Aéroport Marrakech-Menara: Arrestation de quatre Tunisiennes pour trafic de chira    Suivez en direct la finale de la Coupe du Trône    Décès du journaliste et militant Mustapha Iznasni    Nouzha Bouchareb participe au Salon Al Omrane Expo MDM à Paris    MBS félicite le roi Mohammed VI à l'occasion de la Fête de l'indépendance    Google fête l'indépendance du Maroc    La prison "Oukacha" dément "les fausses allégations" d'une avocate    Forum euro-méditerranéen d'Essaouira: Maryam AIT MOULAY remporte «Prix pour Jeunes Leaders»    Les participants au 12ème Forum MEDays adoptent la Déclaration de Tanger    23.000 candidats aux concours des enseignants-cadres à Tanger    Le BCIJ arrête deux présumés terroristes à Rabat    Driss Lachguar reçoit une délégation du gouvernement de la jeunesse marocaine    Sous la pression de la rue, Mohamad Safadi renonce à devenir Premier ministre du Liban    Sao Tomé-et-Principe réaffirme son appui au Plan d'autonomie    Le Onze national accroché par la Mauritanie    Coupe du Trône : Le HUSA et le TAS pour l'ultime acte    Euro 2020 : Allemagne et Pays-Bas décrochent leur qualification    La réalisation des grands projets d'infrastructures nécessite près de 600 milliards de DH    L'expérience marocaine dans le secteur minier présentée en Chine    Devoxx 2019 : Les développeurs en conlave à Agadir    Le Premier secrétaire s'entretient avec l'ambassadrice de l'UE au Maroc    Bouillon de culture    Nouvelle édition du Salon du livre de l'enfant et de la jeunesse    Le grand maître du cinéma européen, Costa Gavras, à la rencontre des étudiants marocains    Taekwondo. La sélection marocaine ne rentrera pas les mains vides du tournoi international de Paris    L'élection de Mohamed Boudra à la CGLU met le Maroc sous le feu des projecteurs    Le chanteur malien Salif Keita interpelle son président et tacle Macron... sans langue de bois    Belle performance en finale de l'élève Fatima Zahra Akhyar    Venise sous les eaux : Nouvelle marée haute dangereuse attendue ce dimanche    Séisme de magnitude 5,3 enregistré dans la région de Midelt    Lutte ouvrière!    Le PPS et la Loi de Finances 2020    La finale de la Coupe de Trône : Le Tihad de Casablanca vs le Hassania d'Agadir    L'œuvre de Hamid Douieb sous la loupe    Mohamed Abdennabaoui : L'indépendance du pouvoir judiciaire est devenue une réalité    Liban: sous la pression de la rue, un ex-ministre renonce à devenir Premier ministre    L'alliance Renault-Nissan à la recherche du temps perdu    Le 12ème Forum MEDays clôt ses travaux    Nous sommes tous concernés par le diabète    Risques routiers: Renault Maroc sensibilise les écoliers!    Province de Jerada : Activation du plan provincial de lutte contre le froid    Vandalisme sportif : Arrestation de 10 personnes à Salé    « Engagement et citoyenneté 2.0 », table ronde pour entamer la 5ème édition du Forum euro-méditerranéen des Jeunes Leaders d'Essaouira    Eliminatoires CAN 2021 : Triste match nul pour les Lions de l'Atlas    Les révélations fracassantes de Jamie Lee Curtis    Vidéo : L'école marocaine vue par The Tberguig !    Kamal Hachkar rend hommage à Neta Elkayam    Eliminatoires de la CAN 2021 / Maroc-Mauritanie : Premier véritable test pour Halilhodzic    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Maroc Telecom épouse Vivendi
Publié dans L'Economiste le 22 - 12 - 2000

· Le joyau du pays n'a pas été bradé dans une conjoncture défavorable pour les télécoms
· Vivendi, historiquement présent dans les infrastructures, proposera son expertise dans les médias, le multimédia et l'Internet
· L'OPV en bourse dans dix-huit mois
Vivendi sera le partenaire stratégique de Maroc Telecom. C'était quasiment prévisible vu le désintérêt des autres candidats, le groupe de Jean Marie-Messier étant resté le seul soumissionnaire potentiel dans l'appel d'offres pour la cession des 35% du capital de l'opérateur historique marocain. En fait, jusqu'à la dernière minute, le suspense était maintenu avec la possibilité d'avoir les deux Français en concurrence. France Telecom a finalement décidé de ne pas présenter son offre estimant "que la période n'était pas favorable", précise M. Hédi Sraïb, chef de projet à l'international de l'opérateur français.
L'argument est justifié. Il faut rappeler que France Telecom s'est lancé dans une opération importante de rachat en 2000 avec l'acquisition de l'opérateur britannique Orange (3ème rang en Angleterre) pour un montant de 42 milliards d'Euros (environ 380 millions de DH).
Il s'est engagé également dans plusieurs licences UMTS. Il lui était par conséquent difficile financièrement d'investir le créneau marocain. Quant aux autres candidats potentiels, les rumeurs d'abandon circulaient déjà depuis quelques semaines.
