Conseil de gouvernement : la création du Fonds Mohammed VI pour l'Investissement validée    Le Parlement européen vote une résolution d'urgence sur la détérioration des libertés en Algérie    La RAM renforce son programme de vols internationaux    Vaccins : Le Maroc veut assurer l'approvisionnement à d'autres pays    Météo Maroc: baisses des températures, neige et pluie dans ces régions    Covid-19: L'artiste Mahmoud El Idrissi n'est plus    Mahmoud El Idrissi, le ténor de la chanson marocaine, n'est plus    L'Opinion : Les légendes ne meurent jamais    Belle opération de la Marine royale à Nador    Soutien constant et fort à la cause marocaine    Plusieurs eurodéputés soutiennent du Maroc    Violence à l'encontre des femmes. Un coût énorme pour la société    Erreur lors de l'étude préliminaire du vaccin AstraZeneca : Quid de l'efficacité ?    UM6P : Lancement d'une grande école d'ingénieurs dans le numérique    Maradona. Les buts que l'Angleterre n'a jamais gobés !    Culture : Un Show solo de Mohamed Abouelouakar à L'Atelier 21    CIH Bank améliore son PNB de 13,2% à fin septembre    Affaire «Hamza mon bb»: Dounia Batma réagit à la condamnation de Madimi (PHOTO)    France: le gouvernement détaille sa stratégie d'allègement progressif du confinement    Sidaction Maroc 2020 : lancement de la campagne à partir du 1er décembre    « Les parents tortionnaires ont souvent des antécédents de maltraitance »    Nikol Pachinian, un héros devenu traître    L'Unesco et l'Association mondiale des éditeurs de presse s'unissent en faveur de la survie des médias    Holmarcom & A.P. Moller Capital s'allient pour l'Afrique    «La septième porte»: un certain regard sur l'histoire du cinéma au Maroc de 1907à 1986    La beauté intérieure et l'essence de l'existence    9è Festival maghrébin du film d'Oujda sous format digital    Le CIO disqualifie trois haltérophiles roumains, dont deux médaillés    NBA: Indianapolis renonce au All-Star Game 2021    SM le Roi se recueille sur la tombe de Feu SM le Roi Hassan II    Le Maroc appelle à l'Union africaine au respect de la légalité et l'impératif du développement de l'Afrique    Agriculture : Crédit Agricole du Maroc au chevet des fédérations interprofessionnelles    Nomination : Eric Fulcheri prend les commandes d'Arval Maroc    La Plateforme Internationale de Défense et de Soutien au Sahara marocain saisit l'ONU et le HCDH pour condamner les actions du «polisario»    Guergarate : Le Maroc dit tout au Conseil de sécurité    Le Roi, Amir Al Mouminine, se recueille sur la tombe de Feu le Roi Hassan II    MAROC-MAURITANIE : L'AXE CONSTRUCTIF    Madrid fait craquer l'Inter Milan, le Bayern et City qualifiés, Liverpool à la ramasse    Un nouveau shooting de Samira Saïd enflamme la Toile (PHOTO)    Neta Elkayam revisite avec brio les chansons judéo-marocaines    L'actrice Manal Seddiki endeuillée (PHOTO)    Ahmed Noureddine : «L'offensive de Guerguerat représente un tournant diplomatique de taille dans ce long combat que mène le Maroc»    Devises vs Dirham: les cours de change de ce jeudi 26 novembre    Décès de Maradona: l'UEFA a fait une annonce    La Colombie commémore l'anniversaire de l'accord de paix avec les FARC sur fond de divisions et de violence    La Suède demande à l'Iran d'annuler l'exécution d' un scientifique irano-suédois    Message du roi Mohammed VI au président du Suriname    L'ONU salue la poursuite du dialogue inter-libyen au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Innovation. Le PNUD à l'assaut des healthtechs
Publié dans Les ECO le 27 - 05 - 2020

Crise sanitaire Covid-19 oblige, l'édition 2020 du GSIV encouragera surtout la sélection d'entreprises développant des solutions spécifiques pouvant aider à prévenir, traiter, tester et/ou surveiller les maladies infectieuses dans les PED.
