Coronavirus: 12 nouveaux cas confirmés au Maroc, 402 au total    12 nouveaux cas confirmés au Maroc, 402 au total    Coronavirus/Juve: le salaire de Cristiano Ronaldo va baisser    Covid-19: 319 nouveaux décès en France, 2.314 au total    McDonald's lance son initiative « Meta7dine »    NT7arko f'dar! La MDJS lance une application pour bouger à la maison    Coronavirus : quels coûts pour l'économie marocaine ?    Nasr Mégri chante « Corona »    CNDP et AMRC se mobilisent pour faciliter le télétravail    Coronavirus : PSA renforce la protection de ses salariés et contribue à la solidarité nationale    Une ex-journaliste de Medi 1 meurt du coronavirus    Le ministère public incite à plus de rigueur dans l'application du nouveau dispositif juridique    Différend entre la CGEM et le GPBM    Tramway: Explications sur l'interruption temporaire de ligne T1    Le Président de la Commission de l'Union africaine, testé négatif au coronavirus    Coronavirus : Voici un récapitulatif des principales mesures fiscales au profit des entreprises    Coronavirus: le bilan s'alourdit en Algérie    Coronavirus : le Président américain promulgue le plan de sauvetage massif de l'économie    Coronavirus : Le Comité de veille économique à la rescousse des ménages vulnérables    Covid-19 : les entreprises du BTP veulent plus de garanties pour mener à bien les chantiers prioritaires    Météo: les températures prévues ce samedi 28 mars au Maroc    Coronavirus: coup dur pour Hassan El Fad (PHOTO)    Kenya : 63 personnes ingurgitent du Dettol pour « se prémunir » contre le coronavirus, 59 en meurent    Santé, nutrition et condition physique : La FRMF lance une série de vidéos au profit des footballeurs confinés    Coronavirus: Plan anti-sécheresse: Financement additionnel de 1,5 milliard de DH    Les actions à Wall Street montent en flèche après le plan de sauvetage économique    La médecine militaire à la rescousse    Le Conseil de gouvernement adopte des projets de décret suspendant la perception du droit d'importation sur le blé dur et certaines légumineuses    L'Union européenne appuie les efforts du Maroc pour faire face à la pandémie du Covid-19 avec un budget immédiat de 150M €    Décès de Hassan Ghazoui: Les condoléances du SG du PPS    Ahmed El Khichen, auteur autodidacte, transforme son salon de coiffure en librairie    La vie de Fatima Mernissi au grand écran prochainement    Bonne nouvelle pour les Marocains établis en France (PHOTO)    Samira Said lance «Waqiâ Majnoun»    Un autre monde à imaginer et à construire    Décès de Hidalgo, l'homme qui ravivé le football français    Pourquoi avons-nous besoin de la pensée rationnelle contre les manipulations fantaisistes?    Abdelhak Nouri: on en sait plus sur son état de santé    Le Coronavirus contraint Poutine à reporter sa réforme constitutionnelle…    Le Roi félicite le Président du Bangladesh à l'occasion de la fête de l'indépendance de son pays    Le Covid-19 compromet les chances de la tenue de la CAN 2021 et des compétitions interclubs    Les coureurs cyclistes marocains adoptent le "Home-trainer"    Réunion virtuelle du G7    La divulgation de l'identité d'un malade fait des vagues    Faute de recettes, les clubs de foot menacés de faillite    Coronavirus : Sueurs froides dans un 7ème art, contraint de s'adapter    Journée mondiale du théâtre, une occasion de promouvoir le "père des arts" à travers le monde    Le très beau geste de Jenifer envers le personnel soignant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bourse: Miser sur les fondamentaux
Publié dans L'Economiste le 13 - 05 - 2009


· La BCP et AWB, moteurs du secteur bancaire
· Le trio des immobilières: toujours recommandé
· CMT et Delta Holding: «débutantes» mais prometteuses
DIFFICILE d'avoir de la visibilité sur le marché boursier, au vu de la correction que celui-ci a essuyée en 2008. Le travail de conseil des sociétés de Bourse n'en devient que plus ardu pour l'année en cours. Là où BMCE Capital Bourse (BKB) a opté pour une répartition par cercles des valeurs les plus «défensives» (cf. www.leconomiste.com), Attijari Intermédiation (AI) s'est focalisée sur plusieurs critères fondamentaux. A savoir un ratio de liquidité élevé, des fondamentaux solides, une stratégie de développement claire sur les trois prochaines années, ainsi qu'une visibilité sur le business plan, et une décote par rapport au cours du marché.
