Anti-corruption: La réforme très attendue    SMI: Hausse du résultat net    Vol de bagages à l'aéroport Mohammed V    Indemnité Covid: Le 1er texte d'application validé    L'image de la semaine    «Zanka contact», un ovni dans le 7e art national    Le Trésor place 700 MDH d'excédents de trésorerie    Covid-19 : l'Allemagne enregistre son bilan quotidien le plus élevé depuis avril    New York : deux morts et 14 blessés lors d'une fusillade    Botola Pro: l'OCK tombe à domicile face à Berkane (VIDEO)    Covid-19 : 2 552 nouveaux cas confirmés et 2 318 guérisons en 24h    Ukraine : 3 Marocains décédés dans un accident    Mehdia : des policiers contraints d'user de leurs armes pour interpeller un individu dangereux    Au 11 septembre, les avoirs officiels de réserve se sont établis à 296,9 MMDH    Hausse de 39,1% des souscriptions sur le MAVT à fin juillet 2020    Confinement. La santé mentale en danger    Real Madrid: Gareth Bale prêté à Tottenham    Cellule terroriste démantelée le 10 septembre: Ce que révèle l'expertise de la police scientifique    Maroc: le viol filmé d'un enfant de 10 ans circule sur la Toile    La presse britannique évoque les « sculptures » de Mehdia    Raja: les détails du transfert de Badr Banoun à Al Ahly    Horrible découverte: Un bébé dans une poubelle    Le secrétariat général des Finances de nouveau vacant    Morsures de serpent: une Marocaine parmi les « championnes » de la sensibilisation dans le monde    El Fizazi n'exclut pas un retour de Benkirane à la politique    Covid-19: tous les gouvernorats tunisiens classés en zone rouge    Turquie : Ankara condamne un journal grec qui avait invité Erdogan à « aller se faire foutre »    Le Maroc va-t-il changer son protocole sanitaire pour sauver le tourisme ?    Décès de Mohamed Talal    Installation des nouveaux membres de la CRDH de Guelmim-Oued Noun    Le secteur du livre affaibli par la pandémie    La cérémonie des Emmy Awards, en direct mais 100% virtuelle au temps du coronavirus    La FNM organise des expositions dans l' ensemble de ses musées " pour célébrer la vie "    La Juve en quête d' un 10ème titre de suite    Rude épreuve doukkalie pour le Raja et le Wydad    Algérie : 4 morts et six portes disparus après le chavirement d'une embarcation de fortune    Voici quand débute le mois de Safar au Maroc    Casablanca: le distanciel pour 2 semaines supplémentaires    Finale de la ligue des champions CAF 2018-2019 : L'appel du Wydad rejeté par le TAS    Le Maroc signe un mémorandum d'entente pour l'acquisition de vaccins anti-Covid 19    Etat-Unis : Les applications chinoises TikTok et WeChat interdites    Mostra de Venise. L'actrice marocaine Mila Suarez crée le buzz avec un baiser « hot »    Maître Gims membre d'une secte islamiste ?    Le gouvernement adopte un projet de décret relatif à la simplification des procédures et formalités administratives    Mise à jour de la 23ème journée de la Botola Pro D1 : Le Wydad revient à un point du leader    Le forum de la jeunesse du cinéma hassani démarre ce soir    Chic Intemporel : La dimension humaine d'une marketplace solidaire    Marchés publics et gouvernance des tribunaux : Le ministère de la justice trace son plan d'action    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Comment des créatifs traquent les fake news
Publié dans L'Economiste le 28 - 10 - 2019

Les créatifs publicitaires s'engagent contre la désinformation (fake news). C'est dans ce contexte que l'Union francophone organise le concours de Jeunes talents de la publicité. Le concours «Jeunes talents» de Casablanca se tiendra du 19 au 21 novembre prochain. Il mettra en compétition des jeunes âgés de 30 ans et moins autour des thématiques du réchauffement climatique et la santé.
«Pour y participer, chaque jeune talent doit impérativement travailler en agence de publicité. Les profils ciblés sont les concepteurs rédacteurs, designers, directeurs artistiques, planneurs stratégiques, média planneurs, chefs de pub ou chargés de projet, community manager… issus des agences de publicité, digitales, RP et media», précise Christian Cappe, fondateur et président de l'Union francophone.
Le concours a été créé pour offrir une opportunité de formation avec une mise en situation. L'idée est de créer des projets de campagnes publicitaires en deux journées maximum. A l'issue de cette période, ils doivent tenter de convaincre les médias locaux membres du jury, en un temps limité, soit 6 minutes. Le concours fait appel au sens du travail collectif, puisque les campagnes sont créées par des équipes de deux ou trois, avec le souci de servir l'intérêt général.
Les candidats retenus seront environ 16. Les campagnes primées pourront être diffusées. «Pour renforcer la qualité de leurs travaux, des experts de la publicité, du climat et de la communication viendront briefer les jeunes talents», expliquent les organisateurs.
Organisée dans près de 15 villes du monde (Beyrouth, Genève, Abidjan, Dakar, Sao Paulo, Montréal, Kigali, Nairobi…), l'évènement identifiera les représentants marocains au concours des «Jeunes talents» pour la semaine de la langue française et de la francophonie 2020. Les inscriptions sont ouvertes en ligne, depuis le 11 octobre dernier, via le lien http://les-concours-jeunes-talents-de-la-publicite.evenium.net.
Les enjeux sont multiples et variés. En premier, sensibiliser l'opinion publique, en particulier les climatosceptiques contre les «infox» (en lieu et place de fake news) sur le réchauffement climatique. Le deuxième est d'ériger le Maroc comme une plateforme d'émergence de talents et renforcer le business à destination de l'Afrique. «De ce point de vue, le Maroc a une stratégie claire et performante en termes de développement».
Autre enjeu: «endiguer les fausses informations sur les vaccins», affirment les organisateurs. L'initiative de l'Union francophone, soutenue par le ministère de la Culture (délégation générale à la langue française et aux langues de France), vise à faire émerger de nouveaux talents, révéler de jeunes créatifs du monde francophone ou encore renforcer la communauté à l'échelle mondiale. Mais au-delà, les faire «exister sur les réseaux sociaux», principaux canaux de propagation des fake news.
Vecteur de fausses infos et d'intox en tous genres et souvent montrés du doigt, les réseaux sociaux arrivent en tête des usages au Maroc, avec 96,4% des internautes. Selon une enquête de l'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), plus de 20,1 millions de personnes se connectent aux réseaux sociaux.
Cette utilisation est généralisée, indépendamment de l'âge et du genre. Les jeunes âgés de 12 à 24 ans sont ceux qui fréquentent massivement le «social média». Selon l'enquête de l'ANRT, le divertissement (95,2%) et l'actualité (86,1%) sont les principales motivations d'équipement des ménages marocains en accès internet, suivies des usages professionnels et scolaires.
Carte de visite
Créée en 2016, l'Union francophone est une organisation internationale qui se fixe pour ambition d'aider à la création d'un marché commun de pays francophones pour les industries de la création et de la communication ou encore renforcer le dénominateur commun: la langue française. Cette structure se positionne comme un facilitateur d'échanges commerciaux et de détection de talents. Les évènements de l'Union s'articulent autour de trois axes: les concours jeunes talents de la publicité, les conférences et débats principalement dédiés au développement économique de l'industrie de la communication et de la création et enfin la promotion de la création de contenus exportables.
M.Ko.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.