L'ex-PDG de Platinum Power rebondit mais...    Royal Air Maroc: Le détail du plan de départs "volontaires"    Investissement: 94 projets en cours de réalisation à Fès-Meknès    France: Le gouvernement d'Edouard Philippe démissionne    Bac 2020: L'examen démarre avec des mesures sanitaires strictes    Covid19: Le Maroc franchit la barre des 13.000 cas    Trafic de drogue: Un réseau maroco-espagnol démantelé    Industrie culturelle: Les premières mesures avant la stratégie    Achraf Hakimi débarque à l'Inter Milan    "Night Walk" : Premier long métrage marocain distribué à Hollywood    Les stars de la musique appellent à sauver la scène britannique    Tom Hanks : Je ne sais pas quand est ce que je vais pouvoir reprendre mon travail    Les allégations algéro-polisariennes mises à nu devant le CDH    Les prix font un bond de 2,9% dans la métallurgie en mai    L'ANP et l'AFD renforcent leur partenariat pour un développement durable et compétitif des ports    L'ouverture des frontières espagnoles aux Marocains conditionnée par la réciprocité    Rapatriement d'un nouveau groupe de Marocains bloqués en Egypte    Le Maroc appelle l'Unesco à plancher sur un multilatéralisme innovant, pragmatique et inclusif    Le Maroc demande officiellement à Amnesty International d'apporter la preuve de ses accusations    Exposé de Mohamed Benabdelkader sur le schéma directeur de la transformation digitale du système judiciaire    L'ovalie nationale est plus que jamais sur la touche    L'EN de futsal se hisse au 24è rang mondial    Mise à nu de la propagande de l'Algérie et du «Polisario» sur les droits de l'Homme au Sahara    Les médias palestiniens se félicitent de l'initiative du Premier secrétaire de l'USFP    Crise du Covid-19: le Maroc salué par la Commission européenne    Bourita: le Maroc ne peut accepter les allégations sans preuves claires    «En créer l'atmosphère nécessaire, d'unité et d'enthousiasme»    Le groupe BCP dévoile une nouvelle organisation pour soutenir sa dynamique    Coronavirus: 319 nouveaux vendredi 3 juillet à 18 heures, 9160 guérisons au total    Premier League: Manchester City corrige Liverpool!    Quand les footballeurs marocains font le bonheur des clubs égyptiens    Liga: le Real Madrid creuse l'écart, Messi veut claquer la porte!    Très touchée par La pandémie l'Espagne revient a La vie    «L'art pour l'espoir»: 27 regards à l'ère de la pandémie    Tanger: un gardien de nuit sème la terreur dans une station-service    L'Espagne maintiendra les frontières avec le Maroc et l'Algérie fermées par manque de réciprocité    Le roi Mohammed VI a écrit au président biélorusse    Libération de dix humanitaires au Niger après deux semaines de captivité    Plus de 150 Marocains rapatriés d'Egypte    Bac à Casablanca: la belle initiative du caïd de Sbata (VIDEO)    Démission du gouvernement français: ce que l'on sait    ONCF: 350.000 voyageurs depuis l'annonce du déconfinement    Un PJDiste ose : « Les Amazighs et les Juifs marocains d'Israël sont des traitres »    Remaniement : le Premier ministre français Édouard Philippe démissionne, son remplaçant désigné dans quelques heures    L'appel de la Palestine à la communauté internationale pour contrecarrer l'arbitraire israélien    Le beau message de Bachir Abdou à Saad Lamjarred (PHOTO)    « Folle de lui » de TiiwTiiw & LACRIM enflamme la toile    Ali Essafi et Tala Hadid rejoignent l'Académie des Oscars    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Troisième semaine du documentaire à Fès
Publié dans L'Economiste le 01 - 04 - 2009

· Le complexe culturel Al Houria accueille l'événement du 3 au 9 avril
· Quinze films y seront projetés, en présence des réalisateurs
L'Institut français de Fès organise la troisième édition de la semaine du documentaire du 3 au 9 avril au complexe culturel Al Houria. Soutenue par le service de coopération et d'action culturelle de l'ambassade de France au Maroc, la manifestation aura pour thème cette année «Le regard de l'Autre». Quinze documentaires seront projetés, en présence des réalisateurs, qui ont été invités pour l'occasion.
Les documentaires présentés reflètent l'évolution d'un genre cinématographique qui a souvent été un peu en retrait dans le monde arabe par rapport à son évolution un peu partout dans le monde. Produits dans des conditions difficiles, en marge des structures audiovisuelles officielles, ou co-produits par des producteurs européens, ces films reflètent l'émancipation des réalisateurs arabes et l'affirmation d'un cinéma documentaire arabe d'auteur.
ہ travers les thématiques abordées se dessine l'image d'un monde arabe en proie à ses peurs et à ses espérances, à ses conflits identitaires, à ses guerres régionales et intestines. En fait, nous assistons, à travers ces films, à tout ce qui hante le quotidien de l'homme et de la femme arabes, à l'intérieur ou à l'extérieur des frontières géographiques traditionnelles.
L'inauguration sera marquée par la présence de Catherine Deneuve, qui présentera, conjointement avec la réalisatrice libanaise Joana Hadjithomas, le film de l'ouverture «Je veux voir…», le vendredi 3 avril. Il s'agit d'un film à cheval entre le documentaire et la fiction sur la guerre qui a éclaté au Liban en juillet 2006. «Made in Egypt» du franco-égyptien Karim Goury décrit l'Egypte des années 70 et revient sur les problèmes identitaires que connaissent beaucoup d'Egyptiens. Le film «33 jours » de Mai Masri revient sur la guerre qui a frappé le Liban en juillet 2006. Il retrace l'engagement de jeunes Libanais, journalistes et secouristes, qui essaient de faire face aux dégâts de cet été meurtrier.
«Conversations avec Driss Chraïbi», d'Ahmed Al Maaouni révèle le célèbre écrivain marocain d'expression française, Driss Chraïbi, à travers des conversations enregistrées un an avant sa mort. Son ami Kacem Basfao apporte aussi un témoignage.
Dans «Mémoire du 8 mai 1945», la réalisatrice franco-algérienne Mariem Hamidat, qui est née et a grandi en France, va à la rencontre de ses racines en Algérie avant qu'il ne soit trop tard.
«Nos lieux interdits» de Leila Kilani accompagne quatre familles dans leur quête de la vérité sur «les années de plomb» au Maroc. Il faut trier entre les silences, mensonges et tabous accumulés depuis quarante ans…
A noter que l'Institut français de Fès invite cette année des étudiants de l'Ecole des arts visuels de Marrakech (ESAV), pour présenter six de leurs courts métrages. «C'est un challenge pour eux, c'est une reconnaissance pour nous», commente Jean Dedolin, directeur de l'IFF.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.