Attentat Strasbourg : Le roi adresse un message de condoléances à Macron    CAN 2019 : le Maroc se met volontairement hors-course    COP24 : Une coopération environnementale entre le Maroc et le Sénégal    Saisie par la Marine royale de plus de 300 Kg de Chira à bord d'un Go-fast en Méditerranée    Maroc-France : Signature d'un accord pour le renforcement des compétences en langue française des jeunes    Glamour, stars et paillettes sont au rendez-vous    Tanger : Deux malfrats condamnés à 10 ans de prison    Juan Carlos Garrido, le maître d'œuvre    En vertu d'une convention entre la FNM et Renault : Un véhicule Renault Master pour transporter les toiles en toute sécurité    Real Madrid.. 63 millions de livres sterling sur la table pour Hazard    Casablanca : Remise des prix aux lauréats de l'African Entrepreneurship Award 2018    Accord agricole : Les eurodéputés disent oui    BCIJ : Démantèlement d'une cellule terroriste composée de trois «Daechiens» à Kénitra    Projet de loi de Finances 2019 : Les amendements des conseillers bien accueillis    Lutte contre la spoliation immobilière : Aujjar s'attaque à la mafia du foncier    Les droits sociaux et juridiques de l'artiste à l'ordre du jour    Malgré l'adoption formel, le combat se poursuit    Espagne : Pedro Sanchez annonce une hausse de 22% du SMIC    Fès-Meknès. Dardouri communique autour de l'INDH    Le groupe Attijariwafa bank remporte deux prix à Londres    Où en sont les pourparlers de paix inter-yéménites?    PLF 2019 en phase finale chez les conseillers    «Réhabiliter la politique et le politique»    «L'autisme est un prétexte pour parler de nos différences»    Ligue des Champions : Messi, Salah, Kane et Hakimi disputeront les huitièmes    Le gel des biens de Hosni Moubarak maintenu par l'UE    L'ES Tunis souhaite rencontrer River Plate au Carré d'AS    Apple. Voici les meilleures applications de 2018    Royal Air Maroc réceptionne à Seattle un nouveau Boeing 787-9 Dreamliner    Entreprises : De nouveaux textes législatifs approuvés par la Chambre des représentants    Le transfert des compétences toujours en stand-by    Noël endeuillé pour Strasbourg    E-commerce : Le Maroc classé 5ème pays africain    Le taux de mortalité infantile a baissé à 2,9% en 2018 au Maroc    Madrid menace d'assumer le maintien de l'ordre en Catalogne    Carlos Ghosn, l'empereur déchu de l'automobile    L'Iran déterminé à poursuivre ses essais de missiles    Le secret de la longévité des tortues géantes des Galapagos    Rencontres de concertation au sujet des colonies de vacances    Lancement à Kénitra d'un modèle de classes d'enseignement préscolaire    Marcelo Gallardo Stratège et idole de River Plate    Valverde : Nous voulons aider Dembélé    Ronaldo : J'aimerais que Messi vienne en Italie    Abdelali Hamieddine de nouveau rattrapé par l'affaire Aït Ljid    La Cour béninoise de répression des infractions économiques et du terrorisme menacerait-elle l'Etat de droit ?    Insolite : Bague perdue    L'OCP Policy Center devient le "Policy Center For The New South"    Azoulay appelle les Souiris à s'enquérir des intérêts de leur cité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Enfance: Le Maroc, bon élève
Publié dans L'Economiste le 27 - 04 - 2009

· Dar Oumouma, des expériences pilotes appuyées par l'Unicef
· Ourika, Asni et Amezmiz en bénéficient
Le Maroc a été choisi comme pays de référence pour la visite de Sigrid Kaag, directrice de la représentation régionale de l'Unicef pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, basée à Amman (Jordanie). Une visite qui s'est déroulée du 20 au 22 avril. «Le choix du Maroc a été motivé par les efforts que le pays a déployés dans le domaine des droits des enfants et des femmes ainsi que les grand chantiers engagés en vue d'assurer la démocratisation, la modernisation et la mise à niveau du social au Maroc», indique Sigrid Kaag. Cette visite de travail avait pour but de saluer la qualité de la coopération entre le Maroc et l'Unicef qui date depuis plus de 50 ans.
