Le FC Séville s'intéresse à Oussama Idrissi    L'art de l'écriture et le monde de la beauté universelle    Artisaanat : Une Start-up court-circuite les intermédiaires (vidéo)    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mardi 29 septembre    Brexit: les tractations reprennent    Rachida Dati candidate aux présidentielles de 2022    Imminent retour des Marocains bloqués à Mellilia, Sebta temporise    Angleterre: Liverpool arrête Arsenal    Coronavirus: Lions de l'Atlas    Le Raja lance un nouveau jeu-concours (VIDEO)    Covid-19: prolongement des mesures restrictives dans cette province du Maroc    La Covid, la grève, les problèmes de connexion et le reste    Une situation invivable mais l'espoir demeure    L'artiste marocaine Amina livre ses « Confidences »    Pétition pour la vie: son initiateur réagit au rejet d'El Othmani    Youssef Amrani réaffirme l'identité africaine du Maroc    Matchs amicaux de l'équipe nationale : Halilhodzic dévoilera la liste des Lions de l'Atlas ce jeudi    Arbitrage : Hicham Tiazi de retour !    Hôpital militaire marocain à Beyrouth : plus de 39.000 prestations médicales    Vives tensions entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan    2.574 contrats de travail et 2.228 déclarations à la CNSS    La France est-elle en train de brader ses mosquées ?    Vaccin anti Covid. Ça va être le massacre pour les requins    Le bilan gouvernemental: en déphasage des réalités du pays!    «Transform Tomorrow Together», nouveau plan de transformation 2021-2023    Chama Zaz: la dame de la «Taktouka Al Jabalia» n'est plus    La députée Fatima Zahra Barassat interpelle le Chef du Gouvernement    Secteur de l'édition et du livre : 1735 projets soutenus pour près de 9,4 millions de dirhams    Khansa Batma : "Il a fallu puiser dans mon vécu !"    Procès à distance : Plus de 7.000 audiences tenues en cinq mois    Maroc : croissance économique prévue à 4,8% en 2021    Ahmed Tawfik Moulnakhla, DG de Guichet.com : « Au Maroc, c'est la pérennité du secteur qui est aujourd'hui en jeu »    Le Secrétaire à la Défense américain, Mark Esper, attendu ce vendredi au Maroc    Terrorisme : Une cellule armée entraînée en Iran et démantelée en Arabie saoudite    Création d'entreprises : Casablanca-Settat a capté plus de 35% des créations d'entreprises personnes morales en 2018 [Rapport]    Terrorisme : le Secrétaire à la Défense américain, Mark Esper, au Maroc ce vendredi    Mohammedia: un Subsaharien interpellé dans une banque    ONU : Le Maroc et plus de 69 autres pays s'engagent en faveur de la biodiversité (vidéos)    Le Maroc se distingue au Salon d'Istanbul de l'innovation avec 2 Médailles d'or et 2 Médailles d'argent    Togo : Victoire Tomegah Dogbé, première femme à la tête de l'exécutif    Chama Zaz, icône de la musique amazighe, est morte    Covid-19: la pandémie franchit la barre du million de morts dans le monde    France. Les généraux se révoltent    Journée mondiale de l'information: 5 choses que vous pouvez faire pour restaurer la confiance dans le journalisme (Peu importe qui vous êtes)    Raja de Casablanca : Sofac rejoint la liste des partenaires    Entrée en vigueur de la loi relative au droit d'accès à l'information au Maroc    On connaît le premier relégué de la Botola    Annulation de la 14ème édition du Festival international du film de femmes de Salé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les grandes lignes du projet de loi de finances rectificative 2020
Publié dans Le Site Info le 08 - 07 - 2020

Voici les principales mesures proposées par le projet de loi de finances rectificative (PLFR) pour l'année 2020 et citées par la note de présentation de ce projet qui a été diffusée sur le site du ministère de l'Economie, des finances et de la réforme de l'administration:
1. Mesures communes:
– Étalement de certaines dépenses liées à la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19) sur cinq exercices.
