Trump blanchi par son ministre, avant la publication du rapport de l'enquête russe    Incendie de la Mosquée Al Aqsa : El Othmani salue le don royal    L'Académie célèbre les 30 ans d'existence de l'option internationale du bac    Celui qui milite pour la parité homme-femme en vêtement    Plan Maroc Vert. 813 nouveaux projets dans le cadre de l'acte II    La durabilité selon Tariq Sijilmassi    Pas besoin d'en savoir plus    Le Maroc et l'Allemagne s'engagent pour le projet DIAF    Michael Kiwanuka au Jazzablanca !    Orange Cyberdefense mise sur le Maroc    Challenge Azura de rugby : Casablanca abrite la 2ème édition    Intelligence artificielle : Peut-on faire confiance aux algorithmes ?    Suicide d'un détenu à la prison de Tétouan    «La digitalisation, un défi majeur pour les petits agriculteurs»    Réunion à Rabat du Comité central de pilotage    Grève des enseignants. Le CNDH relance sa médiation    Venezuela: Maduro juge « illégales » les sanctions américaines contre la Banque centrale    Profession infirmière: Les enjeux de la spécialisation    Culture: « Le Maroc à Abu Dhabi »    L'identité plurielle assumée    Haj 1440 : 750 encadrants pour les pèlerins marocains    Indonésie: L'islam au cœur de la campagne électorale…    Les enseignants des académies prolongent leur grève jusqu'au 25 avril    Dur des portugaises!    Rabat : Violentes échauffourées après le match FAR-RSB    La Fondation BMCE Bank inaugure des unités de préscolaire à Nador    Edito : Notre-Dame la Médina    Taxation des Gafa: Le combat continue    Les camps de Tindouf, à nu    Braquages en série : Les banques visées par des bandits en herbe et d'autres professionnels    Crise des opioïdes : La prescription en chirurgie pointée du doigt    La Nasa révèle une étude capitale pour de futurs voyages interplanétaires    Un Ajax seigneurial et un Barça impérial au dernier carré de la Ligue des champions    Rude épreuve soussie pour le Wydad    CAN U17 : L'EN acculée à franchir le cap camerounais    Nasser Bourita s'entretient à Moscou avec Serguei Lavrov    Stars de la même famille : Les Coppola    Le Festival des Alizés, un rendez-vous exceptionnel à Essaouira    Marrakech célèbre le Mois du patrimoine par une multitude d'activités culturelles et artistiques    Conseil de gouvernement. L'ordre du jour du jeudi    CAN (U17) en Tanzanie: Le Maroc rate la victoire face au Sénégal    Peugeot au tournoi de tennis de Monte-Carlo    La 2e Coupe arabe des clubs portera le nom du roi Mohammed VI    Loi-cadre de l'enseignement : Amzazi et Azziman annoncés chez les conseillers    Bourita : « Le Maroc veut une solution réaliste à la question du Sahara »    Moscou : Bourita rencontre Lavrov    Fayez al-Sarraj : Une guerre en Libye pousserait plus de 800.000 migrants en Europe    Message de soutien et de solidarité de S.M le Roi au Président français    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Venezuela: L'ONU durcit le ton face aux sanctions américaines
Publié dans L'Economiste le 22 - 03 - 2019

Michelle Bachelet, la Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme a une fois de plus critiqué mercredi 20 mars 2019 les sanctions contre le Venezuela, en ciblant en particulier les Etats-Unis. Elle a estimé qu'elles pouvaient aggraver la crise qui frappe ce pays latino-américain. Début mars, Bachelet avait déjà dénoncé les sanctions internationales contre le Venezuela, sans toutefois viser un pays en particulier.
Son discours intervient au lendemain de l'annonce de nouvelles sanctions par le Trésor américain. «L'ampleur et la gravité des crises dans les domaines alimentaire, sanitaire et des services de base n'ont pas été pleinement reconnues par les autorités (vénézuéliennes), de sorte que les mesures qu'elles ont adoptées ont été insuffisantes», a estimé Bachelet devant le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU.
«Bien que cette crise sociale et économique dévastatrice ait commencé avant l'imposition des premières sanctions économiques en 2017, je suis préoccupée par le fait que les récentes sanctions sur les transferts financiers liés à la vente de pétrole vénézuélien aux Etats-Unis puissent contribuer à aggraver la crise économique, avec des répercussions possibles sur les droits fondamentaux des personnes et sur leur bien-être», a-t-elle ajouté.
Les Etats-Unis et une cinquantaine d'Etats ont reconnu l'opposant vénézuélien et président de l'Assemblée nationale Juan Guaido comme président par intérim du Venezuela, déniant toute légitimité au régime de Nicolas Maduro. Pour accroître la pression, Washington impose au Venezuela des sanctions économiques et a décrété un embargo sur le pétrole, exportation cruciale pour l'économie du pays, qui doit entrer en vigueur le 28 avril.
Bachelet a appelé à trouver une solution politique, tandis que son bureau a envoyé une mission technique au Venezuela en vue d'une éventuelle visite de la Haut-Commissaire.
Un rapport sur la situation au Venezuela devra être publié en juin, mais Bachelet a d'ores et déjà dénoncé «le rétrécissement de l'espace démocratique, en particulier la criminalisation continue des manifestations pacifiques et des dissidents…».
L'ambassadeur vénézuélien auprès du Conseil, Jorge Valero, a soutenu que le Venezuela reconnaissait le «droit à manifester, mais a expliqué que les récentes manifestations étaient des actes de vandalisme et criminels (...) promus par un secteur violent de l'opposition financé par l'extérieur…».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.