L'ex-PDG de Platinum Power rebondit mais...    Royal Air Maroc: Le détail du plan de départs "volontaires"    Investissement: 94 projets en cours de réalisation à Fès-Meknès    France: Le gouvernement d'Edouard Philippe démissionne    Bac 2020: L'examen démarre avec des mesures sanitaires strictes    Covid19: Le Maroc franchit la barre des 13.000 cas    Trafic de drogue: Un réseau maroco-espagnol démantelé    Industrie culturelle: Les premières mesures avant la stratégie    Achraf Hakimi débarque à l'Inter Milan    "Night Walk" : Premier long métrage marocain distribué à Hollywood    Les stars de la musique appellent à sauver la scène britannique    Tom Hanks : Je ne sais pas quand est ce que je vais pouvoir reprendre mon travail    Les allégations algéro-polisariennes mises à nu devant le CDH    Les prix font un bond de 2,9% dans la métallurgie en mai    L'ANP et l'AFD renforcent leur partenariat pour un développement durable et compétitif des ports    L'ouverture des frontières espagnoles aux Marocains conditionnée par la réciprocité    Rapatriement d'un nouveau groupe de Marocains bloqués en Egypte    Le Maroc appelle l'Unesco à plancher sur un multilatéralisme innovant, pragmatique et inclusif    Le Maroc demande officiellement à Amnesty International d'apporter la preuve de ses accusations    Exposé de Mohamed Benabdelkader sur le schéma directeur de la transformation digitale du système judiciaire    L'ovalie nationale est plus que jamais sur la touche    L'EN de futsal se hisse au 24è rang mondial    Mise à nu de la propagande de l'Algérie et du «Polisario» sur les droits de l'Homme au Sahara    Les médias palestiniens se félicitent de l'initiative du Premier secrétaire de l'USFP    Crise du Covid-19: le Maroc salué par la Commission européenne    Bourita: le Maroc ne peut accepter les allégations sans preuves claires    «En créer l'atmosphère nécessaire, d'unité et d'enthousiasme»    Le groupe BCP dévoile une nouvelle organisation pour soutenir sa dynamique    Coronavirus: 319 nouveaux vendredi 3 juillet à 18 heures, 9160 guérisons au total    Premier League: Manchester City corrige Liverpool!    Quand les footballeurs marocains font le bonheur des clubs égyptiens    Liga: le Real Madrid creuse l'écart, Messi veut claquer la porte!    Très touchée par La pandémie l'Espagne revient a La vie    «L'art pour l'espoir»: 27 regards à l'ère de la pandémie    Tanger: un gardien de nuit sème la terreur dans une station-service    L'Espagne maintiendra les frontières avec le Maroc et l'Algérie fermées par manque de réciprocité    Le roi Mohammed VI a écrit au président biélorusse    Libération de dix humanitaires au Niger après deux semaines de captivité    Plus de 150 Marocains rapatriés d'Egypte    Bac à Casablanca: la belle initiative du caïd de Sbata (VIDEO)    Démission du gouvernement français: ce que l'on sait    ONCF: 350.000 voyageurs depuis l'annonce du déconfinement    Un PJDiste ose : « Les Amazighs et les Juifs marocains d'Israël sont des traitres »    Remaniement : le Premier ministre français Édouard Philippe démissionne, son remplaçant désigné dans quelques heures    L'appel de la Palestine à la communauté internationale pour contrecarrer l'arbitraire israélien    Le beau message de Bachir Abdou à Saad Lamjarred (PHOTO)    « Folle de lui » de TiiwTiiw & LACRIM enflamme la toile    Ali Essafi et Tala Hadid rejoignent l'Académie des Oscars    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Musée Mohammed VI: Une Saison 2019 sous le signe de la diversité
Publié dans L'Economiste le 01 - 03 - 2019

L'exposition autour des impressionnistes donnera à voir quelques-uns des chefs-d'œuvre universels de ce courant. Ici: le golfe de Marseille vu de L'Estaque. Collection Gustave Caillebotte, Cézanne Paul. (C) RMN-Grand Palais (musée d'Orsay) / Thierry Le Mage
Monet, Pissaro, Van Gogh, Manet, Cézanne, Renoir, Signac, Caillebotte, Seurat, Boudin, Sisley… Les grands maîtres de l'impressionnisme traverseront pour la première fois la Méditerranée pour une grande exposition au Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain (MM6) à Rabat du 9 avril au 31 août 2019.
