Ciment : Légère hausse des ventes à fin mai    Doctorat : L'UIC s'associe à ESC Clermont    Finance participative : Bank Al Yousr décortique les enjeux    Mauritanie : Le candidat du pouvoir remporte la présidentielle    Bac : Le taux de réussite en hausse de 20% à Casa-Settat    Washington s'apprête à sanctionner davantage l'Iran    Délais de paiement. Entreprises et établissements publics désormais contraints à la transparence    Festival Gnaoua et musiques du monde. Grande fête de la culture !    Le plan américain de paix par l'économie sera discuté à Bahreïn, sans les Palestiniens    "Comment est-ce possible ?", le coup de gueule d'Hervé Renard    L'école belge de Rabat met en place des programmes préparatoires aux tests d'admission    Nuit de liesse à Istanbul après la victoire de l'opposition    Groupe Al Omrane. Une nouvelle stratégie marketing pour les MRE    Marrakech. Une bande spécialisée dans le trafic de drogue démantelée    MAROC/PALESTINE : LAKJAA RAPPELLE LE SOUTIEN ENGAGE DE SM LE ROI MOHAMMED VI POUR LES PALESTINIENS, DIRECTION ET PEUPLE    Mauritanie: Cheikh El-Ghazouani revendique la victoire    De David Guetta à Kery James: retour sur le weekend de Mawazine    Clôture en apothéose de la fête de la musique "by Wecasablanca Festival"    Les Muwachahat andalouses et alépines résonnent dans le ciel de Fès    Une mosquée de Ceuta visée par des tirs    Violence à l'égard des femmes. L'enquête nationale décortiquée par les députés    25ème Festival de Fès des musiques sacrées du monde : Du gospel et flamenco pour marquer la fin    RAM : APRES NEW-YORK, MIAMI, WASHINGTON...AU TOUR DE BOSTON POUR DES VOLS DIRECTS    L'université Ibn Zohr en apothéose!    CAN 2019 : 120 millions de DH privent les Marocains des matchs des Lions de l'Atlas    Abdelhadi El Mouaziz remporte le 11è Trail international des cèdres    Ouverture de la 12è retraite du Conseil de Paix et de Sécurité de l'UA à Sekhirat    Le Maroc exprime sa satisfaction quant à la position constructive de la Barbade    Gouvernance spatiale et développement    Mawazine-2019: le duo Bigflo et Oli propulse le public vers « la lune »    BMW de nouveau transporteur officiel du Festival Mawazine    Immigration illégale : Six individus déférés devant le parquet à Larache    El Jadida : OCP Jorf Lasfar organise une caravane médicale    Le Maroc prend part au "Sommet des deux rives, Forum de la Méditerranée"    Festival de Fès, un bilan très satisfaisant pour la 25ème édition    Administration. Où en est le chantier de la déconcentration ?    Le Sénégal et l'Algérie prennent les rênes du Groupe C    Mohamed Aujjar s'informe du fonctionnement de la Cour de cassation hongroise    Edito : Excédent au Bac    Vif succès du tournoi de football organisé par Act4Community Jorf Lasfar    La politique migratoire de l'Espagne entre façade et réalité    Divers    Une victoire d'entrée pour les maîtres de céans    Marc Lamti, le plus jeune joueur de la compétition    Amine Harit : Au fond de moi, ça n'allait pas et je me mentais    Répression tous azimuts dans les camps de la honte    Enfin un prix pour l'enseignant inspirant    Affaire Khashoggi: la responsabilité du prince héritier est engagée…    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un nouveau festival dédié à la «cuisine de rue»
Publié dans L'Economiste le 24 - 05 - 2019

Le 9 novembre prochain, la place Jemaa El Fna abritera la 1re édition du «Marrakech Street Food» qui rassemblera toutes les spécialités culinaires des rues marocaines, traditionnelles et revisitées (Ph. Bernsmann)
La gastronomie marocaine, traditionnelle et revisitée, a son festival. Un petit nouveau rejoint la longue liste des événements organisés au Maroc. Le 9 novembre prochain, la place Jemaa El Fna sera le théâtre de cet héritage culinaire, connu dans le monde entier.
Organisée par la Fondation arts et cultures, cette 1re édition du «Marrakech Street Food» propose une journée entière de dégustation entre recettes ancestrales et nouvelles tendances fooding. Comme son nom l'indique, la multiplicité des pratiques culinaires de la rue marocaine sera à l'honneur. Mais avant tout, «la vedette du "Marrakech Street Food" est incontestablement le cuisinier, représentant un vecteur d'identité gustative», précise la présidente de la Fondation, Hafsa Benmchich.
«Au-delà du goût, un aspect socioéconomique est la base primordiale de la cuisine de la rue. Un revenu non négligeable peut se générer en une heure de temps de travail par jour», ajoute-t-elle. Installations, carrioles équipées, le tout entre aménagements et bricoles, font en effet partie du paysage, que l'on soit en ville ou dans un village. Alors la place Jemaa El-Fna à Marrakech est le lieu tout trouvé pour abriter l'événement.
Entre les conteurs et autres dresseurs de serpents, chaque fin de journée voit le ballet des restaurateurs ambulants prendre leurs quartiers sur cette place mythique. Mais c'est tout le Maroc qui sera représenté, des produits du terroir bio et naturels à Fès aux plats traditionnels sahraouis à Laâyoune, en passant par l'influence de la cuisine espagnole sur la marocaine à Tanger ou par les recettes millénaires des cuisiniers ambulants à Rabat. Tout un panorama.
Au total, plus de 20 cuisiniers vont concocter un déjeuner servi à plus de 5.000 personnes. Des plats comme la célèbre tanjia marrakchia, ou la viande cuite sous toutes ses formes, ou encore le poisson préparé à la marrakchie. Rappelons au passage que la chaîne américaine CNN avait classé la ville ocre parmi les 23 villes où la nourriture de rue est la meilleure.
En décembre, l'aventure se poursuit par une exposition de photographies inédites autour de cette thématique. Baptisée «l'Assiette du bonheur», elle sera mise en scène sur l'esplanade du palais Bahia, par Noureddine Tilsaghani, un artiste du cru.
Enfin, le livre «Métier: Artisan cuisinier» sera édité par la Fondation où l'on pourra trouver l'ensemble des profils des cuisiniers les plus populaires de l'ancienne médina de la cité ocre, leurs secrets culinaires et recettes ancestrales. De quoi découvrir toutes les facettes de la cuisine populaire marocaine.
J.A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.