« Ach Waqe3 » : l'actualité décryptée par Jamal Berraoui    Le parlement de l'enfant : Une expérience prometteuse    Le Registre national électronique des sûretés mobilières prévu pour le printemps 2020    La sélection nationale des joueurs locaux s'impose face à la Guinée    Casablanca accueille la 3ème édition de China Trade Week    Angleterre: Avec Mourinho, ça va déménager à Tottenham!    Les avocats manifestent contre l'article 9 du PLF    Ford se lance dans l'électrique, avec sa marque emblématique Mustang    «Le Mans 66» vrombit en tête du box-office nord-américain    Range Rover Evoque. Sur les traces du Velar    La Hassania d'Agadir se sépare de Gamondi    Ferrari Roma. Honorée par son chef d'Etat    Tkayes School dédie sa 6ème édition à la région de Casablanca    La sécurité au coeur de la stratégie de Vivo Energy Maroc    Une journée autour l'innovation dans l'industrie automobile    Le HCP dresse l'état des entreprises au Maroc    Vidéo. Un séisme frappe le Mexique    Japon: Shinzo Abe bat le record de longévité d'un Premier ministre    Funérailles de Mustapha Iznasni à Rabat    Le peuple marocain célèbre l'anniversaire de SAR la Princesse Lalla Hasnaa    Dépollution et environnement    15.000 postes sont à pourvoir : Près de 160.000 candidats au concours des enseignants-cadres des Académies    Coupe du Trône: Le TAS de Casablanca entre dans l'histoire    Rajae Lahlou: La quête de soi        Jean Numa Caux à l'espace Rivages à Rabat    Mehdi El Jazari dans «Hayna»    L'Iran dit avoir « repoussé l'ennemi », après de violentes manifestations    Législation. Les conseillers approuvent la loi 57-18 sur les sacs en plastique    SIDA. L'expérience marocaine évaluée    Sport-étude. TIBU s'allie avec des Américains    Forum des jeunes leaders. Une plateforme d'expression    Le PPS dans l'opposition    Presse francophone. Le Maroc présent aux assises de l'UPF    Destitution de Trump: Les républicains attaquent un témoin lors d'auditions marathon    Violences sur les réseaux : Seule une femme victime sur dix porte plainte    Migration. Les sans-papiers marocains au cœur du conflit catalan    L'intégration socioprofessionnelle des migrants au Maroc mise en lumière à Genève    Hay Mohammadi en fête    Taourirte bientôt dotée d'un nouveau tribunal de première instance    Participation marocaine au Forum de Dakar sur la paix et la sécurité    Les fonds envoyés à l'étranger par les résidents de l'UE en hausse à 35,6 milliards d'euros en 2018    La Biennale de Rabat et l'exposition "Trésors de l'Islam en Afrique" dépassent la barre de 100.000 visiteurs    Alae Megri érige un pont artistique entre le Maroc et l'Amérique latine    Les artistes marocains dominent les nominations aux "Africa Music Awards"    Eliminatoires CAN-2021 : Les Lions de l'Atlas dominent le Burundi (0-3)    Coupe du Trône de futsal : Le Fath de Settat s'offre le titre aux dépens de la Ville Haute de Kénitra    Les jeunes leaders de la Méditerranée à l'honneur à Essaouira    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Courrier des Lecteurs
Publié dans L'Economiste le 30 - 03 - 2006


· Bravo!
Je félicite et remercie ardemment Mme Meriem Oudghiri pour son éditorial «Sexotouriste». Ce qui se passe est vraiment scandaleux. Je remercie aussi la chaîne de télévision M6 d'avoir eu le courage et d'avoir réalisé un bon reportage. Que font les médias nationaux? Pourquoi un aussi beau reportage est-il fait par les étrangers? Le reportage m'a donné envie de vomir. Ce qui se passe au Maroc est très grave. Nous sommes tous responsables. Par notre silence, par notre passivité… Je voudrais savoir, suite à ce reportage: qu'a fait le commissaire de Jamaâ El-Fna? Que fait le wali de Marrakech? Que fait le procureur? Ce qui se passe est pire que la traite des nègres...Vous vous rendez compte! des enfants de 8 ans!? Nous sommes revenus à des âges plus sombres...
