BAD: «Ce n'est pas le moment de la distanciation budgétaire»    Covid-19 : Casablanca se prépare à plus d'hospitalisations    Coronavirus : mobilisation des représentations consulaires du Maroc en France    Abdelkader Retnani : «Les éditeurs sont en confinement total, soit à l'arrêt à 80% du secteur»    Elisabeth II appelle à la résilience: «Nous vaincrons»    Quelle leçon nous apprend l'Histoire!    «La lecture, mon échappatoire!»    Coronavirus : Attijriwafa bank soutient la distribution des aides aux ménages    La Journée mondiale du sport, un symbole de la mobilisation du monde sportif en faveur des valeurs de solidarité    Aide aux ramédistes : l'opération d'indemnisation commence aujourd'hui    Algérie : un journaliste condamné à 8 mois de prison pour « contrebande »    Résultats financiers : Bon cru pour le groupe Société Générale Maroc en 2019    Football : Les clubs marocains dans le flou total    Secousse tellurique de magnitude 3,2 dans la province de Figuig    BTP : Des scénarios post-pandémie se précisent    Covid-19 : la situation épidémiologique à Chichaoua est "stable" et "non préoccupante"    Les sept consignes de Benchaâboun    Réunion, lundi, du conseil de gouvernement    Edito : Discerner    Midelt : un député pjdiste roule sans assurance et viole l'état d'urgence sanitaire    Campagnes de contrôle des prix à Ouarzazate et Tahanaout    Hakimi au Real Madrid jusqu'en 2023    Report du Trophée Hassan II et de la Coupe Lalla Meryem de golf    Liverpool met une partie de ses salariés en chômage partiel    Immigration clandestine : Arrestation de 32 Subsahariens à Dakhla    Distribution de 100.000 quintaux d'orge subventionnée aux éleveurs de la région de Souss-Massa    Les banques apportent une bouffée d'oxygène aux ménages et aux entreprises impactés par le Covid-19    Le Maroc de tous les espoirs!    Covid-19 et injustices meublent le quotidien des camps de Tindouf    Assistance aux familles de nos compatriotes décédés en France et en Belgique    Mesures pour la protection des magistrats et des justiciables    La sécurité des patients et du personnel de santé mise en avant    Prise en charge officielle des frais d'inhumation des MRE en situation précaire    Grâce Royale au profit de 5.654 détenus    Le nouveau coronavirus exacerbe encore les inégalités aux Etats-Unis    «La crise provoquée par la pandémie apporte un désaveu cinglant aux apôtres du Capital»    Un concours à distance pour dénicher les jeunes talents    Disney repousse la sortie des prochains Marvel    "La révolte des secrets", nouvel ouvrage de Rachida Belkacem    La prolongation d'Achraf Hakimi, le Vrai du Faux    Benatia et Renard scandalisés par les propos racistes sur LCI    Pèlerinage de Pâques inédit à Lourdes, sans fidèles    L'OTAN entre en guerre contre le coronavirus…    Les séries du ramadan à l'arrêt à cause du coronavirus    Mali : le chef de l'opposition enlevé « va bien », les négociations pour sa libération sont en cours    Coronavirus : Nezha El Ouafi décrypte sur MFM Radio les mesures prises au profit des MRE    Le musicien marocain avait contracté le Covid-19 : Décès à Paris de Marcel Botbol    Nouveau modèle de développement : La Commission spéciale et le ministère de l'éducation donnent la parole aux lycéens    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Théâtre: Quand amour et générations ne font pas bon ménage
Publié dans L'Economiste le 17 - 09 - 2019

Les fans d'Alil Vardar seront aux anges. L'auteur-acteur présentera le 26 septembre prochain au Mégarama de Casablanca sa toute dernière pièce. Une œuvre hilarante dans laquelle il tiendra le rôle principal et qui aborde le délicat sujet de l'âge en amour. Tout un programme! (Ph. T.E.P.)
Après nous avoir fait mourir de rire dans «Le Clan des divorcés», «Abracadabrunch» ou encore «Familles recomposées», l'auteur-acteur Alil Vardar revient à nouveau sur les planches casablancaises avec sa toute dernière pièce «Un weekend tranquille».
Une comédie de boulevard hilarante et sans temps morts qui sera jouée le 26 septembre prochain au Mégarama de Casablanca (dans le cadre de la 9e édition des théâtrales de Top Event Productions) et aborde cette fois-ci le thème des conflits intergénérationnels dans le couple.
Pour le pitch, Jules, un mari volage de 45 ans (interprété par Vardar), a pour compagne une jeune femme de 26 ans. Insatisfait par cette relation, il prend pour maîtresse Geneviève âgée de près de 57 ans. Surpris par cette dernière lors d'un weekend avec sa maîtresse, il devra trouver les mots justes et recourir à une argumentation solide pour sauver son couple ou le remettre en question.
Une comédie sociale qui renverse avec brio l'archétype du quadragénaire prenant une jeunette comme maîtresse et fait réfléchir le spectateur sur l'importance de partager les mêmes attentes, objectifs et activités au sein d'un couple.
Une œuvre qui fait réfléchir mais qui se veut avant tout divertissante. Pour parvenir à faire rire le spectateur, Vardar met à contribution le talent de plusieurs comédiens dont notamment Alexandra Vandernoot, Melissa Izquierdo ou encore Jerôme Lenôtre.
Des comédiens entièrement imprégnés de leur personnage et n'hésitant pas à faire de leur jeu une réelle prestation physique incluant gestuelle millimétrée et ruptures de ton. La pièce fait par ailleurs l'objet d'une mise en scène rythmée et d'un texte plein de rebondissements et de situations cocasses, pour le plus grand plaisir du public.
Actuellement rejouée au théâtre de «La Grande Comédie» à Paris, cette comédie de boulevard de 80 minutes a déjà conquis le public français. L'on y retrouve tous les ingrédients à succès d'Alil Vardar, dont notamment son autodérision mais aussi son humour bienveillant.
Karim AGOUMI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.