Chasse et pêche, le Maroc en force en Sologne    Jésus, une grande figure biblique du Coran/Episode 25 La naissance, le développement du christianisme, du vivant de Jésus et après sa mort    Musiques sacrées du monde: Concert «engagé» de Marcel Khalifa    Tourisme: Le Marrakech du Rire fait grimper le baromètre    Hausse attendue de la production dans l'industrie au deuxième trimestre    Essaouira accueille les états généraux des entreprises citoyennes    L'agriculture peut aussi rafraîchir la planète    Le Onze national à pied d'œuvre au Caire    L'équipe ghanéenne espère renouer avec le sacre africain    Bulletin de la CAN    Bouillon de culture    Comité des 24 des Nations unies    Dormir devant la télévision fait grossir    Divers    Le bureau de la Chambre des représentants tient sa réunion hebdomadaire    Le marché mondial du luxe poursuit sa progression, tiré par la Chine    Moussem de Tan-Tan Les tentes marocaines et mauritaniennes reflètent la richesse du patrimoine culturel commun    Saïdia accueille le 11ème Salon régional du livre    Canticum Novum transporte le public fassi aux confins des musiques anciennes    Mohammedia : Elle invente son kidnapping pour passer la nuit avec son ex-fiancé    OPV Maroc Telecom : Une vague bienvenue de liquidités pour la Bourse de Casablanca    Quand « L'Opinion » publiait les résultats du bac …    Les œuvres de Linda Bougherara à Dar Moulay Ali à Marrakech    «Valeurs humaines », exposition de Soly Cissé à la Galerie 38 de Casablanca    Jossour se produira à l'IF de Marrakech    Nicolas Sarkozy sera jugé pour corruption    Maroc/FADES : Signature de deux accords de financement    Il fait l'actu : Mohcine Jazouli, ministre délégué chargé de la Coopération africaine    Meurtre de Khashoggi. Le chef de l'ONU lance une enquête internationale    CAN-2019. Les pays qui y participent pour la première fois    Trump lance sa campagne pour 2020 sur un air de 2016    un groupe marocain compte racheter le club français FC Sochaux    Succession de May : Boris Johnson en position de force    En pleine tension avec l'Iran, Trump contraint de changer de ministre de la Défense    Un deuxième centre pour Intelcia au Sénégal    OPV de Maroc Telecom. Les précisions du wali de Bank Al-Maghrib    L'ASMEX: Une nouvelle feuille de route à horizon 2025    Femmes, l'éternel défi    Doukkali : Le Maroc soigne les immigrés, en situation régulière ou pas    CAN-2019 : Arrivée des Lions de l'Atlas en Egypte    Championnat du monde de Muay Thai, le 22 juin à Marrakech    Sahara : Hilale «corrige» un responsable algérien    Réguler le Net, un impératif    Francophonie parlementaire: El Malki donne le la    Mise en place des mesures d'accompagnement pour faciliter le déplacement et le séjour des supporters du Onze national    Démantèlement à Tétouan d'une cellule terroriste    Amazon détrône Google comme marque la plus puissante    La Gendarmerie royale et la Guardia Civil se réunissent à Agadir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'huile d'olive marocaine dans la cour des grands
Publié dans L'Economiste le 28 - 02 - 2019

Au total, 35 marques d'huile extra-vierge produites par des sociétés et GIE sont inscrites dans la liste des participants au trophée 2019. Elles sont mises à l'appréciation d'un jury international sous la supervision du Conseil oléicole international (Ph YSA)
Le trophée premium «Volubilis extra-vierge Maroc 2019» de la meilleure huile d'olive extra-vierge s'est ouvert, hier, à Meknès. La manifestation qui célèbre sa onzième édition est initiée par l'Agro-pôle olivier de l'Ecole nationale d'agriculture de Meknès, en partenariat avec l'association «Union pour le développement de l'olivier de Meknès» (UDOM).
