action de développement durable sectoriels. Ces derniers définissent la contribution de chaque département.
Parallèlement, d'autres actions ont été opérationnalisées, comme la mise en œuvre du Programme national d'amélioration de la qualité de l'air et celui portant sur l'assainissement liquide intégré. Idem pour la valorisation des déchets grâce à la mise en place de centres de tri.
Le programme national des déchets ménagers, qui s'étale sur la période 2018-2020, a permis d'améliorer le taux de collecte, particulièrement en milieu urbain. Il est passé à 85,2% après la première année de déploiement, contre 44% auparavant.
Le taux de traitement et de valorisation des déchets est également en hausse, passant de 10% en 2008 à 62,4% l'année dernière. Ces mesures ont également permis la fermeture de 30 décharges sauvages. El Ouafi a rappelé que la stratégie et le plan d'action en matière de valorisation ont été préparés afin de structurer certaines filières polluantes comme les déchets plastiques, les batteries usées, les équipements électriques et électroniques, huiles usées, déchets de construction…
Selon la secrétaire d'Etat, les efforts menés dans les différents aspects liés au développement durable et à la protection de l'environnement ont permis au Maroc d'être classé à la 2e position, après la Suède, dans l'Indice de performance climatique, dans le rapport publié en marge de la 24e Conférence des parties à la convention cadre des Nations unies sur le changement climatique (COP24).
M.A.M.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.