La Chambre des représentants adopte le PLF-2020 en deuxième lecture    Sa Majesté le Roi préside un Conseil des ministres    RAM rejoint l'Alliance Oneworld en mars prochain    Cérémonie commémorative du cinquantenaire de la création de l'OCI    Ligue des champions : Les grosses écuries restent en course    Les hooligans ont gâché le spectacle à Khouribga    Divers    La pauvreté est l'une des principales sources de violence conjugale au Maroc    Robert Redford: Je ressens une grande connexion avec le Maroc
    "Scandale" en tête des nominations pour les SAG Awards
    Prison de Nador: «Le détenu décédé n'a jamais subi de mauvais traitement»    TGR: Déficit budgétaire de 42 MMDH à fin novembre    Errachidia: Arrestation de deux individus en possession d'une demi tonne de chira    "Le SMIG demeure sensiblement élevé au Maroc", selon Bank Al Maghrib    Bassin du Congo: Arlette Soudan-Nonault remercie le roi Mohammed VI    Complexe Mohammed VI: Faouzi Lakjaa détaille l'ambition de la FRMF    Maroc-Portugal. Les opérateurs main dans la main pour doper la coopération    JO: Paris-2024 choisit Tahiti pour les épreuves de surf    L'ONEE reçoit un appui financier de 245 millions d'euros de la BAD    Samedi à Rabat: 5e session de son Comité central du PPS    L'Observatoire Africain pour les migrations se fait attendre    Le Lesotho ne reconnaît plus la pseudo-rasd    Revitaliser un arbre emblématique    Al Hoceïma : Peine de mort pour le duo qui a commis un double meurtre    Marrakech : La guerre contre les malfaiteurs ne s'essouffle pas    La Fédération de rugby minée par une crise sans précédent    Elizabeth II ne compte pas quand il s'agit des cadeaux de Noël    «Bayane Al Youme» primé dans la catégorie «Presse écrite»    Le rappeur 7liwa chante à la prison d'Oukacha    Sommet Russie-Ukraine : un résultat mitigé…    Manifestation multidimensionnelle au rayonnement international : Le «Village du Maroc» ferme ses portes à Abidjan    En Algérie, les bureaux de vote ouvrent leurs portes    La fête de plaisir des sens et de vitalité d'esprit    BMCE Bank Of Africa lance "Dynamic Currency Conversion"    YouTube et la publicité, je t'aime moi non plus    Irréconciliables, républicains et démocrates débattent de la destitution de Trump    Fumées toxiques en Australie: Le Premier ministre australien sort du silence    Ses membres, son livrable, sa méthodologie, ses priorités, son mode de fonctionnement… La commission Benmoussa en 10 questions    L'UE octroie 101,7 millions d'euros au Maroc    Régime de change : BAM étudie l'impact sur l'économie    Recrutement: La DGSN adopte la procédure de présélection    Othmani Benjelloun et Dr Leila Mezian Benjelloun assistent à la remise des Prix Nobel    Complexe Mohammed VI. Visite guidée    L'amazighité sans hypocrisie    Conférence internationale à El Jadida sur la famille et l'éducation dans le monde arabe    One Piece Stampede, le premier film de la Toei Animation à être diffusé au Maroc    Lever de rideau sur le Festival international «Cinéma et migrations» d'Agadir    Une structure intégrée dédiée à la performance et à l'excellence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'huile d'olive marocaine dans la cour des grands
Publié dans L'Economiste le 28 - 02 - 2019

Au total, 35 marques d'huile extra-vierge produites par des sociétés et GIE sont inscrites dans la liste des participants au trophée 2019. Elles sont mises à l'appréciation d'un jury international sous la supervision du Conseil oléicole international (Ph YSA)
Le trophée premium «Volubilis extra-vierge Maroc 2019» de la meilleure huile d'olive extra-vierge s'est ouvert, hier, à Meknès. La manifestation qui célèbre sa onzième édition est initiée par l'Agro-pôle olivier de l'Ecole nationale d'agriculture de Meknès, en partenariat avec l'association «Union pour le développement de l'olivier de Meknès» (UDOM).