C'est parti pour la deuxième édition du Growth Stage Impact Ventures (GSIV) for Sustainable Development Goals (SDGs), le programme conjoint du PNUD, de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), d'Orange et de SAP visant à identifier et promouvoir des entrepreneurs dans les pays en développement (PED) ayant le potentiel de générer à la fois un impact social et environnemental important et des profits conséquents. Cette fois-ci encore, seuls douze entrepreneurs finalistes seront sélectionnés parmi les candidats qui doivent respecter plusieurs critères d'éligibilité. D'abord, l'appel à nominations n'accepte que des entreprises qui ont bouclé leur premier round de financement (Série A). Ensuite, ces dernières doivent délivrer des produits et services contribuant à réduire les inégalités (notamment celles de genre) en fournissant aux plus pauvres des solutions d'accès à la santé de qualité, à de l'énergie propre et abordable ainsi que des solutions de réduction et de recyclage des déchets. Crise sanitaire Covid-19 oblige, le PNUD et ses partenaires privilégient pour l'édition 2020 du GSIV la sélection de healthtechs, c'est-à-dire d'entreprises développant des solutions spécifiques pouvant aider à prévenir, traiter, tester et/ou surveiller les maladies infectieuses dans les PED. Les organisateurs espèrent que les entrepreneurs ayant ce profil seront nombreux à concourir.
Les concurrents doivent être installés dans les PED
Ceci étant, seules les entreprises ayant leur siège, leurs employés et leurs services dans les pays en développement seront prises en considération. Ce n'est pas tout. L'auto-nomination n'est pas acceptée. Seules les entreprises parrainées par des tiers (accélérateurs, fonds d'impact, family offices, organisations internationales, etc.) pourront candidater. Chaque parrain peut désigner jusqu'à 3 entrepreneurs de son réseau répondant aux critères d'éligibilité. L'appel restera ouvert jusqu'au 15 juillet. L'EPFL fera le premier screening des nominations pour choisir 24 entrepreneurs dont les profils seront alors analysés par un comité d'experts techniques comprenant des universitaires, investisseurs et représentants des Nations Unies. Ensuite, les 12 meilleurs seront sélectionnés pour aller en final. Dans le processus de préparation, ils seront invités à participer à un atelier préparatoire en vue de présenter leurs produits et services lors du sommet SDG Finance Geneva Summit, qui se tiendra début 2021 pendant la semaine Building Bridges, devant des partenaires potentiels, notamment des investisseurs, de grandes entreprises et des organisations internationales. «Nous sommes ravis de soutenir le PNUD dans l'identification des initiatives d'impact qui répondent aux ODD. Contrairement à la multitude de récompenses et de concours ciblant les start-up en démarrage, les entreprises du GSIV ont le potentiel d'apporter des changements rapides et positifs à grande échelle, ciblant en particulier le bas de la pyramide», note Julia Binder, cheffe de projets EPFL Tech4Impact.
Promouvoir les investissements alignés sur les ODD
«Le GSIV est un véhicule fantastique pour identifier des entrepreneurs à travers les pays en développement qui ont des modèles commerciaux solides et un impact avéré. Les finalistes démontrent que les ODD sont rentables, même dans les contextes les plus difficiles et dans les secteurs qui sont traditionnellement financés par l'Etat. Dans un monde post-Covid-19 où les investissements diminuent, soutenir les entrepreneurs innovants des pays en développement est une priorité», commente Sarah Bel, responsable pour le PNUD du SDG Finance Geneva Summit. Rappelons que la sélection GSIV a lieu dans le cadre du SDG Finance Geneva Summit. L'objectif plus large de ce sommet est de promouvoir les investissements alignés sur les ODD, en présentant des entreprises qui ont un impact social et environnemental tout en représentant un investissement attrayant. En réunissant l'écosystème unique des professionnels du développement, des investisseurs, des institutions de financement du développement, des universités et des entrepreneurs, le PNUD vise à catalyser un transfert de capitaux de la finance traditionnelle vers l'investissement d'impact en mettant l'accent sur la réalisation des ODD. En 2019, 76 entrepreneurs de 40 pays en développement ont soumis 119 propositions. 85% des entreprises nominées avaient levé au moins un demi-million de dollars au moment de la nomination et clôturé leur série A. Les 12 finalistes avaient en moyenne 50 employés, un revenu annuel de plus de 3 millions de dollars et un impact cumulatif sur plus de 15 millions de vies grâce à leurs produits et services.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.