M.D., entrepreneur
· Industrialisation
Franchement, la pédophilie a toujours existé, car dans ma jeunesse j'ai souvent entendu dire qu'il n'est pas prudent de laisser traîner son gosse tout seul après «lehdar» c'est-à-dire seul avec un fqih... A l'école primaire, il n'était pas rare d'entendre parler d'un enfant passé à «la touiza» ou «nouiba» etc. Ce qui paraît choquant, c'est le phénomène «d'industrialisation» du sexe dans notre pays pourtant musulman, quand on voit les mosquées archi-combles, surtout le vendredi!! Ce type de contradiction reflète clairement combien notre société est en crise d'identité. Dans le quotidien, notre comportement n'est ni réellement musulman, ni occidental ni arabe.... C'est une crise d'identité bafouée par l'argent et l'enrichissement qui deviennent la seule échelle des valeurs à la place de l'honnêteté, la fierté, l'honneur et la générosité. Un enfant qui se prostitue pour un touriste de passage, pourrait être sauvé si nous faisions tous preuve de générosité, fierté et honneur.
A.
· Fermeté
L'Etat doit faire preuve d'une fermeté implacable contre les corrupteurs, les intermédiaires et les parents des mineurs. Le peu de devises qu'apportent les criminels nationaux et internationaux ne doit pas suffire à fermer les yeux. L'argent n'est pas une vraie échelle des valeurs, c'est une manifestation de l'opulence certes, mais il ne doit pas régir tous les rapports dans une société. Le Maroc a du chemin à parcourir avant de bannir l'argent de la corruption dans les rapports avec l'administration par exemple!!
Votre fidèle Abdou de Paris
· Frapper fort
Sanctions exemplaires, accords avec les associations et les polices et justices des autres pays («émetteurs»). Voilà ce qu'il faut. Sans pitié, de manière à ce qu'ils n'osent plus remettre leurs pattes ici. Et ensuite s'occuper des «locaux». Tant que des responsables d'hôtel/ryad, des moqqadems, caïds, inspecteurs, commissaires et juges seront corrompus, les scandales se succéderont. Le cocktail maudit du Maroc c'est: problèmes économiques + ouverture anarchique et mal gérée (au niveau moeurs, libertés) + proximité géographique de l'Europe (qui attire donc les criminels, mais qui obsède aussi notre jeunesse) + permissivité (et son corollaire, la corruption à tous les stades).
Les autres pays «similaires» de la région n'ont pas autant de problèmes car ne réunissant pas tous ces facteurs. Ex: La Tunisie qui est ouverte mais qui est aussi une dictature policière bien proprette sur elle et où personne ne bronche; l'Egypte, qui n'est pas très «occidentalisée» malgré la misère extrême et le tourisme etc. Cela dit, je crois que cela va se stabiliser. Le Maroc est en train de passer à un statut de tourisme de masse et ces problèmes-là, pour un pays en développement, sont inévitables, surtout quand il est une destination privilégiée de populations plus riches. On a les exemples de l'Amérique latine et des pays d'Asie du Sud-Est.
Ab. F.A.
· Le malaise des médias
J'ai reçu un ami. Il est venu me parler d'une émission diffusée sur M6. On a pris trois cas de pays top du Hit Parade de la prostitution et de la pédophilie, dont le Maroc. Au début du reportage, on a bien fait allusion aux deux pôles attractifs de ces phénomènes: Marrakech et Agadir, avec une phrase édifiante: ‘'et pourtant, c'est un pays musulman''. Qu'est-ce qu'un jeune Marocain peut ressentir devant de telles scènes? C'est désolant!! J'aurais aimé qu'ils précisent également que, par fierté, nos jeunes préfèrent se prostituer à l'étranger, par respect des traditions marocaines et de la religion. Quelle époque!!
Aziz
· L'hypocrisie
Tout le monde vous le dira, les pédophiles et les homos ont toujours existé et existeront toujours au Maroc et ailleurs. On n'a pas besoin de reportage pour connaître les maux de la société marocaine. A Marrakech comme à Haha, l'homosexualité est monnaie courante. Itou pour la prostitution. Pourquoi simulons-nous la surprise et l'indignation alors? Hypocrisie, pure hypocrisie arabo-musulmane.
Lui
· Ce n'est pas nouveau!
Il y a quelques semaines, j'ai vu un reportage sur le même sujet en Antena en Espagne, vraiment, j'ai eu mal de voir des mineurs dans une telle situation. Le problème ne date pas d'aujourd'hui. Plusieurs touristes assuraient faire la même route depuis des années.
Le problème est là, pour atteindre le numéro de 10 millions de touristes en 2010, notre pays doit sacrifier ces mineurs?
Rachid de L.
· Juste un petit rappel
Le tourisme sexuel est attribué aux Occidentaux et en particulier aux Européens. J'ai autrefois vécu (plus de 30 ans déjà) dans ce beau pays qu'est le Maroc, que je considère comme mien parce que j'y suis né.
