Le tribunal administratif de Rabat destitue le président du conseil communal de Harhoura    Paiement mobile: 6 millions d'utilisateurs et 1,3 MMDH de transactions visés d'ici 2024    Le maintien de l'heure d'été ou son retrait dépend des résultats    À Singapour, Poutine et Abe parlent d'un traité de paix    Les Etats-Unis nomment un nouvel ambassadeur en Arabie saoudite    Journée mondiale du diabète: Plus de 2 millions de Marocains sont diabétiques    Brexit : Le projet d'accord « répond au vote des britanniques », soutient May    Italie : Salvini accueille 51 migrants en provenance du Niger    « We Could Be Heroes », le documentaire poignant de Hind Bensari primé au Canada    Le Maroc abrite la 4ème édition du Sommet Humanitaire Panafricain    Debdou célèbre le patrimoine juif marocain    Les Ateliers de l'Atlas, nouveau programme d'aide au développement de talents du MENA    Une nouvelle liste du Patrimoine culturel national    L'urgence d'un Observatoire africain pour la sécurité routière    "Les hommes meurent, mais ne tombent pas" bientôt à Rabat    Une enquête sur le recrutement de deux joueurs mineurs par l'AS Monaco    Fintech Challenge. BCP lance son programme d'innovation dédié aux startups    Kénitra: Kromberg & Schubert investit 450 millions de dirhams et promet 3.000 emplois    L'Algérie au pied du mur    Afrique du Sud : Un scandale à la sex-tape emporte le ministre de l'Intérieur    Nuit des galeries 2018 : Appel à candidature    Akhannouch : Un début prometteur pour la saison agricole    Hémodialyse : Seulement 36 centres créés en 6 ans    Assises nationales sur la protection sociale : Les recommandations des intervenants    Climat, coût du voyage, hôtels classés : Ce qui motive les Italiens à visiter le Maroc    L'accord de Skhirat: le seul cadre viable offrant une voie inclusive et durable vers la stabilisation de la Libye    Le Conseil de gouvernement reporte sa réunion    Addis-Abeba: Le Maroc appuie la réforme institutionnelle de l'UA    GFi Informatique intègre Value Pass    Arrestation de quatre personnes impliquées dans l'affaire : Saisie à Marrakech d'une importante quantité de drogue    Fiscalité des associations. Une profonde réforme s'impose    Treize bases de missiles non déclarées identifiées en Corée du Nord    Habib El Malki reçoit les membres de la commission des pétitions à la Chambre des représentants    "Le serviteur du Roi", cinquième tome des mémoires de Mohamed Seddik Maaninou    Limiter l'abandon scolaire à défaut de pouvoir l'éradiquer    Divers    C'en est trop !    La Ligue des nations, rapidement adoptée    D'Ifrane à Tokyo : Le VTT marocain en bonne voie pour se qualifier aux prochains Jeux olympiques d'été    WAC-Girard : Le divorce ?    Entre le marteau du refoulement et l'enclume du déplacement    Insolite : Une Lamborghini et un lionceau    Conférence sur l'architecture espagnole à l'Institut Cervantès de Rabat    Plaidoyer à Rabat pour la promotion des investissements étrangers dans le domaine cinématographique au Maroc    Stan Lee, légende de la bande dessinée, n'est plus    L'équipe nationale sacrée 3e au niveau mondial    L'art martial et la manière    Mondial 2022.. La main tendue de l'Iran    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les Hommes qui font l'actualité
Publié dans L'Economiste le 29 - 07 - 1993


M. Sahel, directeur général du FEC
M. Mustapha Sahel vient d'être nommé directeur général du Fonds d'Equipement Communal. Jusqu'à présent l'intérim de ces responsabilités avaient été pris en charge par M. Sakkout.
Sahel est né en 1946 à Ouled Frej, dans la province d'EI Jadida, dans une famille de militaires et d'agriculteurs.
Après un bac littéraire passé au Lycée Mohammed V à Casablanca en 1964, M. Sahel poursuit des études de droit public à l'université de Rabat (licence en 1967), puis à Paris (DES en 1969). Parallèlement il réussit le concours de l'inspection générale des finances et en 1970 il se voit confier le contrôle financier d'établissements publics, d'abord dans le secteur de l'information, puis dans celui des transports.
En 1974, il est nommé à la Direction du Budget, en tant que chef de la division du budget de fonctionnement, poste où il succède à M. Seqat, aujourd'hui gouverneur de Bank AI Maghrib. En 1981, M. Sahel prend en charge la division du budget d'investissement, avec notamment la gestion des prêts publics destinés à l'infrastructure.
Notons que durant les années suivantes ce sont ces prêts qui permettront au pays de continuer à s'équiper et qu'au cours des années 80, l'Administration marocaine acquiert, auprès des bailleurs de fonds, une réputation d'habileté pour la mise en oeuvre des programmes d'aides.
En 1986, M. Sahel est nommé directeur du Budget, poste où direction générale de l'Administration des Douanes et Impôts indirects.
En 1991, M. Sahel est chargé en outre de l'intérim du Secrétariat général du Ministère, jusqu'à la nomination de M . El Kadiri, ce printemps. Durant la période de redressement des finances publiques, de 1983 à 1991, avec les ministres, MM Jouahri puis Berrada, M. Sahel participe très activement à la modernisation des méthodes du Ministère en matière budgétaire. Sont notamment introduites, l'informatisation, les nouvelles nomenclatures... Enfin cet été, il vient d'être nommé directeur général du FEC. En se familiarisant avec les dossiers du FEC, M. Sahel semble se découvrir une passion pour les finances locales :
"C'est la vie de tous les jours pour les familles, qui se trouvent dans les opérations du Fonds". Néanmoins, il mesure que le problème numéro un, c'est la mobilisation des ressources".
Sahel est marié et père de deux enfants.
M. Bensouda, adjoint au directeur des Impôts
M. Noureddine Bensouda, membre du cabinet de M. Berrada, vient d'être nommé adjoint au directeur des Impôts, M. Benbrik. M. Bensouda sera spécialement chargé de la structure de l'Inspection Centrale des services et des recoupements. Il coiffera donc les services extérieurs et le corps des inspecteurs, tant du point de vue de la gestion que du contrôle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.