Deux jours durant (26 et 27 février), quelque 35 marques d'huile d'olive sont mises à l'appréciation d'un jury international. Ces huiles sont produites notamment à Meknès, Fès, El Hajeb, Boulmane, Beni Mellal, Essaouira, Chichaoua, Kalaa Sraghna, Nador, Oujda, Taourirte, Taounate, Sefrou, et Azilal.
Cette représentativité des différents territoires dénote de l'engagement des producteurs marocains pour une huile d'olive de qualité. Les marques en compétition sont produites aussi bien par des groupements d'intérêts économiques que par de grandes sociétés.
Parmi ces dernières figurent Lesieur, LCM-Aicha, Domaine Zniber, Olea Capital, les huiles de la méditerranée, groupe Castel, Iskla, Al Dahra etc.). «L'objectif est de promouvoir la qualité de l'huile d'olive extra-vierge conditionnée du Maroc au niveau du marché national et international», explique Noureddine Ouazzani, initiateur de l'événement. Ce trophée, rappelons-le, est né de la synergie établie entre l'Agro-pôle olivier, depuis sa création en 2007, et les professionnels marocains de l'huile d'olive.
Aujourd'hui, ce trophée se hisse comme un vrai outil de promotion internationale de l'huile d'olive marocaine de qualité. L'événement vise la promotion de l'excellence de la filière comme pilier de la stratégie du Plan Maroc Vert. En fait, les résultats pluriannuels de ce concours constituent une référence et une base de données forte intéressante pour déterminer la typicité de l'huile d'olive marocaine et son potentiel qualitatif, estime Ouazzani.
En tout cas, cette 11e édition réunit un jury international composé de 10 experts venant d'Italie, France, Allemagne, Portugal, et Brésil. Sous la présidence de Franca Camurati, éminente experte internationale en dégustation d'huile d'olive de qualité, ces «juges de la dégustation sensorielle» sont tous agréés par le Conseil oléicole international (COI), et représentent les plus grandes sociétés de distribution et les centrales d'achat de l'huile d'olive en Europe.
«Ce qui permettra de faire découvrir à nos partenaires internationaux, dans un cadre professionnel, la qualité premium de l'huile d'olive marocaine», souligne l'organisateur du concours. Son événement est aussi l'occasion d'encourager les producteurs d'huile d'olive marocains à améliorer la qualité du produit et promouvoir l'harmonisation du goût, «grâce à l'utilisation consciente de la combinaison extra-vierge de qualité et le profil sensoriel/organoleptique».
Signalons enfin que la 7e édition de la rencontre commerciale «Bourse de l'huile d'olive de Meknès 2019» se tient parallèlement à ce concours. Celle-ci réunit les sociétés de distribution et les producteurs des meilleures huiles d'olive du concours 2019.
Une campagne oléicole exceptionnelle
La campagne oléicole 2018-2019 est exceptionnelle du point de vue production d'olive: «plus de 2 millions de tonnes d'olives, soit une hausse de 42 % par rapport à la moyenne de production des olives des cinq dernières années». «C'est un nouveau record», souligne Ouazzani. Pour lui, «une grande production a été enregistrée dans les oliveraies non irriguées. Celle-ci a atteint dans certains cas une moyenne de 6 à 8 tonnes/ha».
Par ailleurs, et vu l'abondance des productions, le litre d'huile d'olive se négocie en détail entre 25 à 30 DH, soit 10 DH de moins que la campagne précédente. Depuis un mois, c'est une stabilisation du prix de l'huile extra-vierge entre 28 à 32 DH/litre sur le marché du gros en vrac qui est enregistrée.
De l'avis des experts du secteur, «les performances de production de cette année sont les premiers résultats de la stratégie du Plan Maroc Vert, qui a favorisé l'augmentation de la superficie destinée à cette culture». Idem, c'est le fruit de la modernisation du secteur, la qualité du produit ainsi que le positionnement sur l'exportation au marché américain.
Youness SAAD ALAMI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.