A cette époque déjà le tourisme sexuel était pratiqué par des Koweitiens, Saoudiens… Bref, des Moyens-Orientaux qui venaient assouvir leurs frustrations sur des jeunes gens, filles ou garçons, vulnérables. Cela se pratiquait au vu et au su de tous et en toute impunité! Ceci n'est qu'une anecdote parmi tant d'autres. Je suis consterné d'apprendre que cela s'est amplifié... il faut un sursaut pour sauver cette jeunesse qui n'est rien d'autre que l'avenir du Maroc.
Sansapriori
· Creuser le problème
(…) Le problème est si profond qu'on ne se rend même pas compte parfois, il faut creuser dans les vrais causes qui poussent nos jeunes à se prostituer. Pauvreté, mauvaise éducation, changement rapide de l'environnement quotidien peuvent être vus comme des causes mais le vrai problème qu'on a, c'est qu'on ne prend pas soin vraiment de nos jeunes, on les laisse à leur sort dès leur plus jeune âge. Et comment veut-on juger quelqu'un qu'on a laissé tomber, à qui on n'a rien proposé (ni moyens de loisirs, ni instruction...)?
Nidal
------------------------------------------------------------------------
Revirement?
Je ne comprends pas ce revirement soudain de positionnement par rapport à la question de la prostitution et de la débauche de la part de L'Economiste. Certains journaux, y compris L'Economiste, ont tout fait pour favoriser l'expansion de la culture de la permissivité et de la débauche au sein de la société. Et quand on fait ça dans un pays aussi pauvre que le Maroc, on le paie cash, c'est-à-dire par l'explosion de la prostitution (…) Pour vous, les dizaines de filles d'Agadir, photographiées dans des positions érotiques par un touriste belge, qui n'a pas pris plus de 10 mn pour les draguer, étaient de pauvres victimes (sachant qu'il y avait même des institutrices parmi ces filles). Vous n'avez jamais condamné leur comportement (…) Chers journalistes, il n'y a pas de petites ou de grandes débauches, tout problème social qui pourrait devenir un jour incontrôlable doit être éradiqué à la source, pour que les générations futures ne paient pas pour les erreurs de leurs parents lâches et incapables. On est tous responsables de l'avenir de ce pays et vous journalistes en premier lieu, car vous avez le devoir d'informer et de dénoncer les fléaux sociaux. J'espère que votre dénonciation de ces phénomènes est sincère et que vous ne suivez pas les ordres d'en haut.
Larbi
------------------------------------------------------------------------
Intérêt
S'intéresser aux intérêts des intéressés est intéressant mais serait plus intéressant de s´intéresser, pour notre intérêt rien que pour notre intérêt, aux intérêts de ces intéressés parce que leurs intérêts sont malheureusement si intéressants qu´il est une honte et un malheur de ne pas s´y intéresser. Nous nous trouvons aujourd´hui bien intéressés à ce qui les intéressent alors que cela nous a toujours intéressé et pourtant nos intérêts restaient depuis longtemps inintéressants pour s´y intéresser avec un sincère intérêt. Alors intéressons-nous s´il vous plaît à ce qui doit nous intéresser parce que chaque désintérêt de notre côté est et a toujours été une occasion intéressante à ces soi-disant intéressés sur notre lamentable situation!!! Que leur intérêt réveille pour de bon notre intérêt. Cela serait vraiment très intéressant pour notre pays qui nous intéresse. Mon point de vue sur ce sujet intéressant est à suivre, si ça vous intéresse.
Hasnaa avec 2a
------------------------------------------------------------------------
Pourquoi l'Algérie s'arme-t-elle?
 La réactivation du service militaire au Maroc est une partie de la réponse du Maroc à l'Algérie. BB
· Provocation
C'est clair, l'Algérie a des plans à exécuter, soit pour son compte, soit pour le compte d'un tiers et ça ne peut être que pour le Polisario. L'Algérie n'a jamais avalé que le Maroc s'agrandisse et possède des longues côtes. C'est naturel la jalousie entre membres d'une même famille. Le pouvoir algérien craint aussi une attaque semblable à celle perpétrée contre le régime dictatorial de Saddam. Les dictateurs ont peur pour leur peau et s'arment jusqu'aux dents.
Amazigh
· Position de force
Au lieu de se lamenter de l'armement algérien, faudra penser à profiter du statut d'allier hors Otan pour réactiver quelques coups d´armements mis en stand-by par le Maroc dans les années 90. Car ce langage de paix qu'on lit tous les jours dans les journaux et ce blabla ne vont en rien nous aider à nous défendre et à remettre l´équilibre stratégique perdu. Force de dissuasion, les pays faibles sont toujours faibles même dans les négociations, avec une armée dissuasive, on est toujours en position de force.
Lotfi
· Pourquoi le Maroc ne s'arme-t-il pas?
