Algérie: Multiplication des emprisonnements de journalistes    Une nouvelle agence ANAPEC à l'Université Hassan II de Casablanca    Compensation: La charge décroche de 12%    La CGEM propose la création d'un "Label santé"    Macron appelle à éviter « toute escalade » ou « interférence extérieure » au Liban    Covid-19-Cas suspects: des centres de santé dans les quartiers    Migration illégale: Interpellations à Tan-Tan    Transformation digitale : la CDG passe à la vitesse supérieure    Covid-19 : Pourquoi le vaccin russe a déclenché autant d'animosité en Occident ?    Ciments Modernes étend son voile en Cote d'Ivoire avec une nouvelle cimenterie    US Round Up du mercredi 12 août – Kamala Harris, Bill de Blasio, Restaurants/Bars    Coronavirus: nouveau record au Maroc avec 1499 nouveaux cas    Evolution Covid-19 au Maroc : 1.499 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 36.694 cas cumulés, mercredi 12 août à 18 heures    Ecoles privées et parents d'élèves : La confrontation reprend de plus belle    Champions League: heure, chaines...le programme des matchs (quarts de finale)    Un camion dérape, le chauffeur légèrement blessé    Situation épidémiologique au Maroc : Les indicateurs s'affolent !    Les divagations d'Alger et les mises au point musclées de l'UE    Ali Yata, il y a 23 ans ...    UC: une décision de Sajid crée la zizanie au sein du parti    Coronavirus: l'artiste Abderrazak Baba est décédé à Marrakech    Le parcours chrono-thématique des peintres marocains    Benchaâboun : 45 milliards de dirhams alloués au Fonds d'investissement stratégique    Absence de mesures de sécurité sanitaire    Alexandre Loukachenko, le président inamovible...    L'Atlético revient à Lisbonne six ans après    L'engagement des jeunes pour une action mondiale    Boxe: le combat entre Mike Tyson et Roy Jones Jr reporté    Google lance un dispositif d'alerte aux tremblements de terre    Que vive le Liban des lumières !    «Ne touche pas à mon patrimoine»    Botola: résultats et classement de la 21e journée    Casablanca: un camion-citerne percute une station-service (VIDEO)    Procès à distance: 306 audiences en une semaine    Les Marocains du monde, objet de toutes les sollicitudes    Le Bayern part favori face au Barça    Europa League : United et l'Inter au denier carré    L'hôpital militaire marocain de Beyrouth entame son action    Chez les séparatistes, la corruption le dispute aux détournements en tous genres    Le jeune artiste Anas Khermoui expose sa "Vision sensible" à Essaouira    Antonio Banderas annonce avoir le Covid-19 le jour de ses 60 ans    Entre Brad Pitt et Angelina Jolie, c'est à nouveau la guerre    Botola Pro D1 : Le WAC s'impose face à l'OCK    Poutine: la Russie a développé le premier vaccin anti-Covid-19    Comment la dépression a eu raison de l'écrivaine Naima El Bezaz    La Jeunesse socialiste dans l'attente de la vérité sur la suspicion de collusion des compagnies pétrolières    Trump évacué en pleine conférence de presse (VIDEO)    Ziad Atallah : L'aide marocaine intervenue au moment opportun    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Formation professionnelle: Le plan d'action de l'Alliance africaine décliné
Publié dans L'Economiste le 26 - 06 - 2019

Jeudi et vendredi derniers, l'Alliance africaine pour le développement de la formation professionnelle (Adefop) a organisé son premier sommet, à Casablanca. Suite à cette rencontre les participants ont plaidé pour le développement d'une véritable politique en matière de formation professionnelle dans le continent, afin de répondre aux défis socioéconomiques. «Cette initiative conforte la place du Maroc en tant qu'interface entre l'Europe et l'Afrique, mais également de hub africain en matière de développement de la formation professionnelle pour assurer la qualification de la jeunesse africaine, véritable richesse du continent», a déclaré le ministre de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, Saad Amzazi, qui a présidé l'assemblée générale de l'Adefop.
Organisé par l'Office de la formation et de la promotion du travail (OFPPT), en partenariat avec la Banque islamique de développement (BID), ce sommet a rassemblé les acteurs institutionnels et politiques des Etats membres de l'Alliance. Il a également été l'occasion de présenter la vision et le plan d'action de l'instance. «D'ici 2025, il faut que nous ayons stabilisé une ingénierie de la formation initiale, développé celle de la formation continue, et initié une certification africaine commune», précise Loubna Tricha, directrice générale de l'OFPPT, élue à la tête de l'Adefop pour un mandat de 3 ans jeudi dernier.
A court terme (2021), le plan d'action se concentrera sur l'élaboration des programmes de coopération intégrés et le lancement de projets phares favorisant le renforcement des compétences des jeunes et le développement socio-économique du continent. L'instance se donne aussi comme objectif d'élaborer des stratégies de formation professionnelle adaptées. «Ce partenariat entre les pays africains permettra de jeter les fondements d'une coopération continentale solidaire et agissante, et faire valoir les atouts et les potentiels spécifiques des pays membres», souligne Elwaleed Abdelaal Hamour, directeur du hub régional de la BID.
En marge de l'événement, cinq conventions-cadres portant sur le renforcement de la coopération multilatérale en matière de formation professionnelle, ont été scellées entre l'OFPPT, l'Agence marocaine de la coopération internationale (AMCI), et les départements de tutelle de la République centrafricaine, le Ghana, le Sénégal, le Soudan du Sud et le Cameroun.
Créée en 2017, l'Adefop vise, entre autres, à favoriser le dialogue entre les opérateurs du secteur et améliorer l'employabilité des jeunes. En plus du Maroc, l'Alliance comprend 14 pays, à savoir le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d'Ivoire, le Djibouti, le Gabon, la Guinée-Conakry, la Guinée-Bissau, le Mali, la Mauritanie, ainsi que le Niger, le Sénégal, le Tchad et le Togo. Au terme de la première assemblée générale de l'Adefop tenu le jeudi 20, le Ghana, le Soudan du Sud, la République centrafricaine, le Congo Brazzaville et le Madagascar ont intégré l'Alliance.
OFPPT acteur-clé
27 partenariats noués en Afrique subsaharienne
70 conventions et accords signés depuis 2002
3.800 stagiaires formés depuis 2005
784 formateurs et cadres technico-pédagogiques formés depuis 2009
633 stagiaires issus de 30 pays accueillis en 2018-2019
100 stagiaires sud-soudanais en formation en langue française 2019-2020


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.