Sahara marocain. Coup d'envoi d'une deuxième table ronde à Genève    HCP : Evolution du taux de la fécondité au Maroc    El Othmani : La gratuité de l'enseignement, maintenue et affirmée    Jeux mondiaux 2019 de Special Olympics : Le Maroc déccroche 34 médailles dont 12 en or.    Interpellée pour "intention de s'adonner à la prostitution"... Le cri de colère d'une Marocaine à Jakarta    Chez les dentistes, un projet de loi fait jaser    Conférence-Débat: La place des femmes dans l'espace public    Les AREF comptent licencié les enseignants contractuels pour abandon de poste    Paradis fiscaux : Jouahri exprime sa colère vis-à-vis du maintien du Maroc par l'UE sur la liste grise    Colloque international de Rabat : Réflexions sur la pensée de Khatibi    Tennis : Grand Prix Hassan II du 7 au 14 avril à Marrakech    Communiqué du BP du PPS    Fusillade d'Utrecht : Le suspect va comparaître pour homicides « terroristes »    Brexit: May demande un report à des Européens « fatigués » de la saga    La diaspora invitée à contribuer au développement de leur pays d'origine    Motor Village et Marokoto, partenaires de la Raquette d'Or de Mohammedia    3è Festival «Les Océanes» à Essaouira : Le surf et la protection du littoral à l'honneur    Mujer : Tout un numéro réservé au Maroc !    Le ver dans le fruit !    Centres hospitaliers universitaires. Opération sauvetage en marche?    Italie : 51 enfants pris en otage, échappent au drame de justesse    Vidéo de l'attentat de Christchurch : Facebook s'explique    Flexibilité du DH: L'élargissement de la bande pas pour demain    Le détenteur de Sapress prend le contrôle de Sochepress    La journée mondiale de la poésie célébrée à la Villa des arts de Rabat    AFMA: Résultat net consolidé en baisse de 15% en 2018    Préscolaire    Projection du documentaire "A Thousand girls like me" qui ouvre le débat sur l'inceste    Le PSG obtient gain de cause devant le TAS    Les enjeux de la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019    La jeunesse face à la classe politique    La Commission interministérielle spécialisée examine le plan de mise en œuvre de la déconcentration administrative    Radio Medi1 : Guergarate et Nouadhibou sur la fréquence 99.8    Organisation de la Femme Istiqlalienne    Haute commission mixte entre le Maroc et le Rwanda    Etudiants et professionnels de Santé défilent contre Bouteflika à Alger    Brigitte Bardot pète les plombs    Prochaine tenue du Forum national du handicap    Syrie    Finances publiques. Une guide pour la programmation triennale    Edito : L'eau    Centrale Danone lance une nouvelle gamme de lait : «Centrale Ta9alid Bladi»    Le Onze national à Lilongwe en vue de peaufiner les ultimes réglages    Insolite : Promotion mensongère    Quand la langue de Molière nous rapproche et nous unit    "L'Algérie.. La crise du régime et l'illusion de l'Etat" nouvel ouvrage de Mohammed Benhamou    Les Lions se préparent pour leurs prochaines échéances    Trois clubs marocains au tirage des coupes africaines    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Santé reproductive : Les praticiennes plaident pour l'amélioration de leur statut
Publié dans Les ECO le 13 - 12 - 2018

La 2e Rencontre arabe sur la santé reproductive a clôturé ses travaux jeudi à Rabat, par un appel en faveur de l'amélioration du statut social des praticiennes exerçant dans le domaine de la santé reproductive dans le monde arabe.
Lors de la cérémonie de clôture, les participantes ont appelé à l'unification des concepts liés à la santé reproductive dans la région arabe et la généralisation de la formation de base des sages-femmes ainsi que la mise en place d'un centre de formation arabe en la matière.
Les praticiennes ont réaffirmé l'importance de la valorisation et du soutien des sages-femmes et des infirmières, en tant qu'acteur principal dans la mise en application des programmes nationaux de santé reproductive, relevant la nécessité de mettre en place une banque de données régionale pour l'appui à la recherche scientifique dans ces métiers.
De même, elles ont appelé à l'intégration de la santé reproductive dans les stratégies nationales pour mieux répondre aux situations de crise et d'allouer davantage d'intérêt pour la création d'emplois dédiés aux sages-femmes.
Elles ont insisté sur l'impératif de tirer profit des expériences des cadres formés et expérimentés en matière de mise en œuvre des programmes de santé de la reproduction dans les pays arabes, spécialement pour les catégories les plus vulnérables.
À cette occasion, le directeur des ressources humaines au ministère de la Santé, Rachid Seddik, a indiqué que cette rencontre de trois jours a constitué l'occasion de renforcer le dialogue entre les praticiennes arabes dans un souci de contribuer à l'adoption des principes de la Déclaration universelle des droits de l'Homme et la réalisation des Objectifs de développement durable 2030 et de la Déclaration du Caire en 2013.
Il s'est félicité de l'engagement des participantes à cette initiative, qui revêt une importance capitale dans le renforcement des capacités des infirmières et sages-femmes exerçant dans ce domaine, mettant en avant le rôle prépondérant de cette catégorie du personnel de la santé dans la réduction de la mortalité maternelle et infantile.
Organisée sur la base d'une décision de la Ligue arabe et du Conseil des ministres arabes de la santé, en partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) et la Banque islamique de développement (BID), cette rencontre vise à établir une vision arabe unifiée sur les services déployés par les professionnels de santé dans le domaine de la santé reproductive.
Cette rencontre a vu la participation des représentants des ministères de la Santé arabes, de la Ligue des Etats arabes, du FNUAP, de la BID en plus d'experts en matière de santé reproductive.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.