Comment va-t-on reprendre Sebta, Melilia, Tindouf ? Le Maroc doit s'armer lui aussi, sinon, il va se retrouver le maillon faible de la région, s'il ne l'est pas déjà. L'activation du service militaire par le gouvernement est une bonne réponse aux Algériens, mais je pense que le service militaire doit être sous forme de différentes formations pour les jeunes, selon le profil de chacun, comme ça on aura une jeunesse qui sert à quelque chose.
Maymona
· Quelqu'un y a pensé?
Ils s'arment peut-être parce que leur armée est dépassée et qu'ils ont peur de se faire attaquer par le Maroc. Entre les deux pays, c'est bien le Maroc qui a toujours eu une ambition secrète de Grand Maghreb sous son autorité.
Jamil
· Croissance économique
Pourquoi l'ALGةRIE s'arme-t-elle? La réponse est simple, elle a besoin de cela pour se donner cette image qu'elle rêve d'avoir depuis pas mal de temps; mais est ce vraiment de cette façon qu'elle va s'imposer? Est-ce en achetant des armes qu'elle va faire ce qui lui chante, voire faire peur à ses voisins, j'en doute fort. Bref, la seule chose que je peux conseiller à nos voisins de l'EST, est d'accorder une importance beaucoup plus importante à la croissance économique de leur pays, plutôt que de se lancer dans une course à l'armement; parce que c'est le seul moyen pour réparer les préjudices causés aux Algériens jusqu'à aujourd'hui.
Saidani Mehdi
· Le vieux stock
La mentalité et la manière de faire arabes sont uniques au monde. Les pays du Golfe ont déjà et à plusieurs reprises, opté de la même manière. L'euphorie pétrolière est exploitée pour s»armer au maximum et avec les dernières technologies selon les vendeurs. Passé un délai, ces armes achetées à des milliards deviennent dépassées, sans compter les frais d'entretien. Et jamais, elles ne sont utilisées. En fait, pour les Arabes, cet argent devient un problème lourd à gérer. Il faut trouver une solution tangible et explicable et il n'y a pas mieux que la sécurité du territoire à défendre.
Allaoui
------------------------------------------------------------------------
· SARL, réforme contestable
Je crois rêver, enfin, cauchemarder en lisant le commentaire de certaines de vos sources sur la réforme de la SARL. Comment peut-on admettre des associés qui se constituent en personne morale (pour protéger leur patrimoine personnel) pour ne verser que 2.500 DH pour créer une SARL? Et certains experts trouvent ça normal! Pour ma part, je ne crois pas que 2.500 DH soient un investissement sérieux dans quelque domaine que ce soit. Evidemment, 7.500 DH seront versés dans 5 ans. Mais quelle est la banque qui accepterait ceci?
H.C., professeur universitaire
· Le taxi hors la loi: faites quelque chose!!
Dans le quartier Al Farah à Fès, ma fille a voulu prendre un taxi; le chauffeur lui a interdit de mettre la ceinture de sécurité en arguant du fait que le Syndicat des chauffeurs de taxi l'a décidé. Sur ce, elle a quitté le taxi pour en prendre un autre.
La question que je me pose et qu'elle se pose: Est-ce que la loi votée et publiée n'est pas applicable pour cette catégorie d'utilisateurs de la route? Et si elle ne l'est pas, est-ce que la clientèle de ces engins est aussi exemptée?! Ma stupéfaction provient du malheur d'un client gravement blessé, la semaine dernière, parce qu'il a percuté le pare-brise d'un taxi lors d'un accident qui s'est produit en face de là où j'habite. C'est malheureux! Faites quelque chose!!!
Kh. S., Fès
· Décision
En ce qui concerne le droit à l'information des malades (que L'Economiste a traité la semaine dernière dans la première page), je veux dire qu'il n'est jamais tard pour mieux faire. Un bilan et un rapport de la situation du malade doivent être faits et le patient doit être avisé de son état, car la décision lui revient en dernier lieu. Je pense que quand même le Maroc est doué pour les plagiats des lois des autres pays…
Ridouan
· Nouveautés
Franchement, c'est une grande désolation: comment le grand journal économique du Maroc ne dit même pas un mot des produits innovants sur l'investissement et l'entreprenariat au Maroc! Cherchez s'il vous plaît!
J.P. Paris
------------------------------------------------------------------------
· Corbeaux, attention à vos plumes!
Depuis que cette page est ouverte à nos lecteurs, nous traitons des dizaines de lettres, fax et mails par semaine. Parmi ces courriers, tentent parfois de se glisser… des «corbeaux»: nous en avons identifié deux qui avaient essayé d'usurper l'identité d'une autre personne. La proportion est donc extrêmement faible et montre bien que nos lecteurs sont des gens honnêtes. Mais à l'attention particulière des corbeaux, L'Economiste rappelle que ce genre de pratique tombe sous le coup du code pénal.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.