Nouveau siège de la MAP à Casablanca    Partenariat CGEM/SFI pour stimuler l'employabilité des femmes    Préscolaire: Amzazi dresse le bilan    Températures min et max prévues - Samedi 20 Juillet 2019    Que s'est-il passé à Laâyoune après le sacre de l'Algérie à la CAN ?    Signature à Amman d'une convention de coopération et de deux mémorandums d'entente    Olympiade internationale de mathématiques. Brillante prestation marocaine    Mort d'une jeune fille à Laâyoune. Ouverture d'une enquête sur les circonstances de l'accident    Terrorisme: Arrestation à Meknès d'un Marocain portant la nationalité française    Grand stade de Casablanca. Le ministère réagit aux rumeurs    Les actes de naissance et certificats médicaux seront standardisés    Salaires : l'écart se creuse entre public et privé    Le roi Mohammed VI félicite les Fennecs    ONEE : Un programme d'investissement de 51,6 MMDH sur 4 ans    Le Roi Mohammed VI félicite l'équipe algérienne pour sa victoire    La FRMF annonce un nouveau règlement concernant les agents sportifs    Temara : Un ex-enseignant tente un hold-up sur une agence de microcrédit    Meknès : 30 ans de prison pour avoir tué son ami à coups de rasoir    L'Boulevard : Carcass, Dizzy Dros et Dope D.O.D parmi les invités de la 19ème édition    Logements insalubres : la lâcheté politique    Brèves Internationales    Brèves    Johnny Clegg, un blanc parmi les Zoulous    Nasser Bourita : Le Maroc dispose de tous les atouts pour se positionner en tant que partenaire crédible de l'Europe    Cryptomonnaie Le casse du siècle    Kabiné Komara : L'eau est à la fois une ressource indispensable et un facteur potentiel de conflit entre les individus et les nations    Une investiture à haut risque se profile pour Pedro Sanchez    Les bateaux de pêche européens retournent dans les eaux territoriales marocaines    Grogne à la CGEM    Des peines de mort prononcées contre les assassins de deux Scandinaves à Imlil    Familly School, l'éducation comme figure de proue    Rapport du gouvernement sur la situation des droits de l'Homme    La Juventus casse sa tirelire pour la pépite de Ligt    Klopp restera à Liverpool    Eliminatoires de la CAN 2021    Tom Cruise présente la bande-annonce du nouveau "Top Gun"    "Accro" à Terminator, Schwarzenegger ne pouvait refuser une suite    Muslim et Cheb Younes enchantent le public oujdi    CAN 2021 : Le Maroc connaît ses adversaires pour les éliminatoires    Soulaliyates. Premier cap franchi pour trois projets de loi    L'Iran a saisi un tanker étranger soupçonné de « contrebande »    Du casse-tête à la dream team ? la future Commission Von der Leyen    Sbagha Bagha 2019. Les murs ont des poèmes...    Communiqué du Bureau politique du PPS    CAN 2019: Algérie-Sénégal en finale inédite    Ramid présente le premier rapport sur "les réalisations en matière des droits de l'homme au Maroc"    Polémique sur un meeting Trump, une élue le traite de « fasciste »    Bouillon de culture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'écosystème cuir se donne un nouvel élan
Publié dans L'Economiste le 29 - 03 - 2019

La compétitivité sur les prix, absence de chaîne d'approvisionnement en cuir brut, absence de traçabilité et de réglementation fiscale en amont… Autant de défis auxquels fait face l'écosystème du cuir au Maroc. Les professionnels réunis au sein de la Fédération marocaine des Industries du Cuir (FEDIC) se sont fixé pour objectif de multiplier par deux les agrégats du secteur. Objectif : atteindre plus de 8 milliards de DH de chiffre d'affaires à l'export.
Pour y arriver, «nous devons gagner en compétitivité sur les prix, la qualité des produits et le marketing. Ces trois axes ont un lien avec la création de zones industrielles modernes et dédiées, répondant aux normes et standards internationaux, la formation des ressources humaines via la formation professionnelle, l'amélioration de nos stratégies de promotion à l'international ou encore le ciblage de nouvelles destinations. Nos priorités pour cette année sont les Etats-Unis, l'Allemagne en plus de nos marchés traditionnels (Espagne, France, Italie)», explique Hicham Azmi, directeur d'animation des écosystèmes du cuir.
La fédération du cuir compte 350 opérateurs. Mais à peine 6-7% d'entre eux font de l'export de maroquinerie et chaussures sous le label made in Maroc, essentiellement vers l'Europe et les Etats-Unis. La grande majorité opère entre la sous-traitance et la co-traitance. Le secteur réalise 4,2 milliards de chiffre d'affaires à l'export avec une progression qui varie entre 2 et 3% par an, sur les trois filières qui le composent: chaussure, maroquinerie et vêtements cuir et tannerie.
C'est à ce titre que les opérateurs se donnent rendez-vous du 28 au 31 mars à la foire internationale de Casablanca pour trois évènements en un: la 7e édition du Salon international du Cuir (Marocuir) sous le thème «Ecosystèmes cuir: Nouvel élan du secteur», la 5e édition du salon international du fashion et du textile «Morocco Fashion&TEX» et le salon international du textile de maison «Morocco Home Textile».
Experts, producteurs de marques, tanneries, mégisseries, maroquinerie... se livreront à des débats et décortiqueront les initiatives amorcées pour les années à venir dans le secteur du cuir, notamment le lancement de nouvelles zones industrielles, les projets d'investissements dans les zones de Souss Massa, Casablanca et Fès. Cette grand messe professionnelle réunit différentes composantes de l'industrie à l'échelon national et international.
Pour cette édition, 100 exposants nationaux et internationaux sont attendus, en provenance de 12 pays. Ils présenteront leurs produits, savoir-faire et collections de chaussures, maroquinerie, vêtement en cuir, bagagerie, peaux et cuir, fournitures et accessoires, équipements ou encore services à plus de 3.000 acheteurs et techniciens professionnels du tannage et de la fabrication.
Fashion et textile de maison
Parallèlement au Salon international du Cuir (Marocuir), se tiendra la 5e édition du salon international du fashion et du textile «Morocco Fashion&TEX» et le salon international du textile de maison «Morocco Home Textile», qui revient pour la 5e année de suite. Les deux salons internationaux fashion, textile et textile de maison regroupent les intervenants nationaux et internationaux du secteur. Organisés par l'agence Atelier Vita et Pyramids Group, ils se veulent une plateforme de contacts, de rencontres, d'échanges et de partages entre les professionnels du secteur. 450 exposants de 16 pays sont attendus pour la promotion de leur savoir-faire et expertise dans les domaines du textile et de la mode: Maroc, Turquie, Bangladesh, Chine, République Tchèque, Egypte, Inde, Italie, Lituanie, Pologne, Portugal, Corée du Sud, UAE, Royaume-Uni, Afrique du Sud et Espagne.
M.Ko.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.