Le roi Mohammed VI écrit au président du Paraguay    DGSN : 65 ans d'existence et d'abnégation    L'ECONOMIE, OTAGE D'UN VIRUS    Les célébrités marocaines rendent hommage à Hammadi Ammor (PHOTOS)    Soutien à la Palestine: le chanteur Ahmed Chaouki devient la risée de la Toile (PHOTOS)    Marrakech : « Kwayria », la plateforme de promotion des jeunes talents du ballon rond (Reportage)    La Sûreté nationale célèbre son 65e anniversaire    Décès de Hammadi Ammor: les confessions touchantes de son fils (VIDEO)    Ingérence Iranienne au Sahara: Téhéran se voile la face    Maroc-Rwanda: Vers un retrait de la reconnaissance de la RASD par Kigali?    L'Egypte ouvre sa frontière avec Gaza pour évacuer des blessés    Exploration de l'espace : la Chine réussit à poser un robot sur la planète Mars    Heure légale: retour à GMT+1 le dimanche 16 mai à 02H00    Condamnation unanime de l'accueil par l'Espagne du chef du Polisario    Inde: Les exportations agricoles en hausse de 17,5% en 2020-2021    Le Gunner déchu, Matteo Guendouzi, annoncé de retour en France    Mesures restrictives: Les Marocains sont à bout    Covid-19 : L'OMS prédit un bilan plus élevé en 2021    Le mouvement "Neturei Karta" appelle à présenter les criminels de l'entité sioniste devant la CPI (WAFA)    Documentaire: Ne manquez pas "Homo Sapiens: les nouvelles origines" sur 2M, ce dimanche à 21h50    Le Roi Mohammed VI ordonne l'envoi d'une aide humanitaire d'urgence à la Palestine    Heure GMT+1 au Maroc: n'oubliez pas de régler vos montres    Innovations financières: BAM engagé pour le développement des fintechs    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Coronavirus : le Royaume-Uni accélère l'administration de la deuxième dose    Programme foot: les matchs à suivre ce week-end    E-commerce : Les nouvelles attentes des clients (étude internationale)    Une association bulgare dénonce l'accueil par l'Espagne de Brahim Ghali    Bassin hydraulique de Sebou : Un taux de remplissage des barrages de 74%    VIDEO. Casablanca: le parc de la Ligue arabe comme vous ne l'avez jamais vu    Federer estime que « les athlètes ont besoin d'une décision » sur la tenue des JO    Maroc/Météo: Temps passagèrement nuageux ce samedi 15 mai    Josep Borell : L'UE suit de près la situation des droits de l'homme en Algérie    Les confidences de Munir El Haddadi sur son choix pour le Maroc    Fiorentina : Sofyan Amrabat n'est pas satisfait    Palestiniens censurés, nouvelles conditions d'utilisation de Whatsapp... dans la "Chronique Geek" de la semaine    Le roi Mohammed VI ordonne l'envoi d'une aide humanitaire d'urgence à Gaza et en Cisjordanie    65e anniversaire des Forces armées royales : message de fidélité et de loyalisme de la famille des FAR au Roi    Afghanistan : attentat dans une mosquée près de Kaboul    Un politologue espagnol porte plainte contre Brahim Ghali    Affaire Brahim Ghali : le silence du gouvernement espagnol est «contre-productif»    Podcast: Punk, en toute transparence    Usurpation de l'identité visuelle du parlement européen : Les eurodéputés s'attaquent aux manoeuvres du Polisario    Rabat : Goethe-Institut organise une exposition autour de la migration du 17 mai au 04 juin    Israël-Palestine: L'ONU déplore l'impact "dévastateur" du conflit sur les enfants    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    "La femme dans le cinéma marocain, devant et derrière la caméra": L'hommage mérité aux comédiennes et cinéastes marocaines    La Londonienne Dua Lipa sacrée " meilleure chanteuse " aux Brit Awards    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Maroc-Espagne: des signes d'espoir pour la reprise à Bab Sebta
Publié dans Les ECO le 03 - 03 - 2021

La diffusion de clichés montrant le relooking du nouveau passage frontalier de Bab Sebta nourrit d'énormes espoirs auprès des Sebtis quant à une imminente reprise de l'activité aux frontières, à l'arrêt depuis le 13 mars dernier.
Les Sebtis scrutent avec attention ce qui se passe de l'autre côté de la frontière. Lundi, des images du nouveau passage Bab Sebta ont fait le tour de la toile. On peut constater sur ces photographies, relayées par les médias sebtis, que le Maroc a déployé de gros moyens pour mettre à niveau et réorganiser le poste-frontière. Cette nouvelle frontière reflétera un visage aux antipodes de son ancienne version. En effet, la nouvelle dépendance douanière à Bab Sebta laisse entrevoir un changement radical. Les contrôles se feront désormais dans une sorte d'entrepôt ou couloir, à l'abri des caprices de la nature. Sur les photos, l'on aperçoit trois cabines de contrôle pour les passeports, à l'image de ce que l'on peut voir dans les aéroports marocains. La presse du préside voit dans cette grande opération de remodelage de la frontière un signal pour la reprise du trafic entre les deux régions, quoique pour le moment, personne ne mise sur le retour du commerce contrebandier. Les nouvelles en provenance de la province de Tétouan laissent entendre que le glas sonne pour cette activité dégradante, qui occupait des milliers de porteuses.
De fait, l'opération de recrutement de ces femmes dans les unités industrielles de la région de Tétouan atteste de la fin de ce commerce. Bien entendu, ces mesures ne sont pas au goût des Sebtis, pour qui le commerce contrebandier rapporte gros aux caisses de la ville, en termes de collecte d'impôts et de création d'emplois. De son côté, Sebta devait inaugurer de nouvelles installations douanières dans le cadre de son projet de mise en place de «frontières intelligentes». Il s'agit de bornes d'accès automatisé. Les travailleurs transfrontaliers devraient par exemple y accéder sans difficultés et ce, après avoir donné leur consentement pour figurer sur la base de données de ce système.
Par ailleurs, Sebta a suivi les manifestations enregistrées à Mdiq-Fnideq, appelant à la réouverture du passage de Bab Sebta et la reprise du commerce dit «atypique». Les médias espagols n'ont pas manqué d'amplifier l'importance de ces manifestations. À présent, l'espoir est placé sur une reprise de l'activité touristique et commerciale, à travers les arrivées des touristes marocains, cible préférée des commerçants sebtis. Cela devrait ressusciter les affaires, en berne depuis la fermeture des frontières. En effet, le commerce à Sebta a accusé jusqu'à 50% de pertes, depuis le début de la crise sanitaire. Déjà, les opérateurs économiques ont commencé à chercher de nouveaux clients, du côté de la péninsule, faute de clients marocains. D'où cette initiative de la Chambre de commerce de Sebta, laquelle a lancé une plateforme d'achats regroupant tous les commerçants de la ville et offrant des ristournes importantes. C'est un fait, Amazon, le géant mondial du commerce en ligne, fait des émules à l'échelle locale. 
Amal Baba Ali, DNC à Séville / Les Inspirations Eco


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.