Presse marocaine: une perte sèche de 240 millions dhs en 3 mois de pandémie    Coronavirus : priorité au tourisme    Une opération «exceptionnelle» qui ne signifie pas une ouverture des frontières    De succès en succès!    Mahi Binebine, Giosuè Calaciura, Souad Labbize boycottent la cérémonie de remise    US Round Up du vendredi 10 juillet – DeSantis, De Niro , Mode & Covid19, NBA, Hôpitaux    Glovo étoffe son portefeuille de partenaires    Premier League: Manchester United renaît de ses cendres    Champions League: voici les affiches des quarts (PHOTO)    Le Maroc érige une voie express de plus de 1000 km en plein désert    Benzema élu joueur du mois en Espagne    Alerte météo: la canicule se poursuit dans ces villes du Maroc    Serie A L'inter Milan accroché par Verone    La médina d'Asilah renoue avec l'art contemporain    Coronavirus au Maroc-Situation à 10h: 115 nouveaux cas, 15.194 au total    25 ans déjà pour l'Université Al Akhawayn : 6.000 lauréats et un nouveau cap stratégique    Le soutien des entreprises conditionné par la conservation d'au moins 80% des déclarés    La 2ème session du bac sera-t-elle annulée au Maroc ?    L'Homme refuse d'être libre    Covid-19 : Privatisation, «dommage collatéral»    Messages de condoléances du Roi Mohammed VI au Roi d'Arabie Saoudite et au Président ivoirien    Gims raconte son « Malheur Malheur »    Casablanca: un inspecteur de police et une femme interpellés pour falsification et usage de documents officiels    Bus de Casablanca. Le PJD agent commercial d'Erdogan    Dialogue social : Les partenaires sociaux préparent un nouveau round    Fonds Innov Invest : Un plan d'urgence pour les start-up lancé    Le Maroc intègre la communauté andine en tant que membre observateur    Prévisions météorologiques pour la journée du vendredi 10 juillet 2020    Le nouvel ordre mondial post-Covid-19: Quel positionnement pour le Maroc?    Débat sur la réforme du Code électoral    La responsabilité de l'Algérie dans le détournement de l'aide humanitaire destinée aux camps deTindouf est patente    City se balade, Wolverhampton s'égare    Formation pour l'obtention de la licence A CAF d'entraîneur    Le roi Mohammed VI a envoyé un message au roi Salmane    Le Maroc rouvre partiellement ses frontières    Débat en commission parlementaire sur le projet de loi relatif au ciblage des bénéficiaires des programmes d'appui social    Préparation des prochaines échéances électorales    Le trompettiste Ibrahim Maalouf relaxé en appel    Le 51ème Festival national des arts populaires aura lieu en octobre    Agadir se prépare pour relancer l'activité et accueillir les touristes nationaux    Nouvelle édition en ligne des Nuits blanches du cinéma et des droits de l'Homme    Le président ivoirien a reçu un message du roi Mohammed VI    De nouveaux bains de sang évités en Tunisie    Guerre mémorielle autour de l'ancienne basilique Sainte-Sophie    De nouveaux jalons pour l'écriture poétique proposés par Salah Boussrif    Détournement de l'aide par le polisario et l'Algérie: le Parlement européen dépose un projet de résolution    Reprise de l'activité footballistique au Maroc    Talaâ Saoud Al Atlassi : Le non du Maroc au plan israélien se démarque par son réalisme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Casablanca: Quatre mois pour préparer l'après M'dina Bus!
Publié dans L'Economiste le 20 - 06 - 2019

La ville s'apprête à miser 1,6 milliard de DH pour l'acquisition de 700 bus qui devront remplacer le parc très vétuste de M'dina Bus. Le prochain délégataire ne sera connu qu'en octobre prochain (Ph. AE)
Après moult reports et annulations, le marché portant sur l'acquisition de 700 bus flambant neufs vient d'être relancé à Casablanca. Les concurrents auront jusqu'au 23 juillet prochain pour déposer leurs offres auprès de l'Etablissement de coopération intercommunale (ECI). Cette instance regroupant les 18 communes du Grand-Casablanca reprend donc ce dossier en main, comme ce fut le cas pour le marché relatif à l'exploitation des lignes de bus.
Quelques mois à peine avant la fin du contrat de M'dina Bus (fin octobre prochain), l'ECI fait la course contre la montre pour boucler ce dossier. Les véhicules flambant neufs seront gérés par le prochain exploitant du réseau de bus (qui sera connu en octobre prochain). Mais quatre mois suffiront-ils pour choisir le futur exploitant (parmi le trio des finalistes RATP Dev, Alsa ou Chennaoui) et acquérir le matériel roulant?
Dans le détail, le marché décliné en 3 lots comporte des bus standards diesel Euro VI de 12 m (540) et articulés de 18m (160). Deux lots sont estimés à 550,8 millions de DH chacun, alors que le 3e est de l'ordre de 576 millions de DH. Le marché global des 700 bus est donc estimé à plus de 1,6 milliard de DH.
Pour ne pas se retrouver avec des épaves (comme celles en circulation actuellement), les véhicules seront utilisés pour une durée n'excédant pas les 15 ans, mais conçus pour être opérationnels 18 ans. Mais pour «dissuader, autant que faire se peut, les actes de vandalisme tels que graffitis, lacération, démontage, casse…», les aménagements et les matériaux devront permettre le nettoyage des salissures par des produits d'entretien, sans changer de couleur et sans détérioration de leur aspect.
Parmi les conditions d'exploitation, figurent notamment la vitesse commerciale (de 10 à 20 km/h), une vitesse maximale autorisée de 60 km/h, le kilométrage annuel par véhicule est fixé à 65.000 km/véhicule et la distance moyenne entre arrêts est de 400 m.
La structure du véhicule doit lui permettre de résister aux divers problèmes rencontrés lors des situations d'exploitation normales (et surtout aux nombreux nids de poules et dos d'ânes sur les voiries). Au total, 75 lignes de bus (desservies par l'actuel délégataire) transporteront 900.000 usagers, représentant 14% des déplacements à Casablanca.
Pour éviter les écueils du passé, la ville sera propriétaire des véhicules qu'elle donnera en exploitation au prochain délégataire. A son arrivée en 2004, M'dina Bus devait investir dans un nouveau parc, 15 ans plus tard, les mêmes bus d'occasion circulent encore de nos jours au grand dam des Casablancais. Entre-temps, la ville et le délégataire se rejettent la faute.
Pour rappel, les élus de Casablanca ont décidé lors de la session de février dernier, de ne pas proroger le contrat actuel avec le délégataire du transport en commun par bus. Ce dossier a été repris en main depuis par l'ECI, qui gère ce volet de la mobilité (au lieu de Casa-Transports).
En vertu d'un arrêt du tribunal administratif de Rabat, suite à un procès intenté par M'dina Bus (cf. édition du 9 janvier 2019), seul l'ECI est habilité à lancer des appels d'offres, sélectionner des prestataires, faire le suivi et le contrôle de la qualité de service… Le rôle de la SDL devrait se limiter aux démarches préalables notamment : les études techniques, la préparation des cahiers des charges…
Aziza EL AFFAS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.