· Budget sauvé
Le pire a été évité et l'offre de Vivendi était plutôt honorable. Le budget de Fathallah Oualalou est sauvé. Le Maroc aura réussi un joli coup de force en tirant de cette privatisation un peu plus de 23 milliards de DH, dans une conjoncture aussi défavorable pour les télécoms.
Le timing a été aussi respecté en bouclant cette opération avant la fin de l'année. Finalement, la valorisation de Maroc Telecom aura constitué une bonne surprise puisqu'elle est supérieure à celle attendue, soit 6 milliards de Dollars. En juillet 1999, elle était de 2,9 milliards de Dollars. En mars 2000, la valorisation a atteint les 4,2 milliards pour arriver en septembre à 5,8 milliards. Une valorisation "qui rend heureux" M. Abdessalam Ahizoune, président-directeur général de Maroc Telecom.
Pour Vivendi Universal, c'est sa première sortie à l'international depuis sa fusion avec Seagram. C'est également une grosse opération qui prouve que le second opérateur français veut investir la région. Candidat malheureux dans l'octroi de la seconde licence GSM, c'est un moyen pour lui de revenir à la charge, d'autant plus que Vivendi a une première expérience dans le domaine du fixe.
Le géant français a également une expertise dans les nouveaux métiers, dont le Maroc pourrait tirer profit. "Ce sera une course de fond", indique une source autorisée. C'est d'ailleurs l'une des meilleures manières de développer ce partenariat. Maroc Telecom a prouvé sa capacité de recruter de nouveaux clients, que ce soit sur le Net ou sur le mobile. Vivendi apporterait sa valeur ajoutée en remplissant les "tuyaux" grâce à son savoir-faire dans les médias, multimédia et l'Internet.
La privatisation de Maroc Telecom n'est cependant pas totalement finie, puisque doit suivre d'ici dix-huit mois mois le lancement de l'OPV en bourse au niveau national ou international. Le volume sera fixé en fonction des opportunités du marché et de sa capacité d'absorption. Même lorsqu'elle était au meilleur de sa forme, la Bourse de Casablanca était nettement trop petite pour absorber un mastodonte comme IAM.
------------------------------------------------------------------------
La carte de visite du partenaire D'IAM
· Leader mondial des métiers de l'environnement et acteur majeur dans la communication, Vivendi est présent dans cinq continents
· Dans les télécommunications, le groupe réalise
un chiffre d'affaires de 4,6 milliards d'Euros (1999)
Soumissionnaire unique de l'appel d'offres de l'ouverture du capital de Maroc Telecom, le groupe français Vivendi est présent dans plus de 100 pays. Créé en 1853, il compte aujourd'hui 260.000 collaborateurs et réalise un chiffre d'affaires de 31,7 milliards d'Euros (1Euro=9,71Dirhams).
Le groupe dirigé par Jean-Marie Messier est aussi leader mondial des métiers de l'environnement (eau, énergie, propreté et transports). Dans l'eau, métier historique du groupe depuis plus de 150 ans, Vivendi occupe le 1er rang. A travers la Générale des Eaux et US Filter, numéro un américain, Vivendi est la première et la seule "global water compagny" couvrant la totalité du marché et de la clientèle: collectivités locales, entreprises et particuliers.
Ce nouvel ensemble, fondé sur l'alliance du savoir-faire franco-américain dans les technologies et la recherche, est réparti sur les cinq continents. Le pôle propreté de Vivendi est présent dans l'ensemble de la filière de gestion des déchets avec CGEA-Onyx, Sarp et Sarp Industrie. Dans la téléphonie mobile ou fixe, Internet, édition et multimédia, audiovisuel, Vivendi est aujourd'hui un acteur majeur avec Havas, Cegetel et Canal Plus. Le groupe réalise un chiffre d'affaires de 8 milliards de Dollars et atteint une croissance interne supérieure à 15% par an. Dans les télécommunications, Cegetel s'affirme comme le premier opérateur global privé en France. Il contrôlait, fin 1998, près de 12% du marché national. Dans l'audiovisuel, Canal +, dont Vivendi est partenaire depuis sa création, est le leader européen de la télévision à péage avec 12 millions d'abonnés dans 11 pays (en 1998).
Tout récemment, les actionnaires de Canal Plus ont approuvé à plus de 98% la fusion avec Vivendi et Seagram, numéro un mondial de l'industrie du disque. Le nouvel ensemble a donné naissance à un géant des médias. Vivendi Universal est à la fois une gigantesque salle de cinéma (10.000 films), un méga-juke-box (200.000 titres) et une énorme télé (30.000 heures de programmes) regardée par 47 millions de foyers.
Dans le domaine de l'édition et du multimédia, Havas a acquis Cendant Software pour devenir Havas Interactive. Il occupe ainsi la position de coleader mondial des logiciels d'éducation, de loisirs et de vie pratique. Havas est le premier éditeur scolaire et de référence en Europe.
C'est une synergie que le groupe a sans doute fait valoir dans son offre. Côté marocain, c'est un argument qui compte du fait de la réforme engagée dans l'éducation. Vivendi est également le numéro un de la presse professionnelle en France. Sans oublier le présence du groupe Vivendi sur le marché de la construction et de l'immobilier.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.