Lors d'un entretien avec Mounir Chraïbi, wali de la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz, Kaag a loué la volonté politique ainsi que la mobilisation de la société civile et de la population en général en faveur des droits de l'enfant qui font du Maroc un pays exemplaire dans la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord.
De son côté, le wali a souligné que parmi les défis que les responsables doivent affronter, la déperdition scolaire, notamment au niveau collégial chez les filles, et l'emploi des enfants. Pour lui, il est nécessaire de conjuguer tous les efforts pour lutter contre la pauvreté, amener les parents à soutenir la scolarité de leurs enfants et créer à leur profit des activités génératrices de revenus.
La directrice s'est rendue également dans la province d'Al Haouz pour prendre connaissances des activités menées sur le terrain et s'entretenir avec les partenaires locaux (gouverneur, élus, ONG, enfants et parents) sur les points forts et les contraintes rencontrées dans le cadre du programme de coopération Maroc-Unicef.
A Ourika, elle a visité Dar Al Oumouma (DAO) qui accueille les femmes enceintes relevant des sept communes des cercles d'Aït Ourir et Tahanaout (Ourika, Tamazouzte, Iguerferouane, Setti Fadma, Ghmat, Oukaimeden et Sidi Ghiate). Le coût du projet s'élève à 1,6 million de DH, dont 800.000 DH comme contribution du conseil provincial (construction et fonctionnement), 600.000 DH par l'Unicef, 200.000 DH comme contribution de l'INDH et 20.000 DH/an pour chacune des sept communes. Celles-ci comptent à ce jour 121.734 habitants, soit 25% de la population de la province d'Al Haouz. Le nombre de naissances attendues dans ce centre d'accueil au titre de l'année 2009 est estimé à 2.935, contre 2.930 en 2008.
A Asni, Kaag a procédé à l'inauguration de Dar Al Oumouma. Il s'agit de la troisième DAO, après celle d'Amezmiz et d'Ourika dans la province d'Al Haouz. Le financement mobilisé pour ce projet s'élève à plus de 1, 3 million de DH. Celui-ci concerne 8 communes rurales (Asni, Tallat N'yaakoub, Wirgane, Ijoukak, Imgdal, My Brahim, Aghbar, Ighil) qui totalisent 66.598 habitants. Son objectif: réduire la mortalité maternelle et périnatale, augmenter le nombre des femmes admises dans les DAO et informer les familles en matière de santé et de la petite enfance. Kaag a également effectué une visite dans le centre de santé de cette commune pour s'enquérir du rôle et des missions de ce centre ainsi que des différentes prestations médicales qui y sont offertes.
Enfin,Kaag a terminé son périple dans la province d'Al Haouz par la visite de DAO d'Amezmiz qui a nécessité un investissement de l'ordre de 1 million de DH auquel s'ajoutent 20.000 DH par an comme participation financière de chacune des 10 communes rurales (62.167 habitants) au fonctionnement de cette structure.
Les approches novatrices menées sur le terrain et en cours de réplication actuellement au niveau national ont permis aujourd'hui d'inspirer les politiques nationales du Maroc. Ces expériences pourront même, de l'avis de la représentante régionale de l'Unicef, être partagées avec d'autres pays, notamment du continent africain et de la région du Moyen-Orient.
Pour rappel, le concept «Dar Al Oumouma» est une initiative communautaire pour l'amélioration de l'accès aux soins maternels et néonatals en milieu rural. Le projet a été développé en 2004 par l'Unicef en collaboration avec le ministère de la Santé et le ministère de l'Intérieur à travers sa direction des affaires rurales et sa direction générale des collectivités locales.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.