Communiqué du bureau politique du PPS    Une étape importante qui transforme une impasse de plusieurs années en un véritable élan    Le FC Barcelone tient son nouveau défenseur !    Le HUSA assure son maintien, le CAYB menacé    Vahid Halilhodzic tiendra une conférence de presse    Roland-Garros: Serena Williams déclare forfait    Les condoléances du Parti du Progrès et du Socialisme    Hong Kong: Arrestation de Joshua Wong    TikTok : La bataille juridique s'achèvera-t-elle ?    L'Algérie a besoin d'un prix du baril de pétrole à 157,2 dollars pour équilibrer son budget    Le «nœud»    Années 30. Comment vivaient les Juifs du Maroc    Cour des Comptes : L'encours à la dette a plus que doublé durant la dernière décennie    La pandémie de Covid-19 a rappelé au monde «la communauté de notre destin»    Les enfants, les adolescents et les maladies cardio-vasculaires    Vidéo : Basma Hammouchia rejoint les rangs de la brigade des policiers en herbe    Naima ou l'injustice territoriale    «Les Gnawa de Lalla Mimouna», de M'bark El Haouzi et Erwan Delon aux Editions l'Harmattan    Rentrée scolaire: quid de l'enseignement de l'amazighe?    La Chikha est avant tout une guerrière    CNSS : nouveau soutien au profit des entreprises [Document]    Casa-Transports accélère l'élaboration des contrats d'exploitation des futures lignes de tram    Imam Mahmoud Dicko: dans les situations difficiles, le Maroc "est le premier pays qui vient au secours du Mali"    Abdeslam Seddiki pointe du doigt les « réalisations et les grandes réformes » du gouvernement    Voici le temps qu'il fera ce mercredi    Cour des comptes: dégringolade du rendement des principaux impôts    Marsa Maroc : CA de 1 454 MDH au 30 juin    Des Marocains bloqués à Melilia bientôt rapatriés    Enfant tuée à Tafoughalt : un suspect interpellé et mis en garde à vue    L'OMS enquête sur des accusations de crimes sexuels liées à l'épidémie d'Ebola en RDC    Le nouvel Émir du Koweït prête serment    Colère en Inde après la mort d'une jeune femme à la suite d'un viol collectif    Présidentielle américaine : le premier débat entre Donald Trump et Joe Biden sombre dans la confusion générale    Restitutions d'œuvres d'art : la gestion française du dossier laisse à désirer    Subventions accordées aux artistes: le coup de gueule de Latifa Raafat (VIDEO)    Aït Taleb: « le Maroc n'est pas à l'abri d'une nouvelle vague » (VIDEO)    Nadia Fettah: « La promotion du tourisme est tributaire de la réouverture des frontières »    Roland, Strasbourg et Hambourg    Impôts: La DGI propose de nouvelles fonctionnalités en ligne    Industrie: Baisse de l'indice des prix à la production en août (HCP)    Covid-19 au Maroc: triste bilan des décès    Chama Zaz : L'étoile de l'Aita Al Jabalia s'en est allée !    Programme de soutien destiné au domaine artistique : 459 projets subventionnés    La course aux points bat son plein aussi bien en haut qu ' en bas du tableau    Mali: Le président de transition Bah N'daw remercie le Roi Mohammed VI en recevant Nasser Bourita    L'art de l'écriture et le monde de la beauté universelle    Matchs amicaux de l'équipe nationale : Halilhodzic dévoilera la liste des Lions de l'Atlas ce jeudi    Arbitrage : Hicham Tiazi de retour !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'écosystème cuir se donne un nouvel élan
Publié dans L'Economiste le 29 - 03 - 2019

La compétitivité sur les prix, absence de chaîne d'approvisionnement en cuir brut, absence de traçabilité et de réglementation fiscale en amont… Autant de défis auxquels fait face l'écosystème du cuir au Maroc. Les professionnels réunis au sein de la Fédération marocaine des Industries du Cuir (FEDIC) se sont fixé pour objectif de multiplier par deux les agrégats du secteur. Objectif : atteindre plus de 8 milliards de DH de chiffre d'affaires à l'export.
Pour y arriver, «nous devons gagner en compétitivité sur les prix, la qualité des produits et le marketing. Ces trois axes ont un lien avec la création de zones industrielles modernes et dédiées, répondant aux normes et standards internationaux, la formation des ressources humaines via la formation professionnelle, l'amélioration de nos stratégies de promotion à l'international ou encore le ciblage de nouvelles destinations. Nos priorités pour cette année sont les Etats-Unis, l'Allemagne en plus de nos marchés traditionnels (Espagne, France, Italie)», explique Hicham Azmi, directeur d'animation des écosystèmes du cuir.
La fédération du cuir compte 350 opérateurs. Mais à peine 6-7% d'entre eux font de l'export de maroquinerie et chaussures sous le label made in Maroc, essentiellement vers l'Europe et les Etats-Unis. La grande majorité opère entre la sous-traitance et la co-traitance. Le secteur réalise 4,2 milliards de chiffre d'affaires à l'export avec une progression qui varie entre 2 et 3% par an, sur les trois filières qui le composent: chaussure, maroquinerie et vêtements cuir et tannerie.
C'est à ce titre que les opérateurs se donnent rendez-vous du 28 au 31 mars à la foire internationale de Casablanca pour trois évènements en un: la 7e édition du Salon international du Cuir (Marocuir) sous le thème «Ecosystèmes cuir: Nouvel élan du secteur», la 5e édition du salon international du fashion et du textile «Morocco Fashion&TEX» et le salon international du textile de maison «Morocco Home Textile».
Experts, producteurs de marques, tanneries, mégisseries, maroquinerie... se livreront à des débats et décortiqueront les initiatives amorcées pour les années à venir dans le secteur du cuir, notamment le lancement de nouvelles zones industrielles, les projets d'investissements dans les zones de Souss Massa, Casablanca et Fès. Cette grand messe professionnelle réunit différentes composantes de l'industrie à l'échelon national et international.
Pour cette édition, 100 exposants nationaux et internationaux sont attendus, en provenance de 12 pays. Ils présenteront leurs produits, savoir-faire et collections de chaussures, maroquinerie, vêtement en cuir, bagagerie, peaux et cuir, fournitures et accessoires, équipements ou encore services à plus de 3.000 acheteurs et techniciens professionnels du tannage et de la fabrication.
Fashion et textile de maison
Parallèlement au Salon international du Cuir (Marocuir), se tiendra la 5e édition du salon international du fashion et du textile «Morocco Fashion&TEX» et le salon international du textile de maison «Morocco Home Textile», qui revient pour la 5e année de suite. Les deux salons internationaux fashion, textile et textile de maison regroupent les intervenants nationaux et internationaux du secteur. Organisés par l'agence Atelier Vita et Pyramids Group, ils se veulent une plateforme de contacts, de rencontres, d'échanges et de partages entre les professionnels du secteur. 450 exposants de 16 pays sont attendus pour la promotion de leur savoir-faire et expertise dans les domaines du textile et de la mode: Maroc, Turquie, Bangladesh, Chine, République Tchèque, Egypte, Inde, Italie, Lituanie, Pologne, Portugal, Corée du Sud, UAE, Royaume-Uni, Afrique du Sud et Espagne.
M.Ko.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.