Pour le secteur de l'immobilier, le choix d'AI s'est posé sur les valeurs Addoha et Alliances. Le premier ayant su rapidement réagir dès les prémices d'un ralentissement, en orientant sa stratégie en fonction de la nouvelle donne sectorielle, par un positionnement plus prononcé sur le segment économique. Quant à Alliances, en dépit de son exposition importante dans le segment touristique, elle a entamé un programme de diversification dans l'immobilier intermédiaire, et dispose en plus d'un niveau d'endettement peu élevé, ce qui lui donne de la marge pour réaliser ses projets. BKB, quant à elle, a intégré toutes les valeurs immobilières dans son portefeuille, avec des pondérations de 5% pour Addoha, de 4% pour CGI et de 3% pour Alliances.
Concernant le secteur bancaire, compte tenu de ses résultats en 2008 et de sa stratégie de croissance organique durant ces trois dernières années, AI a porté son choix sur la valeur BCP, dont le PNB consolidé devrait croître de 9,4% pour atteindre 2,4 milliards de DH en 2011, ainsi qu'un RNPG de 1,1 milliard. «Eu égard à ce qui précède, la valeur BCP nous apparaît correctement valorisée», souligne-t-on chez AI. AWB, la maison mère d'AI, présente également des niveaux d'attractivité intéressants. Ces deux valeurs ont été également sélectionnées par BKB (6% de pondération pour chacune), en plus de BMCI et de Crédit du Maroc (1,5% chacune).
Au niveau des holdings, les sélections des deux sociétés de Bourse portent sur l'ONA et Delta Holding. Cette dernière valeur a particulièrement retenu l'attention, suite au contexte porteur des métiers du holding, qui s'exprime par une croissance des investissements en infrastructure de 8% en moyenne sur les quatre prochaines années. «Nos prévisions pour le groupe demeurent inchangées ainsi que notre recommandation d'acheter le titre», souligne-t-on chez AI.
Pour l'agroalimentaire, les analystes de BKB et d'AI tablent sur Cosumar et Centrale Laitière, qui disposent toutes deux d'une structure financière saine, ainsi que des marges de manœuvre importantes en termes de financement de leurs investissements. BKB intègre également Dari Couspate et Lesieur Cristal dans son portefeuille.
Le marché des télécoms, lui, est, représenté à la cote uniquement par l'opérateur historique. La valeur Maroc Telecom reste néanmoins attractive, puisqu'elle «offre un rendement sur dividende largement supérieur à la moyenne du marché (7,4% contre 4,4%), ainsi qu'un risque liquidité quasi nul.
Dans le secteur du BTP, Lafarge se distingue par rapport à ses concurrents, notamment grâce à une assise financière solide lui permettant de renforcer ses capacités de production et d'améliorer son outil industriel. Holcim reste également une valeur attractive, entre autres grâce à son dividende, qui superforme sa moyenne sectorielle (5,9% contre 4,3%). Dans le lot, BKB rajoute également Sonasid, vu l'importance de ses fonds propres et son faible niveau d'endettement.
En énergie et mines, AI conseille de se diriger vers les sociétés dont la stratégie est clairement définie, et où le potentiel de croissance est basé sur des éléments probants et sécurisés. A cet égard, la sélection s'est portée sur CMT, qui a réussi à maintenir le cap de la croissance, dans un contexte où les sociétés minières affichent des résultats en berne. La décision de la CMT d'augmenter les niveaux de couverture à plus de 50% «nous rassure quant aux résultats futurs. Nous pouvons affirmer que la société est armée pour affronter la forte volatilité attendue sur les marchés internationaux», indique-t-on chez AI. CMT dispose également d'un autre atout, celui du rendement sur dividende le plus élevé de la cote, soit 15,2% contre 4,4% pour le marché. La minière n'a toutefois pas été retenue par le portefeuille de BKB, qui a fait confiance dans le secteur énergies et mines à Afriquia Gaz, au vu de son important programme de développement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.