Taghazout Bay: des hôtels épinglés pour infractions urbanistiques    La Tunisie dévoile son nouveau gouvernement    France: la ministre de la Santé a démissionné    Coupe Mohammed VI : Al Ismaily bat le Raja    Safi : 12 individus arrêtés pour hooliganisme en marge du match OCS-Ittihad Jeddah    Le classement des banques IVT les plus actives sur le marché des BDT    Mohammed VI félicite le président lituanien    Le RCA affronte l'égyptien Al Ismaïli pour la demi-finale de la Coupe arabe Mohammed VI    Zamalek Vs Espérance de Tunis avec un arbitre marocain    Béni Mellal : arrestation d'un mineur ayant gravement blessé un conducteur par jets de pierre    Le Roi Mohammed VI félicite le président lituanien à l'occasion de la fête nationale de son pays    Japon : le nombre de cas atteints de coronavirus sur le paquebot Diamond Princess grimpe à 355    Des roquettes s'abattent près de l'ambassade américaine à Bagdad    On n'arrête plus Youssef El Arabi (vidéo)    De rupture en échec    Marché des changes (février): le dirham s'apprécie face à l'euro    Investissements : une mission d'affaires de Valence en prospection au Maroc, du 16 au 19 février    Algérie : une mobilisation populaire massive se prépare avant le 1er anniversaire du « Hirak »    Italie: le Sénat autorise le renvoi de Salvini devant la justice…    Coupe arabe Mohammed VI des clubs : L'Olympic de Safi quitte la compétition    Pourquoi Ziyech est parfait pour Chelsea?    SM le Roi lance la nouvelle stratégie de développement agricole et forestier    Raviver le potentiel du Souss Massa!    Faiblesse du taux de la production éditoriale marocaine en langue amazighe!    Botola Pro D1 : Le Wydad tombe à domicile, Berkane se contente du nul    Météo: les températures prévues au Maroc ce dimanche (villes)    Rabat nommée capitale africaine de la culture    Voici le temps qu'il fera ce dimanche    Le Maroc isole le polisario sur les scènes africaine et internationale    Météo: le temps qu'il fera ce dimanche au Maroc    Tunisie: Ennahdha a pris une décision    Casablanca: Ramid a pris la parole au SIEL    Afrique : Rabat désignée capitale africaine de la culture    Kristalina Georgieva: «Le Maroc doit maintenir l'effort de réforme»    Coronavirus: premier décès en France    Le Lac des Cygnes, un monument de danse classique à Rabat    La Cour européenne des droits de l'Homme disculpe Madrid    Fès intègre le réseau mondial des villes les plus engagées contre le sida    Divers    Mohamed Benabdelkader : La communication publique, une exigence démocratique et un impératif de bonne gestion    Driss Lachguar en visite au SIEL    Jennifer Lopez: La renaissance d'une icône    Sharon Stone évoque son expérience avec les sites de rencontres    Britney Spears en danger ?    Dans son nouveau recueil : La nouvelle, tout un art chez Abdellah Baïda    L'IRCAM et l'Académie de la langue arabe absorbée par le CNLCM    SIEL 2020 : Le CESE présente son rapport sur la promotion de la lecture au Maroc    Salvini, le chef de l'extrême droite italienne, touché mais pas coulé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Brèves
Publié dans L'Economiste le 16 - 04 - 2019

Julian Assange a été arrêté dans les murs de l'ambassade équatorienne par la police britannique. La Convention de Vienne de 1961 sur les relations diplomatiques précise qu'une intervention des forces de l'ordre du pays hôte est possible «avec le consentement du chef de la mission». Ce qui a été le cas dans l'affaire Assange. Les autorités équatoriennes s'agaçaient depuis quelque temps de ses «violations répétées» aux règles régissant ses conditions d'asile, un grief renouvelé par le président équatorien Lenin Moreno.
■ Que risque Julian Assange?
Sitôt arrêté, il a comparu devant un tribunal londonien qui l'a reconnu coupable d'avoir violé les conditions de sa liberté provisoire, délit passible d'un an de prison. Le ministère américain de la Justice a finalement confirmé que le cybermilitant de 47 ans était inculpé de «piratage informatique» et encourait une peine maximale de cinq ans de prison. Le président Moreno a demandé et obtenu des autorités britanniques que Julian Assange ne soit pas extradé vers un pays où il risquerait la peine capitale.
■ Quid du droit?
Pour WikiLeaks, l'Equateur a illégalement mis fin à l'asile politique de Julian Assange «en violation du droit international», Australien de naissance mais naturalisé équatorien en 2017. Des experts de l'ONU (https://news.un.org) préviennent que son arrestation est une grave violation des droits humains. «Son expulsion de l'ambassade et son arrestation constituaient un pas de plus vers l'extradition…», selon la Rapporteure spéciale des Nations Unies sur les exécutions extrajudiciaires, Agnès Callamard. Elle a ajouté qu'en «procédant à l'arrestation arbitraire du journaliste et militant controversé, le Royaume-Uni mettait potentiellement sa vie en danger».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.