Visite du ministre chinois des Affaires étrangères : la Chine accorde une grande importance à l'Afrique    Sahara marocain : Le Bundestag rejette la discussion d'une motion hostile au Maroc    L'aubaine du Brexit pour l'Europe et les USA    Vrai ou Fake sur la Covid-19 au Maroc, vendredi 15 janvier    La Mercedes Classe E s'offre un lifting    Jeux video. « 3ich l'game », saison 2    Renaulution. Nouveau plan stratégique de Renault    Covid-19 : L'infection procure une immunité naturelle de 5 à 8 mois    Sénat américain. Les émeutiers voulaient « capturer et assassiner des élus »    Maroc: L'essentiel du Budget économique prévisionnel 2021 du HCP    Une édition pas comme les autres : Le Maroc à l'assaut du CHAN    Les équipes à suivre de très près    Développement territorial et résilience : La Banque mondiale appuie la gestion durable du littoral marocain    Un webinaire pour débattre sur l'Afrique post-Covid    Casablanca : 10 ans de prison pour avoir tué son ami    Selouane : Démantèlement d'une bande de cambrioleurs    Casablanca : Remise d'équipements de projets générateurs de revenus au profit d'ex-détenus    Yasmina Benabdellah : «J'intègre toujours la touche marocaine dans mes projets»    Maroc-USA: Un mémorandum d'entente pour la préservation du patrimoine culturel marocain signé    Dakhla : Lancement de la première campagne nationale de communication sur le métier de l'architecte    Normalisation? Il n'y a jamais eu vraiment de rupture    Casablanca : Le contrat de Lydec en ligne de mire    ONP : Digitalisation de la criée    Perspectives après l'annonce du vaccin Covid19 : Les Marocains ont le moral    Al Omrane et le ministère de la solidarité signent une convention-cadre de partenariat    Banque de sang : Des stocks mal exploités, périmés puis détruits !    Maroc-USA : signature d'un mémorandum d'entente pour protéger les biens culturels marocains contre le trafic illicite    Donald Trump mis en accusation Un deuxième "impeachment" historique    La production industrielle en hausse de 2,5% dans la zone euro à fin novembre dernier    Une présence de taille de la question amazighe sur la scène culturelle malgré la pandémie    Evolution du coronavirus au Maroc : 1279 nouveaux cas, 456.334 au total, jeudi 14 janvier 2021 à 18 heures    Le PSG s ' adjuge le Trophée des champions    Mondial de handball : le Maroc débute contre l'Algérie    Akil Macao, le metteur en scène de l'extraordinaire...    Omnisports : Courrier du Nord-Est    Tennis : L'ATP Cup...version 2021    Premier League : Aston Villa covidé, son match de dimanche reporté    Poutine réunit les protagonistes du conflit du Haut-Karabakh    Début d'un confinement strict    Peine capitale : la polémique refait surface    Un recueil de Zajal qui promeut la culture de l'égalité des sexes    Le confinement a stimulé l'envie de lire, surtout chez les plus jeunes    La beauté intérieure et l'amour des belles lettres    Les ventes totalisent 34 MDH / Artcurial Maroc : Un grand succès pour la session «Un Hiver marocain» à Marrakech    Zuckerberg vs Trump. Facebook plonge en bourse    Bientôt un musée à Laayoune    Législation des pétitions : la balle dans le camp du chef de gouvernement    Migration : la justice espagnole approuve les aides accordées au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Affaire Bouachrine: Lahrouri porte plainte contre un journaliste d'Akhbar Al Yaoum
Publié dans Le Site Info le 15 - 05 - 2018

Naima Lahrouri, l'une des présumées victimes du directeur de publication Taoufik Bouachrine, a déposé plainte contre le journaliste d'Akhbar Al Yaoum Soulaimane Raissouni pour insultes et diffamation.
Une source proche de l'affaire a confié à Le Site info que la jeune femme, actuellement conseillère au cabinet de la ministre Lamia Boutaleb, a entamé la procédure depuis un mois, ajoutant que la première audience est prévue le 11 juin à la Cour d'appel de Casablanca.
Lahrouri accuse Raissouni d'avoir publié plusieurs statuts sur sa page officielle qui nuisent à sa réputation. Selon elle, ce dernier lui aurait également envoyé des messages en privé où il l'aurait insultée et publié des articles diffamatoires à son encontre sur le quotidien arabophone.
Naima Lahrouri est la première présumée victime à avoir déposé plainte contre Bouachrine. Sur sa page Facebook, elle avait affirmé avoir été victime de menace, de viol, de violence et de chantage de la part du présumé coupable. « J'ai porté plainte contre Taoufik Bouachrine pour venger ma dignité et prouver au monde que je n'ai pas cédé à ses perversions. Je ne pouvais plus me taire », a-t-elle tranché.
Rappelons que Taoufik Bouachrine est poursuivi pour trafic humain, viol, tentative de viol, harcèlement sexuel, abus d'autorité, exploitation sexuelle…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.