– Report des échéances des mesures dérogatoires relatives à la régularisation spontanée de la situation fiscale des contribuables.
– Prorogation de six mois des délais des conventions conclues entre l'Etat et les promoteurs immobiliers qui ont des difficultés à achever la réalisation dans le délai de 5 ans, leurs programmes de construction de logements sociaux qui se trouvent dans leurs phases finales. La mesure proposée vise à tenir compte de l'arrêt de l'activité des entreprises des travaux de bâtiment pendant toute la durée de l'état d'urgence sanitaire et des répercussions financières dues à la crise sur la reprise de leurs activités.
2. Mesures spécifiques à l'impôt sur le revenu (IR) et à la taxe sur la valeur ajoutée (TVA):
– Encouragement du paiement mobile: Supprimer les dispositions susvisées et les remplacer par une mesure qui vise à ne pas prendre en considération le montant du chiffre d'affaires réalisé par paiement mobile pendant cinq années consécutives, pour la détermination de la base imposable de l'impôt sur le revenu dû par les contribuables susvisés et des seuils d'imposition à l'IR selon les régimes susvisés et d'assujettissement à la TVA.
3. Mesures spécifiques aux Droits d'enregistrement (DE):
– Réduction des droits d'enregistrement applicables aux acquisitions de biens immeubles à usage d'habitation: Dans le cadre des mesures visant l'accompagnement des secteurs affectés par le covid-19 et l'appui de la demande des entreprises et des ménages en matière d'acquisition de biens immeubles, il est proposé de prévoir une mesure temporaire visant une réduction des droits d'enregistrement en faveur des actes établis durant la période allant de la date de publication de la présente loi de finances rectificative au Bulletin officiel jusqu'au 31 décembre 2020 et portant acquisition, à titre onéreux, de locaux construits affectés à l'habitation ainsi qu'en faveur des actes portant acquisition desdits locaux par les établissements de crédit ou organismes assimilés, objet d'opérations commerciales ou financières, dans le cadre d'un contrat « Mourabaha », « Ijara Mountahia Bitamlik » ou « Moucharaka Moutanakissa ». Cette réduction est accordée lorsque le montant de la base imposable au titre des dites acquisitions n'excède pas un million de dirhams.
4. Mesures Diverses:
– Régularisation spontanée au titre des avoirs et liquidités détenus à l'étranger:
• Proroger le délai de souscription de la déclaration et du paiement de la contribution libératoire précitée jusqu'au 31 décembre 2020 au lieu du 31 octobre 2020, initialement fixé par l'article 8 de la loi de finances pour l'année budgétaire 2020. Cette mesure permettra de renforcer les réserves du Royaume en devises et l'augmentation des recettes fiscales.
– Contribution libératoire au titre des amendes relatives aux incidents de paiement sur chèques:
• Instituer la même contribution libératoire objet de l'article 7 bis de la loi de finances initiale au titre des amendes relatives aux incidents de paiement quels que soient leurs rangs, non encore régularisés, pour les chèques présentés au paiement entre le 20 mars 2020 et le 30 juin 2020.
• Le taux de la contribution libératoire proposée est fixé à 1,5% du montant du ou des chèques impayés plafonné à 10.000 DH pour les personnes physiques et à 50.000 DH pour les personnes morales, quel que soit le nombre des incidents de paiement non régularisés, à condition que le règlement de cette contribution intervienne en un seul versement, au cours de l'année 2020.
– Modification du compte d'affectation spéciale intitulé « Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Coronavirus – Covid-19 ». Cette modification vise à permettre à ce compte de recevoir les reversements sur les dépenses imputées au compte au niveau du crédit et la prise en charge des restitutions des sommes indûment imputées sur ledit fonds au niveau du débit.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.