Météo: le temps qu'il fera ce mercredi au Maroc    Vie privée: Un outil de veille pour mars prochain    FMI: «Pour être riche, il faut investir dans les gens»    Fès: Le stade Hassan II rouvre ses portes, mais…    Droit d'accès à l'information: Attention au délai du 12 mars 2020    Cinéma: Les maux du pays auscultés dans un hôpital    Coronavirus: l'Algérie enregistre son premier cas (VIDEO)    Cap sur la production décarbonée    Lydec affiche une baisse de 17% de son résultat net    Divers    Un Américain meurt en voulant prouver que la Terre est plate    Maintenir ou non le carnaval en Haïti    Vers l'institutionnalisation des relations entre la Chambre des représentants et le Conseil saoudien de la Choura    Eden Hazard Fissure de la cheville et gouffre d'inquiétudes    Garrido, nouvel entraîneur du Wydad    Botola Pro D2 : Aucune visibilité avant le dernier tiers de l'exercice    DGSN: la police de Safi s'attaque aux fumigènes    Rencontre sur la réforme du système judiciaire    Les efforts du Maroc en matière de lutte contre la torture mis en relief à Genève    Insolite : Pour sauver sa main    Psychose de par le monde Le Coronavirus tend vers la pandémie    Une très grosse menace pèse sur l'Afrique    Le Crédit Agricole du Maroc booste son soutien aux TPE et aux petites entreprises    Les groupes "Meriem & Band" et "Khmissa" en concert à Casablanca et Rabat    Philippe Garrel revient à ses premières amours    Saad Lamjarred et Fnaire ont-ils plagié une chanson de Hamid Zaher ? (VIDEO)    SUEZ remporte deux contrats dans le secteur automobile au Maroc    Habib El Malki recadre certains politiciens d'Europe    Modèle de développement: Le forum des jeunes d'Al Akhawayn formule une série de recommandations    Casablanca: un “khettaf” percute volontairement un fourgon de police    HCP : les secteurs « des services » et « de l'agriculture, des forêts et de la pêche » demeurent les premiers pourvoyeurs d'emploi    L'ancien président égyptien Hosni Moubarak n'est plus    Quand la fédération cautionne le hooliganisme!    3e édition de l'Afrique du Rire    Charles Berling lit Nuit d'épine de Christine Toubira    Primaires démocrates : Sanders en pole position, Biden sous pression    6 jeunes auteurs en résidence d'écriture pour le film d'animation    Attijariwafa bank : un nouvel organigramme    Enseignement supérieur : clôture du projet de jumelage institutionnel Maroc-UE    Alliances Développement Immobilier : Alami Lazraq franchit à la hausse le seuil de participation    En Allemagne, une voiture fonce dans la foule d'un carnaval à Volkmarsen, et blesse une trentaine de personnes    Coronavirus : à Wall Street, pire séance en deux ans pour le Dow Jones    Pétitions, le Parlement fait le point    Le Wydad remercie Desabre et trouve son remplaçant (PHOTO)    4ème édition de Oulad Mogador Music Action : Deux groupes sélectionnés    Eliminatoires africaines de para-taekwondo: Rajaa Akermach et Soukaina Sebbar qualifiés aux Jeux de 2020    Mubawab annonce le lancement de sa nouvelle Business Unit "Mubawab Transaction"    Parution: «Celui qui vient de l'avenir, Abdelkébir Khatibi»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Engie recentre ses activités au Maroc
Publié dans L'Economiste le 05 - 07 - 2019

Engie se renforce davantage au Maroc. Il vient d'acquérir les 51% détenus par Finatech Group, filiale de Finance.com dans le capital de leur joint-venture, Engie Finatech Services, dédiée aux services énergétiques. Pour le moment aucune information ne filtre sur le montant de la transaction. Toutefois, les deux groupes affirment, dans un communiqué, vouloir «poursuivre leur partenariat à travers des projets industriels et commerciaux conjoints, et à mettre en œuvre une coopération fructueuse et sur une base solide».
Cette acquisition entre dans le cadre de la mise en œuvre d'une nouvelle stratégie d'Engie au Maroc. Baptisé «One Morocco», ce projet vise à intégrer ses différentes filiales offrant des solutions clients (B to C): Cofely Maroc, Cofely Tanger, Cofely Contracting et Engie Finatech Services. Cette nouvelle organisation permettra à Engie de développer davantage de solutions intégrées, allant du financement jusqu'à l'installation, la maintenance et l'opérationnalisation. Ces services ciblent en particulier les entreprises et les collectivités locales afin de mieux répondre aux attentes du marché. Pour Philippe Miquel, directeur général en charge des activités services à l'énergie en Afrique: «Engie est fier de poursuivre cette ambition et de proposer à ses clients au Maroc des solutions innovantes, à forte valeur ajoutée, à la pointe de la technologie et à un coût compétitif».
Le groupe français, ex-GDF, vise à promouvoir la transition énergétique comme un service (as a service) et de devenir le leader mondial de la transition zéro carbone de ses clients. Le projet One Morocco vise à accélérer la mise en œuvre de la stratégie et la déclinaison des solutions intégrées, clés en main, sur-mesure et cofinancées, affirme le management.
Acteur majeur dans les énergies renouvelables, l'efficacité énergétique et la ville durable, l'ex-GDF est engagé au Maroc aux côtés de partenaires et de donneurs d'ordre de premier plan (dont Al Mada). Il dispose d'une présence reconnue dans le facility management, les services à l'énergie et la production de l'électricité. Engie y développe aussi de nouveaux projets à partir d'énergie éolienne, solaire et gaz naturel. Il emploie près de 2.000 collaborateurs au Maroc. En 2018, il a réalisé un chiffre d'affaires annuel d'environ 1 milliard de DH.
Engie propose une gamme de solutions centrées autour de trois principaux axes. Le premier concerne le développement de solutions B to B dans les secteurs industriels et tertiaires (services à l'énergie et facility management). Le deuxième axe porte sur l'offre de services au profit des communautés/régions (B to T) en phase avec le développement des villes nouvelles et des zones urbaines (réseaux urbains de chauffage et de refroidissement, éclairage public, solutions de mobilité verte). Enfin, le troisième axe vise l'offre de solutions pour les individus (B to C) dont l'utilisation de l'énergie solaire, le développement de solutions de pré-paiement.
2 millions de clients en Afrique
Outre le Maroc, Engie ambitionne de devenir d'ici 2025 un partenaire de référence dans une dizaine de pays africains pour les centrales de production électrique, les services énergétiques aux entreprises et les solutions décentralisées pour les clients (communautés, entreprises et ménages) non connectés aux réseaux. Présent sur le continent depuis 50 ans, le groupe français y déploie ses services d'énergie, gaz naturel et production d'électricité pour les territoires, les entreprises et les foyers. Engie a à son actif des capacités électriques de près de 3.000 MW au niveau continental qui sont opérationnelles ou en cours de construction. Il compte déjà plus de 2 millions de clients disposant d'installations solaires domestiques et de micro-réseaux locaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.