Coronavirus : 136 nouveaux cas, 15.464 cas au total, samedi 11 juillet à 10h    La loi de finances rectificative expliquée par un fiscaliste    Recrutement : L'ONEE dément le lancement de toute campagne    Les derniers indicateurs de BAM en 5 points clés    Vols prévus à partir du 15 juillet: nouvelles précisions de la RAM (PHOTO)    Météo: le temps prévu ce samedi 11 juillet au Maroc    Gel hydroalcoolique et soleil, quels risques ?    Coronavirus au Maroc-Situation à 10h: 136 nouveaux cas, 15.464 au total    L'acteur marocain Abdeladim Chennaoui n'est plus    7 destinations insolites à visiter cet été    Dialogue social: un 2ème round aura lieu    Covid19: 115 nouveaux cas au Maroc, ce vendredi à 10h00    Le plan de relance au menu d'un sommet européen    Laftit reçoit les professionnels du tourisme aujourd'hui    Examen du PLFR en commission à la Chambre des représentants    Nasser Bourita : L'accès au territoire national, une opération exceptionnelle    Erdogan provoque les chrétiens    La cochenille fait des ravages à Sidi Ifni    Athlétisme: Drôle de meeting et un gros bug à Zurich    Real Madrid: Marcelo indisponible trois semaines    Une série de réunions de la DTN pour développer le football national    Huiles végétales, sucre et produits laitiers font grimper les prix mondiaux des produits alimentaires    L'OMDH préoccupé par les relations du Maroc avec Amnesty International    La chimère des espaces verts : Casablanca à l'agonie    Musée Mohammed VI d'Art moderne et contemporain    Reprise des activités à la Maison de la culture de Béni Mellal    "Papicha" au Festival du cinéma arabe de Séoul    Driss Guerraoui porté à la présidence du Réseau Afrique des maisons de la francophonie    Votre quotidien Al Bayane en kiosque dès ce lundi 13 juillet    Mohamed Benabdelkader : La réforme du système judiciaire passe par l'amélioration des conditions de travail des magistrats    Le Cameroun n'a pas encore donné son accord officiel pour la tenue du dernier carré de la C1    Exceptionnelle pour les frontières et progressive pour les mosquées : La vraie réouverture se fait désirer    Association nationale des médias et éditeurs: Nouvelle vague d'adhérents    Enseignement: Il est temps de mettre en œuvre le système de la loi cadre    Alaa Eddine Aljem présente son « Miracle du saint inconnu » à Séoul    Les ministres arabes se félicitent des efforts déployés par le Maroc    Mahi Binebine, Giosuè Calaciura, Souad Labbize boycottent la cérémonie de remise    US Round Up du vendredi 10 juillet – DeSantis, De Niro , Mode & Covid19, NBA, Hôpitaux    Champions League: voici les affiches des quarts (PHOTO)    Benzema élu joueur du mois en Espagne    Messages de condoléances du Roi Mohammed VI au Roi d'Arabie Saoudite et au Président ivoirien    Gims raconte son « Malheur Malheur »    Le Maroc intègre la communauté andine en tant que membre observateur    Bus de Casablanca. Le PJD agent commercial d'Erdogan    Le roi Mohammed VI a envoyé un message au roi Salmane    Le président ivoirien a reçu un message du roi Mohammed VI    De nouveaux bains de sang évités en Tunisie    Guerre mémorielle autour de l'ancienne basilique Sainte-Sophie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les délais de paiement se contractent à l'échelle mondiale
Publié dans L'Economiste le 15 - 05 - 2019

Technologie, transports, industrie pharmaceutique et BTP sont les secteurs où les délais de paiement sont les plus longs au Maroc. Dans des activités plus orientées vers le consommateur final (comme la distribution et l'alimentation, l'énergie ou encore le commerce de détail…) les délais se raccourcissent
Les délais de paiement moyens(1) se sont contractés de -1 jour à l'échelle mondiale en 2018 (65 jours) et devrait suivre la même logique en 2019 (-1 jour à 64 jours). C'est ce que prévoit Euler Hermes qui analyse dans sa dernière étude l'évolution dans le monde, par pays et par secteur.
«En 2017, les délais moyens de paiement dans le monde ont atteint 66 jours, soit le plus haut niveau observé en 10 ans. Mais en 2018, les entreprises ont ressenti les premiers signes de ralentissement de l'économie mondiale», indique Marc Livinec, analyste sectoriel chez Euler Hermes et auteur de l'étude.
«Dans un élan de prudence, elles ont imposé des délais de paiement plus courts à leurs clients. Nous estimons que le même scénario se répétera en 2019, d'où ces deux années consécutives de contraction des délais à l'échelle mondiale», ajoute-t-il.
Certes, les délais de paiement ont reculé de -1 jour en Chine en 2018. Mais à 92 jours, ils restent les plus élevés à l'échelle mondiale. Pire encore: 1 entreprise sur 4 est payée 4 mois après la livraison. En subissant des délais de paiement aussi longs, les entreprises chinoises jouent un véritable rôle de banque invisible pour leurs partenaires commerciaux, qu'ils soient basés en Chine, en Asie ou dans le monde.
Au classement des délais les plus longs, Pékin est suivie par plusieurs pays du bassin méditerranéen: la Grèce (90 jours, +2 jours), l'Italie (86 jours, +5 jours), le Maroc (84 jours, +2 jours) ou encore l'Espagne (78 jours, +1 jour).
En France, le délai s'est rallongé de +2 jours en 2018. Il atteint désormais 73 jours, soit 9 jours de plus que la moyenne mondiale. L'Hexagone fait ainsi partie des 10 pays où les délais de paiement sont les plus longs à l'échelle mondiale.
«La conjoncture française a été porteuse en 2017, avec une croissance économique dépassant les +2%. Les entreprises ont ainsi été moins strictes sur les délais de paiement accordés à leurs clients, et n'ont pas anticipé le ralentissement connu en 2018», souligne de son côté Stéphane Colliac, économiste en charge de la France chez Euler Hermes.
«Le délai s'est en conséquence rallongé, ce qui est maintenant problématique: avec une demande qui croît lentement, des marges contraintes et un endettement croissant, il s'agit d'un facteur de plus pesant sur la trésorerie des entreprises françaises», dit-il.
Au niveau sectoriel, ce sont les entreprises les plus proches du consommateur final qui enregistrent une détérioration des délais de paiement. A l'échelle mondiale, en moyenne, le délai a crû de +1 jour dans les secteurs de l'agroalimentaire, des biens d'équipement, des produits pharmaceutiques et des télécommunications.
A l'inverse, les secteurs industriels qui ont des délais déjà élevés ont connu une amélioration. C'est notamment le cas de la construction (-3 jours en moyenne à l'échelle mondiale), de l'électronique (-2 jours), de l'IT (-2 jours), de l'énergie (-2 jours) et de la chimie (-1 jour). Davantage sensibilisées au risque d'impayés, les entreprises de ces secteurs ont été amenées à imposer des conditions de règlement plus strictes à leurs clients.
Fatim-Zahra TOHRY
--------------------------------------------------------
(1) Le délai de paiement moyen des clients, ou DSO, est le laps de temps qui s'écoule entre la date de livraison d'un produit à un client et la date de règlement dudit produit par le client.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.