L'heure    Rencontre à Marrakech autour du judaïsme marocain    Spoliation foncière: Une classe politique française qui fait l'autruche!    Libye: Un grand soutien aux plans de l'ONU    Soins de santé primaires: Le personnel peu motivé    Oncologie: L'hôpital Cheikh Khalifa s'allie à l'Institut Curie    L'INDH met à niveau son logiciel    Des artistes pour sauver une école    Eliminatoires CAN-2019 : Le Maroc s'impose face au Cameroun    Ankara dit être en possession de preuves discréditant la version saoudienne    Pyongyang annonce avoir testé une arme tactique ultramoderne    Le Maroc et la Belgique renforcent leur coopération bilatérale    Les Croates assomment l'Espagne et peuvent rêver    LeBron James toujours plus haut    Coupe du Trône : A qui la première ?    La France, principal investisseur au Maroc entre 2010-2017    Stock Pralim certifié ISO 9001 version 2015    La saison agricole démarre dans des conditions favorables    Ces stars qui disent NON à la chirurgie esthétique ! Marion Cotillard    Divers    2ème campagne de prévention et de prise en charge de l'hydatidose    Le Premier secrétaire reçoit une délégation de l'Organisation de solidarité afro-asiatique    Le Maroc à l'honneur au Festival du cinéma méditerranéen de Bruxelles    La Galerie H met l'artisanat et le design vintage à l'honneur    Parler de la guerre au féminin, l'ambition de la réalisatrice Eva Husson    Incendie en Californie : Plus de 600 personnes portées disparues, Trump sur le terrain samedi    El Othmani : GMT+1, les protestations spontanées des élèves contre sont «compréhensibles»    Jets de piment et de fournitures de bureau au parlement sri-lankais    Rabat: Remise de certificats et trophées aux lauréats du Cycle international de formation en diplomatie    Facebook lance une « cour d'appel » pour contenus controversés    El Othmani en Ethiopie pour un sommet extraordinaire de l'UA    Brexit : Theresa May réconfortée par des soutiens de poids dans son gouvernement    LGV : Entre 149 et 224 dhs pour Casablanca-Tanger    11 personnes inculpées dans le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi    L'OM recrute !    Benatia : Gagner pour ne pas jouer la survie au Malawi    Lo Celso restera sûrement à Betis    Finale de la Coupe du Trône / WAF-RSB : Qui aura le dernier mot ?    Le groupe OCP reçoit la médaille d'or HSE à Pékin    La Chambre des représentants approuve la première partie du PLF 2019    L'Afrique et le Maghreb ont leur TGV !    Spotify : Le service de streaming musical arrive au Maroc    Mohammed VI-B bientôt dans l'espace    Un show pour valoriser les inventeurs arabes    Bachir Demnati: Un oublié de l'histoire de l'art au Maroc    Fayez al-Sarraj fustige l'hypocrisie européenne sur les migrants    Driss Lachguar reçoit une délégation de l'OSPAA    L'écrivain El Miloudi Chaghmoum va à la rencontre des prisonniers de Kénitra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CDG Capital dans le tour de table de Marwa
Publié dans L'Economiste le 18 - 01 - 2010

· Le fonds Cap Mezzanine détient 22% dans l'enseigne
· Marwa prévoit un chiffre d'affaires de 110 millions de DH en 2010
Nouvel entrant dans le tour de table de l'enseigne Marwa. CDG Capital vient d'intégrer, via la filiale fonds Cap Mezzanine de CDG Capital Private Equity, l'actionnariat de la marque de prêt-à-porter féminin. Il s'agit d'une prise de participation de 22% des actions par augmentation de capital.
«L'opération a eu lieu le 22 décembre. Elle va nous permettre de renforcer nos fonds propres avec une augmentation de capital qualitative. CDG Capital est pour nous une signature de qualité», précise Karim Tazi, DG de la société Marwa Folly Fashion. Ce renforcement des fonds propres de l'enseigne vient à point nommé, puisqu'il coïncide avec les nouveaux appétits de la marque 100% marocaine. Forte de son nouvel actionnariat, Marwa s'inscrit dans une stratégie de développement ambitieuse. Elle compte réaliser un chiffre d'affaires de 110 millions de DH hors-taxe en 2010 tout en étoffant son réseau de franchisés», annonce Karim Tazi.
Pour y arriver, l'enseigne met les bouchées doubles en ouvrant des magasins à tour de bras. A la fin du premier trimestre 2010, l'entreprise comptera avec l'ouverture de pas moins d'une trentaine de magasins entre le Maroc, l'Espagne et l'Arabie saoudite. Jusque-là, l'entreprise dispose d'un réseau assez étoffé à l'échelle nationale. Elle a aussi à son actif deux franchisés en Espagne et une master-franchise en Arabie saoudite. «D'autres seront ouverts sous peu», déclare le management. L'on parle aussi d'éventuelles implantations en Tunisie et en Algérie.
En termes de positionnement, la griffe Marwa jouit déjà d'une forte notoriété. En quelques années, l'enseigne est parvenu à se positionner à mi-chemin entre les marques espagnoles de renom Zara et Blanco. «Notre cœur de cible reste la jeune femme âgée entre 18 et 30 ans», tient à préciser le directeur général. Le business model est conçu de manière à répondre aux besoins de la mode internationale. Mais la valeur ajoutée réside dans cette attention particulière portée aux spécificités locales, souligne Karim Tazi. Ce qui permet à l'entreprise de ratisser le plus large possible auprès d'une clientèle féminine, foncièrement jeune.
L'autre point fort qui plaide en faveur de l'enseigne réside dans son rapprochement avec un groupement d'intérêt économique (GIE), lequel comprend plusieurs entreprises structurées.
L'enjeu via ce GIE, selon le patron de Marwa, est de capitaliser sur la chaîne de valeurs de l'entreprise. Autres objectifs et non des moindres, créer plus de souplesse, de complémentarités et de synergies entre les entreprises du groupement de façon à représenter un réseau de compétences. Des synergies en termes de distribution, d'importation ne sont pas exclues non plus. Quant à l'option de l'introduction en Bourse de Marwa, le management l'écarte pour le moment. «Pour l'heure, c'est un peu prématuré», précise Karim Tazi.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.