Evolution du Coronavirus au Maroc : 2076 nouveaux cas, 121.183 au total, mardi 29 septembre à 18 heures    Province de Jerada/Covid-19 : Les mesures restrictives prolongées d'une semaine    Khalid Ait Taleb : «Nous sommes encore dans la première vague»    Chama Zaz : L'étoile de l'Aita Al Jabalia s'en est allée !    Programme de soutien destiné au domaine artistique : 459 projets subventionnés    Pédocriminalité : Après le drame de Adnane à Tanger, le supplice de Naïma à Zagoura    TPME, ces chiffres qui font peur !    OCP : La solidité financière au rendez-vous    De l'enseignement supérieur dans le monde arabe    Mali: Le président de transition Bah N'daw remercie le Roi Mohammed VI en recevant Nasser Bourita    La course aux points bat son plein aussi bien en haut qu ' en bas du tableau    Automobile: la DGI lance un nouveau téléservice    La FIFA et la CAF entament leurs auditions    USA : séparation des pouvoirs, dites-vous ?    Boujemâa Achefri médite en couleurs    Les condoléances du roi Mohammed VI à la famille de Chama Zaz    «Nous souhaitons transmettre le flambeau à des militants capables de le porter»    Fonds pour le cancer. La bataille n'est pas terminée    Le FC Séville s'intéresse à Oussama Idrissi    L'art de l'écriture et le monde de la beauté universelle    Brexit: les tractations reprennent    Rachida Dati candidate aux présidentielles de 2022    Artisaanat : Une Start-up court-circuite les intermédiaires (vidéo)    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mardi 29 septembre    Imminent retour des Marocains bloqués à Mellilia, Sebta temporise    Angleterre: Liverpool arrête Arsenal    Coronavirus: Lions de l'Atlas    Le Raja lance un nouveau jeu-concours (VIDEO)    Une situation invivable mais l'espoir demeure    L'artiste marocaine Amina livre ses « Confidences »    Youssef Amrani réaffirme l'identité africaine du Maroc    Matchs amicaux de l'équipe nationale : Halilhodzic dévoilera la liste des Lions de l'Atlas ce jeudi    Arbitrage : Hicham Tiazi de retour !    Le bilan gouvernemental: en déphasage des réalités du pays!    Pétition pour la vie: son initiateur réagit au rejet d'El Othmani    Hôpital militaire marocain à Beyrouth : plus de 39.000 prestations médicales    Vives tensions entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan    Chama Zaz: la dame de la «Taktouka Al Jabalia» n'est plus    La députée Fatima Zahra Barassat interpelle le Chef du Gouvernement    Khansa Batma : "Il a fallu puiser dans mon vécu !"    Procès à distance : Plus de 7.000 audiences tenues en cinq mois    Ahmed Tawfik Moulnakhla, DG de Guichet.com : « Au Maroc, c'est la pérennité du secteur qui est aujourd'hui en jeu »    Le Secrétaire à la Défense américain, Mark Esper, attendu ce vendredi au Maroc    Terrorisme : le Secrétaire à la Défense américain, Mark Esper, au Maroc ce vendredi    Togo : Victoire Tomegah Dogbé, première femme à la tête de l'exécutif    Mohammedia: un Subsaharien interpellé dans une banque    Le Maroc se distingue au Salon d'Istanbul de l'innovation avec 2 Médailles d'or et 2 Médailles d'argent    France. Les généraux se révoltent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Algérie: Multiplication des emprisonnements de journalistes
Publié dans L'Economiste le 12 - 08 - 2020

Trois ans fermes pour notre confrère Khaled Draremi, en Algérie. L'astuce, illégale, de l'accusation est d'avoir donné des noms différents, à un seul et unique fait. Ce qui permet d'accroître la peine (Ph. Casbah Tribune)
Alors que le nouveau PDG de l'Agence nationale pour l'édition et la publicité vient de révéler un scandale dans le monde de la publicité et de la presse, la justice algérienne continue de mettre en prison des journalistes. Le plus connu d'entre eux est Khaled Draremi, membre de l'Union de la presse francophone (UPF, dont Meriem Oudghiri, Secrétaire générale de L'Economiste est vice-présidente). Oudghiri dit de lui, que c'est un «professionnel brillant».
Une mobilisation mondiale s'est organisée autour de Draremi, condamné à 3 ans de prison ferme. Il a couvert des manifestations du Hirak, le 7 mars 2020. Comme, a-t-il dit à ses juges, il a couvert les rassemblements en faveur des élections, à l'automne dernier. A l'époque ce mouvement s'opposait aux revendications du Hirak. Draremi est fondateur du site d'info Casbah Tribune. Il fait aussi des reportages pour Le Monde, TV5... Sachant que les journalistes étrangers ont des difficultés à obtenir des autorisations de travail. En fait les professionnels de nationalité algérienne sont plus faciles à contrôler et à menacer.
Deux autres confrères ont été jugés en même temps que lui, avec des peines moindres. A Mascara, Djamel Toubal a été condamné à 15 mois fermes, pour avoir diffusé des images montrant des policiers en train de battre des manifestants. Belkacem Djir a pris trois ans fermes, accusé d'une affaire de droit commun, sur laquelle il enquêtait (sic!). On ne sait pas combien de journalistes sont détenus «en attente de procès».
A part le RCD, laïc et moderniste, les partis politiques se tiennent cois. Le Rassemblement pour la culture et la démocratie a publié un communiqué où il assure que «au-delà des personnes injustement emprisonnées et privées de leurs libertés, ce sont les valeurs et les causes qu'ils défendent que ce pouvoir cible en priorité. Rien que pour tout cela, la révolution entamée en février 2019 doit être menée à son bout. Il y va de l'avenir de l'Algérie».
L'Algérie, durement rétrogradée dans le classement de Reporters sans Frontière (25 places d'un coup), est tombée à la 146e place sur 180. Le Maroc, qui a embastillé Omar Radi, n'a pas de quoi pavoiser: il est 133e.
N.S.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.