L'évènement, réalisé en partenariat avec le Musée d'Orsay, avait fait l'objet d'une convention signée en avril 2018 entre le musée parisien et la Fondation nationale des musées, avec le soutien de Mme Brigitte Macron, avait précisé, alors, Mehdi Qotbi, le président de la fondation.
Connu dans le monde entier pour son extraordinaire collection d'art impressionniste, le musée aménagé sous les voûtes métalliques de l'ancienne gare d'Orsay sur les quais de la Seine a demandé à ses deux conservateurs, Paul Perrin et Sabine Cazenave, d'élaborer un parcours à travers l'épopée impressionniste.
Très didactique, l'exposition conçue pour le MMVI s'attachera, à travers une suite de salles traitant chacune d'une couleur en particulier, à montrer, selon les commissaires, «comment l'éclaircissement de la palette - le travail sur la vibration lumineuse - a non seulement été un enjeu de la première heure pour les impressionnistes, mais aussi comment ces recherches ont évolué dans le temps, au fil des carrières et des interrogations propres à chaque artiste».
Intitulée «Les couleurs de l'impressionnisme: chefs-d'œuvre des collections du Musée d'Orsay, Paris», l'exposition fait suite à une série de collaborations avec des institutions culturelles et musées internationaux, comme le Musée Picasso de Paris pour l'exposition «Face à Picasso», Banco de España pour «De Goya à nos jours» ou le Centre Georges Pompidou pour «La Méditerranée et l'art moderne».
L'exposition dédiée à Hassan el Glaoui retrace 7 décennies du travail de l'artiste qui exposa dès 1950 à Paris et à New York dès 1951. Ici, l'œuvre «Sortie du Roi, 1977», ©Estate Hassan El Glaoui
Autre évènement majeur dans l'agenda 2019 du MM6, «Le Sel de ma Terre». Une exposition-hommage, du 2 avril au 31 août 2019, dédiée à l'un des premiers peintres figuratifs du Maroc: Hassan El Glaoui.
Présentant une centaine d'œuvres et parcourant sept décennies du travail de l'artiste qui exposa dès 1950 à Paris et à New York dès 1951, cette rétrospective offre une occasion rare de replonger dans le travail du peintre décédé le 21 juin 2018, particulièrement connu pour ses tableaux équestres, scènes vibrantes de fantasia ou cérémonies de la Bay'a, mais aussi dans une peinture plus intimiste, rarement exposée de son vivant, présentant des scènes d'intérieur et des portraits.
Après l'événement «L'Afrique en Capitale», organisé par la FNM au printemps 2017, en partenariat avec plusieurs acteurs culturels publics et privés de Rabat, le MMVI présente cette année l'exposition «Lumières d'Afrique».
Initiée par les collectionneurs français Gervanne et Matthias Leridon, à travers leur fonds de dotation African Artists for Development, cette exposition rassemble les œuvres de 54 artistes (peintres, sculpteurs, photographes, vidéastes) venus de tous les pays africains, qui partageront «leurs visions, leurs espoirs, leurs craintes ou leurs rêves pour un continent de complexité», indique la FNM.
Lumière d'Afrique expose 54 œuvres d'art imaginées par 54 artistes africains contemporains originaires des 54 pays du continent africain. Avec pour thème «l'Afrique des Lumières et des Energies», ici, «The Futur», l'œuvre de l'artiste sénégalais Soly Cisse (Ph. AAD)
Par ailleurs, Rabat accueillera au printemps-été 2019 sa première biennale dédiée à la création artistique contemporaine exclusivement féminine. Un événement dont l'édition inaugurale aura la particularité de repenser l'écriture de l'histoire de l'art et du monde au féminin.
L'architecte franco-algérien Abdelkader Damani, actuel directeur du Fonds régional d'art contemporain (FRAC) du Centre-Val de Loire en France, et co-commissaire de la Biennale de Dakar en 2014, a été nommé commissaire de cet événement. Entre 20 et 30 artistes plasticiennes, architectes, chorégraphes et cinéastes seront invitées lors de cette biennale.
«Il existe plus de 150 biennales à travers le monde. Nous souhaitons que celle de Rabat, qui intervient dans la suite du programme «Rabat-Ville lumière 2014-2018», soit particulière en invitant uniquement des artistes femmes, afin d'envoyer un message fort au monde en montrant que le Maroc a fait un travail considérable en matière d'égalité hommes-femmes», précise Mehdi Qotbi.
A.Bo


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.