Vidéo – But spectaculaire de Boufal face à Yassine Bounou    Casablanca : La réouverture du Complexe Sportif Mohammed V annoncée pour fin mai    Examen des moyens de coopération agricole entre le Maroc et la RDC    Le ministère de la Santé organise la Semaine nationale de vaccination    L'artiste-peintre Abdellah El Haitout expose à Tanger    Les Instances représentatives des communautés israélites marocaines réanimées    ONCF: 2 millions de voyageurs durant les dernières vacances scolaires    SIGPA souligne l'importance de l'agriculture au sein de sa stratégie commerciale    Réouverture du Complexe Sportif Mohammed V    Siam 2019 : Soufiane Alaoui, DG de Soulara    Parlement: Le PAM remplace son chef de groupe    Loi-cadre sur l'enseignement: La CDT prépare ses conseillers    Agriculture durable: CAM s'aligne sur les objectifs de la FAO    Constitution: Référendum en Egypte    Langues = avenir    Cinéma: «Les 3M, une histoire inachevée» Une ode à l'amitié au-delà de la religion    CAN 2019. 56 arbitres en stage de préparation à partir du 28 avril à Rabat    Le roi Mohammed VI donne ses instructions au ministre de l'Intérieur    Rabat hausse le ton : Le Maroc rejette certaines idées et projets improductifs véhiculés au sujet de la question du Sahara    Partenariat en faveur de l'écosystème de la cédraie du Moyen Atlas    L'expertise suisse au service des montagnes marocaines    S.M le Roi offre un dîner en l'honneur des invités et participants au SIAM    L'AMEE sensibilise sur le rôle du pompage solaire    Journée culturelle marocaine en Bulgarie    Bouillon de culture    Remise du Grand prix national de la presse agricole et rurale    Mohamad Salah veut "plus de respect" pour les femmes dans le monde musulman    Vidéo. Le pape lave et embrasse les pieds de douze détenus    La terre a tremblé à Taroudant    Le rapport Mueller n'apporte « aucune preuve » d'ingérence russe, selon le Kremlin    25ème journée de la Botola Maroc Telecom : Avec le derby Wydad-Raja, la course au titre se précise    Marathon international de Rabat : Les migrants sur la ligne de départ    22ème Prix Charjah pour la création arabe : Trois Marocains primés au Caire    Mahjoub Raji: une autre voix s'est éteinte…    Le Maroc aux commandes du réseau MENA de Biosécurité    Algérie: «Le peuple veut qu'ils partent tous!»    Grève des étudiants en médecine. Le spectre d'une année blanche s'éloigne    Oujda : Arrestation d'un Algérien réclamé par les autorités judiciaires de son pays    Mohamed Benabdelkader : La communication contribue au renforcement de la participation à la vie publique    Pôle Nature et vie un voyage en terre connue    Liga : La semaine du titre pour le Barça    Championnats juniors de golf    Communication publique : Le dilemme de la fonction et l'identification de ses rôles    Jiří Oberfalzer : L'Initiative d'autonomie représente une solution durable au Sahara    L'ONU en quête d'unité pour réclamer un cessez-le-feu en Libye    Contribution du Maroc à l'aménagement de la mosquée Al Aqsa et de son environnement    Le Maroc à Abou Dhabi : Ouverture de la 4ème édition dans la capitale émiratie    Tottenham élimine City dans un match d'anthologie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un Monde Fou
Publié dans L'Economiste le 25 - 03 - 2019

■ Un poisson-lune géant échoué sur une plage australienne
Un poisson-lune de 1,8 mètre, poisson osseux le plus lourd existant sur Terre, s'est échoué sur une plage australienne, et les images de ce spécimen méconnu ont fait le tour du monde. Le poisson-lune ou môle a été retrouvé mort à l'embouchure du fleuve Murray, au sud de l'Australie ce week-end. Ce type de poisson se distingue par sa grande taille et sa forme plate particulière. Il peut peser jusqu'à 2,5 tonnes selon le National Geographic. Les raisons de l'échouage du poisson-lune ne sont pas connues. «Il est fréquent qu'ils se heurtent aux bateaux et certains sont si gros qu'ils peuvent faire couler un voilier», a affirmé Ralph Foster, le responsable de la collection de poissons du South Australian Museum.
Le poisson-lune échoué était en fait d'une taille plutôt moyenne pour son espèce, selon lui. Les poissons-lunes «peuvent être beaucoup plus gros (...) près du double de cette taille», a-t-il expliqué à la chaîne Australian Broadcasting Corporation (ABC). «Nous savons très peu de choses sur (cette espèce), ce n'est que dernièrement que la technologie nous a permis de commencer à avoir des informations». Elle est classée comme «vulnérable» par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Ces poissons ont pour particularité d'étendre une partie de leur corps au soleil ce qui leur vaut le nom anglais de «sunfish». Ils peuvent aussi plonger à plusieurs centaines de mètres de profondeur.
■ Elle tente de tuer son mari 20 jours après la noce
Une Argentine de 50 ans a été arrêtée près de Buenos Aires pour tentative de meurtre de l'homme qu'elle avait épousé 20 jours plus tôt, selon le journal Clarin. Présumé complice, l'ex de la mariée, un Paraguayen résidant en Argentine, a également été placé en détention. Les deux suspects ont frappé le mari à la tête et ont tenté de le pendre, pour faire croire à un suicide, selon le journal. Mais l'homme de 44 ans a survécu et pu raconter l'enchaînement des évènements à la police.
Les faits remontent au 6 mars, mais les enquêteurs ont mis deux semaines pour élucider l'affaire. Selon la soeur de la victime, les deux suspects cherchaient à s'emparer des biens du nouveau mari, propriétaire d'ateliers de vente et réparation de pneumatiques.
■ Un faux météore perce le ciel de Los Angeles
Une boule de feu perçant le ciel au-dessus de Los Angeles a suscité l'incrédulité des habitants et forcé la police à appeler au calme: le météore n'était en fait qu'une opération de communication.
L'agitation sur les réseaux a conduit la police de Los Angeles à communiquer pour calmer les esprits. A Hollywood, temple du cinéma et des films-catastrophe, beaucoup ont tenté de capturer le phénomène lumineux sur leur smartphone pour le partager sur les réseaux sociaux. «Aucun météore ne s'est écrasé dans le centre-ville de Los Angeles et non, ce n'est pas une invasion extraterrestre... c'est juste un tournage. On est à Hollywood après tout», a tweeté le LAPD. Le phénomène lumineux était en fait une publicité pour une boisson énergisante. La marque avait équipé des parachutistes de lumières LEDs et d'équipements pyrotechniques pour une chute libre depuis un hélicoptère volant à 1.200 mètres d'altitude.o


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.