Âge, sexe, région…: les derniers chiffres sur le coronavirus au Maroc    Fake news: un commercial de 35 ans arrêté à Casablanca    Covid-19 : les composantes parlementaires mobilisées pour répondre aux exigences de la situation actuelle    Covid-19: un opérateur privé prend en charge le numéro “Allo Yakada”    Gel des avancements : Le gouvernement tente de rassurer les syndicats    La CNDP prolonge le moratoire sur la reconnaissance faciale    Covid-19: nouvelles mesures au profit des établissements et entreprises publics    Coronavirus : l'ancien président du Congo Yhombi Opango décède des suites du Covid-19    Le dirham se déprécie face à l'euro et le dollar    Décès du docteur et militant Ahmed Bourra    Communiqué du Bureau politique du PPS    Liga: Real Madrid va finalement baisser les salaires de ses stars    Covid-19: la Bundesliga ne reprendra pas avant cette date    WAC-EST: Le TAS fixe une nouvelle date    Hicham Hajji : «La culture restera toujours présente. Elle est indispensable»    «Zhar El Batoul» : Une série historique attendue pendant le mois de Ramadan    Confinement : Le CCM met en ligne une série de longs métrages marocains    L'ensemble des indicateurs au vert à fin 2019 : Cosumar en bonne santé financière    Ligue des champions: le Wydad et le Raja disent «niet» à la CAF    Santé mentale du personnel médical : Une cellule psychologique mise en place pour les équipes soignantes    La culture à portée de clic!    Au Maroc, des usines manufacturières opèrent leur conversion pour pallier la pénurie de masques    Port d'Agadir : Hausse de 7% de l'activité    Banque Populaire : nouvelles mesures en faveur des entreprises    Covid-19: le Consulat rassure les Marocains d'Italie    Coronavirus : le Maroc peut en sortir plus fort    Issam-Eddine Tbeur: «la peste soit sur le Coronavirus !»    Fonds anti-Coronavirus: Abdelilah Benkirane -t-il fait don de sa pension exceptionnelle ?    Les pjdistes mangent à tous les râteliers, dont la maladie, pour se placer en pole position du triple échiquier électoral de 2021    Coronavirus : plus de 3.000 morts aux Etats-Unis et des grèves de protestations sociales    BAM émet de nouvelles directives monétaires et prudentielles    Le protocole d'enterrement des victimes du Covid-19    Contaminé par le coronavirus, voici les dernières nouvelles du prince Charles    Le Code du travail appelé à la rescousse pour gérer la crise du Covid-19    La situation des détenus préoccupe la société civile    La demande explose pour les banques alimentaires new-yorkaises    Les grossistes tablent sur une stabilité des effectifs employés au premier trimestre    Neymar respecte les règles du confinement    Report des JO : Le CNOM informera les fédérations et les sportifs de toutes les mises à jour    Chelsea intéressé par les services d'Achraf Hakimi    L'IMA lance une programmation culturelle en ligne    Les ventes de "La Peste" d'Albert Camus en hausse en raison du coronavirus    La Chine referme ses cinémas    On connaît les nouvelles dates des JO de Tokyo    Coronavirus: Cuba exporte ses médecins…    Le virus de la discorde met à mal l'unité de l'UE    Un test en cinq minutes pour les automobilistes aux EAU    Hongrie: Viktor Orban renforce ses pouvoirs…    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Formation professionnelle: Le plan d'action de l'Alliance africaine décliné
Publié dans L'Economiste le 26 - 06 - 2019

Jeudi et vendredi derniers, l'Alliance africaine pour le développement de la formation professionnelle (Adefop) a organisé son premier sommet, à Casablanca. Suite à cette rencontre les participants ont plaidé pour le développement d'une véritable politique en matière de formation professionnelle dans le continent, afin de répondre aux défis socioéconomiques. «Cette initiative conforte la place du Maroc en tant qu'interface entre l'Europe et l'Afrique, mais également de hub africain en matière de développement de la formation professionnelle pour assurer la qualification de la jeunesse africaine, véritable richesse du continent», a déclaré le ministre de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, Saad Amzazi, qui a présidé l'assemblée générale de l'Adefop.
Organisé par l'Office de la formation et de la promotion du travail (OFPPT), en partenariat avec la Banque islamique de développement (BID), ce sommet a rassemblé les acteurs institutionnels et politiques des Etats membres de l'Alliance. Il a également été l'occasion de présenter la vision et le plan d'action de l'instance. «D'ici 2025, il faut que nous ayons stabilisé une ingénierie de la formation initiale, développé celle de la formation continue, et initié une certification africaine commune», précise Loubna Tricha, directrice générale de l'OFPPT, élue à la tête de l'Adefop pour un mandat de 3 ans jeudi dernier.
A court terme (2021), le plan d'action se concentrera sur l'élaboration des programmes de coopération intégrés et le lancement de projets phares favorisant le renforcement des compétences des jeunes et le développement socio-économique du continent. L'instance se donne aussi comme objectif d'élaborer des stratégies de formation professionnelle adaptées. «Ce partenariat entre les pays africains permettra de jeter les fondements d'une coopération continentale solidaire et agissante, et faire valoir les atouts et les potentiels spécifiques des pays membres», souligne Elwaleed Abdelaal Hamour, directeur du hub régional de la BID.
En marge de l'événement, cinq conventions-cadres portant sur le renforcement de la coopération multilatérale en matière de formation professionnelle, ont été scellées entre l'OFPPT, l'Agence marocaine de la coopération internationale (AMCI), et les départements de tutelle de la République centrafricaine, le Ghana, le Sénégal, le Soudan du Sud et le Cameroun.
Créée en 2017, l'Adefop vise, entre autres, à favoriser le dialogue entre les opérateurs du secteur et améliorer l'employabilité des jeunes. En plus du Maroc, l'Alliance comprend 14 pays, à savoir le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d'Ivoire, le Djibouti, le Gabon, la Guinée-Conakry, la Guinée-Bissau, le Mali, la Mauritanie, ainsi que le Niger, le Sénégal, le Tchad et le Togo. Au terme de la première assemblée générale de l'Adefop tenu le jeudi 20, le Ghana, le Soudan du Sud, la République centrafricaine, le Congo Brazzaville et le Madagascar ont intégré l'Alliance.
OFPPT acteur-clé
27 partenariats noués en Afrique subsaharienne
70 conventions et accords signés depuis 2002
3.800 stagiaires formés depuis 2005
784 formateurs et cadres technico-pédagogiques formés depuis 2009
633 stagiaires issus de 30 pays accueillis en 2018-2019
100 stagiaires sud-soudanais en formation en langue française 2019-2020


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.