Coronavirus: 12 nouveaux cas confirmés au Maroc, 402 au total    12 nouveaux cas confirmés au Maroc, 402 au total    Coronavirus/Juve: le salaire de Cristiano Ronaldo va baisser    Covid-19: 319 nouveaux décès en France, 2.314 au total    McDonald's lance son initiative « Meta7dine »    NT7arko f'dar! La MDJS lance une application pour bouger à la maison    Coronavirus : quels coûts pour l'économie marocaine ?    Nasr Mégri chante « Corona »    CNDP et AMRC se mobilisent pour faciliter le télétravail    Coronavirus : PSA renforce la protection de ses salariés et contribue à la solidarité nationale    Une ex-journaliste de Medi 1 meurt du coronavirus    Le ministère public incite à plus de rigueur dans l'application du nouveau dispositif juridique    Différend entre la CGEM et le GPBM    Tramway: Explications sur l'interruption temporaire de ligne T1    Le Président de la Commission de l'Union africaine, testé négatif au coronavirus    Coronavirus : Voici un récapitulatif des principales mesures fiscales au profit des entreprises    Coronavirus: le bilan s'alourdit en Algérie    Coronavirus : le Président américain promulgue le plan de sauvetage massif de l'économie    Coronavirus : Le Comité de veille économique à la rescousse des ménages vulnérables    Covid-19 : les entreprises du BTP veulent plus de garanties pour mener à bien les chantiers prioritaires    Météo: les températures prévues ce samedi 28 mars au Maroc    Coronavirus: coup dur pour Hassan El Fad (PHOTO)    Kenya : 63 personnes ingurgitent du Dettol pour « se prémunir » contre le coronavirus, 59 en meurent    Santé, nutrition et condition physique : La FRMF lance une série de vidéos au profit des footballeurs confinés    Coronavirus: Plan anti-sécheresse: Financement additionnel de 1,5 milliard de DH    Les actions à Wall Street montent en flèche après le plan de sauvetage économique    La médecine militaire à la rescousse    Le Conseil de gouvernement adopte des projets de décret suspendant la perception du droit d'importation sur le blé dur et certaines légumineuses    L'Union européenne appuie les efforts du Maroc pour faire face à la pandémie du Covid-19 avec un budget immédiat de 150M €    Décès de Hassan Ghazoui: Les condoléances du SG du PPS    Ahmed El Khichen, auteur autodidacte, transforme son salon de coiffure en librairie    La vie de Fatima Mernissi au grand écran prochainement    Bonne nouvelle pour les Marocains établis en France (PHOTO)    Samira Said lance «Waqiâ Majnoun»    Un autre monde à imaginer et à construire    Décès de Hidalgo, l'homme qui ravivé le football français    Pourquoi avons-nous besoin de la pensée rationnelle contre les manipulations fantaisistes?    Abdelhak Nouri: on en sait plus sur son état de santé    Le Coronavirus contraint Poutine à reporter sa réforme constitutionnelle…    Le Roi félicite le Président du Bangladesh à l'occasion de la fête de l'indépendance de son pays    Le Covid-19 compromet les chances de la tenue de la CAN 2021 et des compétitions interclubs    Les coureurs cyclistes marocains adoptent le "Home-trainer"    Réunion virtuelle du G7    La divulgation de l'identité d'un malade fait des vagues    Faute de recettes, les clubs de foot menacés de faillite    Coronavirus : Sueurs froides dans un 7ème art, contraint de s'adapter    Journée mondiale du théâtre, une occasion de promouvoir le "père des arts" à travers le monde    Le très beau geste de Jenifer envers le personnel soignant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pourquoi Oujda néglige le sport
Publié dans L'Economiste le 20 - 02 - 2020

D'importantes infrastructures sportives, comme celle du complexe sportif d'Oujda, sont mises à la disposition des pratiquants, toutefois leur exploitation n'est pas optimisée (Ph A.K)
Le sport est devenu un vecteur de croissance économique, un élément de promotion sociale et un référentiel culturel. D'où la nécessité de l'aborder avec plus de perspicacité pour assurer de nouveaux modèles de carrières professionnelles. L'implication des différentes fédérations et structures organisationnelles dans l'élaboration de lois et orientations stratégiques est de plus en plus pressante pour réussir cet enjeu.
«Toutefois les partis politiques et les représentants des deux chambres au parlement ne sont pas réactifs et ne réservent pas d'intérêt à un secteur qui concerne plus de 60% de marocains, âgés de moins de 35 ans», ont souligné les participants à la rencontre débat, «enjeux et réalités sportives» organisée dernièrement par l'association Espace Mouloudia.
«Excepté quelques questions orales sur les prestations de l'équipe nationale de football lors des compétitions internationales, le sport ne bénéficie pas de l'attention qu'il mérite», s'indigne El Hassan Merzak, président de l'association organisatrice de cette rencontre.
De son côté Moncef El Yazghi, spécialiste des politiques publiques et des lois du sport, a insisté sur l'importance de la pratique sportive dans la promotion des territoires et la valorisation des ressources humaines. Il a rappelé, à ce sujet, que la liste des états membres de l'Organisation des Nations unies recense les 193 états membres alors que la FIFA compte 211 associations nationales affiliées.
Un constat qui interpelle l'ensemble des intervenants dans le champ sportif notamment en matière de diplomatie parallèle, présence effective au niveau des différentes instances internationales et application des orientations royales contenues dans les différentes lettres adressées aux responsables sportifs.
Dans le préambule de la loi n° 30-09, relative à l'éducation physique et aux sports, il est clairement souligné que le développement du sport est le premier jalon dans le processus d'édification d'une société démocratique et moderne, processus qui constitue l'un des grands projets de société engagés par le Souverain.
Quant à Soufiane Bouchakour, Dr en économie régionale et développement territorial, il a expliqué que le sport est devenu un fardeau au développement au lieu d'être un élément de croissance. Ce qui nécessite la professionnalisation de la pratique tout en l'inscrivant dans les plans d'aménagement urbain.
Il a aussi conditionné l'octroi des subventions aux équipes sportives via la procédure d'appel à projet. Alors que Badr el Maqri, historien, a focalisé sur l'importance du patrimoine sportif dans l'ancrage des valeurs de citoyenneté, de solidarité et de tolérance.
De notre correspondant permanent, Ali KHARROUBI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.