Deux jours durant (26 et 27 février), quelque 35 marques d'huile d'olive sont mises à l'appréciation d'un jury international. Ces huiles sont produites notamment à Meknès, Fès, El Hajeb, Boulmane, Beni Mellal, Essaouira, Chichaoua, Kalaa Sraghna, Nador, Oujda, Taourirte, Taounate, Sefrou, et Azilal.
Cette représentativité des différents territoires dénote de l'engagement des producteurs marocains pour une huile d'olive de qualité. Les marques en compétition sont produites aussi bien par des groupements d'intérêts économiques que par de grandes sociétés.
Parmi ces dernières figurent Lesieur, LCM-Aicha, Domaine Zniber, Olea Capital, les huiles de la méditerranée, groupe Castel, Iskla, Al Dahra etc.). «L'objectif est de promouvoir la qualité de l'huile d'olive extra-vierge conditionnée du Maroc au niveau du marché national et international», explique Noureddine Ouazzani, initiateur de l'événement. Ce trophée, rappelons-le, est né de la synergie établie entre l'Agro-pôle olivier, depuis sa création en 2007, et les professionnels marocains de l'huile d'olive.
Aujourd'hui, ce trophée se hisse comme un vrai outil de promotion internationale de l'huile d'olive marocaine de qualité. L'événement vise la promotion de l'excellence de la filière comme pilier de la stratégie du Plan Maroc Vert. En fait, les résultats pluriannuels de ce concours constituent une référence et une base de données forte intéressante pour déterminer la typicité de l'huile d'olive marocaine et son potentiel qualitatif, estime Ouazzani.
En tout cas, cette 11e édition réunit un jury international composé de 10 experts venant d'Italie, France, Allemagne, Portugal, et Brésil. Sous la présidence de Franca Camurati, éminente experte internationale en dégustation d'huile d'olive de qualité, ces «juges de la dégustation sensorielle» sont tous agréés par le Conseil oléicole international (COI), et représentent les plus grandes sociétés de distribution et les centrales d'achat de l'huile d'olive en Europe.
«Ce qui permettra de faire découvrir à nos partenaires internationaux, dans un cadre professionnel, la qualité premium de l'huile d'olive marocaine», souligne l'organisateur du concours. Son événement est aussi l'occasion d'encourager les producteurs d'huile d'olive marocains à améliorer la qualité du produit et promouvoir l'harmonisation du goût, «grâce à l'utilisation consciente de la combinaison extra-vierge de qualité et le profil sensoriel/organoleptique».
Signalons enfin que la 7e édition de la rencontre commerciale «Bourse de l'huile d'olive de Meknès 2019» se tient parallèlement à ce concours. Celle-ci réunit les sociétés de distribution et les producteurs des meilleures huiles d'olive du concours 2019.
Une campagne oléicole exceptionnelle
La campagne oléicole 2018-2019 est exceptionnelle du point de vue production d'olive: «plus de 2 millions de tonnes d'olives, soit une hausse de 42 % par rapport à la moyenne de production des olives des cinq dernières années». «C'est un nouveau record», souligne Ouazzani. Pour lui, «une grande production a été enregistrée dans les oliveraies non irriguées. Celle-ci a atteint dans certains cas une moyenne de 6 à 8 tonnes/ha».
Par ailleurs, et vu l'abondance des productions, le litre d'huile d'olive se négocie en détail entre 25 à 30 DH, soit 10 DH de moins que la campagne précédente. Depuis un mois, c'est une stabilisation du prix de l'huile extra-vierge entre 28 à 32 DH/litre sur le marché du gros en vrac qui est enregistrée.
De l'avis des experts du secteur, «les performances de production de cette année sont les premiers résultats de la stratégie du Plan Maroc Vert, qui a favorisé l'augmentation de la superficie destinée à cette culture». Idem, c'est le fruit de la modernisation du secteur, la qualité du produit ainsi que le positionnement sur l'exportation au marché américain.
Youness SAAD ALAMI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.