Le roi Mohammed VI a félicité Antonio Guterres    Russie: Une Américaine disparue mardi a été retrouvée morte, un suspect arrêté    Météo Maroc: les prévisions pour le dimanche 20 juin 2021    Le Maroc change de fusil d'épaule...    Clôture de l'exercice combiné maroco-américain « African Lion 2021 » au Cap Draâ [Vidéo]    Ligue des Champions : Le WAC s'incline à domicile face à Kaizer Chiefs    Les remises exceptionnelles dans les hôtels étendues à tous les Marocains    Covid-19: les Etats-Unis offrent 2,5 millions de doses de vaccins à Taïwan    Le rapport médical de Soulaimane Raissouni révèle qu'il se porte bien    Euro 2020 : La France tenue en échec par la Hongrie    Hillary Clinton ressort sa photo en caftan (PHOTO)    Raja: Chebbi dévoile le prix de Rahimi    Le Paris Saint-Germain fait une nouvelle proposition pour Hakimi    La terre a tremblé ce samedi dans cette province du Maroc    Fès: les exportations d'artisanat ont baissé en 2020    Officiel : Le huis clos pour les deux demi-finales africaines du Wydad et du Raja    Covid-19 au Maroc : 439 cas et 4 décès enregistrés en 24 heures    Le Maroc reçoit un million de doses du vaccin Sinopharm    Covid-19: le nombre de décès à la baisse en France    Amal Saqr fait des confidences sur sa vie privée (VIDEO)    Handball / Avant-dernière journée : La Rabita bat le KACM à Marrakech    Fin de la deuxième épidémie d'Ebola en Guinée    Casablanca: la gare Oulad Ziane rouvrira bientôt ses portes    Chine/Covid-19: l'aéroport de Shenzhen annule des vols après un cas positif    Le roi Mohammed VI, personnalité de la semaine selon le quotidien hollandais NRC Handelsblad    Commissions paritaires/ Ministère de la Jeunesse et Sports : L'UGTM remporte largement les élections dans les provinces du sud    Bourse de Casablanca: l'essentiel du résumé hebdomadaire    Aïd al-Adha 1442 (2021) : 5,8 millions de têtes d'ovins et caprins identifiées    Encore 3 000 migrants à Sebta, un mois après la marrée inédite    La titrisation est un formidable moyen pour libérer des capacités de financement    Copa America : L'Argentine bat l'Uruguay et se hisse en tête    Union Africaine: une pléiade d'experts africains appellent à exclure le polisario    Salé: un policier contraint d'utiliser son arme de service pour interpeller un multirécidiviste dangereux    Clôture au Cap Draâ des manœuvres militaires maroco-américaines    L'Agadir d'Aït Kine à Tata : un grenier collectif symbolisant le riche patrimoine architectural de la région    Antonio Guterres officiellement reconduit pour un second mandat de Secrétaire général de l'ONU    Inde: mort du « Flying Sikh » Milkha Singh, l'un des sportifs les plus célèbres du pays    BBC News: Le ministre des Finances du Qatar arrêté dans le cadre d'une enquête pour corruption    Pérou: 27 morts dans un accident d'autocar    En Colombie, le blocage des routes ne sera plus considéré comme manifestation pacifique    Je suis venu travailler au Qatar pour poursuivre mes rêves, mais ma vie est un cauchemar    Etat civil : la nouvelle loi finalisée    Voici pourquoi un bon nombre de stars de la chanson française sont à Marrakech    [Interview avec Nabil Ayouch] «Haut et fort», de Casablanca à Cannes    Rabat : La joie au coeur de l'exposition « Joy »    Bientôt un prix national des meilleures publications dans les encyclopédies digitales    «Le Feu qui forge» : Une exposition collective à L'Atelier 21    Le réalisateur de télévision Chakib Benomar n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





France: le gouvernement annonce un plan d'action contre la radicalisation
Publié dans Le Site Info le 19 - 10 - 2020

À l'issue d'un Conseil de défense convoqué, dimanche soir, par le Président Emmanuel Macron et entièrement consacré à l'attaque « terroriste » perpétrée à Conflans-Sainte-Honorine en région parisienne à l'encontre d'un enseignant, le gouvernement a annoncé un plan d'action contre la radicalisation, rapportent les médias du pays.
Un professeur d'histoire-géographie a été victime d'un crime horrible vendredi à proximité d'un établissement scolaire de Conflans Saint-Honorine dans les Yvelines, en région parisienne pour avoir montré à ses élèves, dans le cadre d'un cours d'éducation civique et morale sur la liberté d'expression, des images attentatoires au prophète de l'Islam. Son assaillant, un réfugié tchétchène, âgé de 18 ans, a été abattu par la police.
Ce « plan d'action » prévoit des mesures contre «des structures, des associations et des personnes proches des milieux radicalisés» ainsi que des « actions concrètes et rapides » contre les associations ou individus tenant un discours de haine. Parmi les premières mesures annoncées, le contrôle, dès lundi, des auteurs de 80 messages soutenant l'idéologie de l'auteur de l' « attaque terroriste » de vendredi.
Une décision confirmée, lundi matin par le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin. « Des opérations de police sont menées depuis lundi matin et se poursuivront dans les prochains jours contre « des dizaines d'individus » de la mouvance islamiste », a annoncé le ministre de l'Intérieur.
Depuis vendredi, plus de 80 enquêtes ont par ailleurs été ouvertes pour haine en ligne et des interpellations ont eu lieu, a ajouté sur Europe 1 Gérald Darmanin, qui a affirmé vouloir dissoudre plusieurs associations dont le Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF).
Par ailleurs et toujours selon les médias du pays, le Conseil de défense a chargé le ministère de l'Intérieur de «renforcer la sécurité des établissements scolaires à la rentrée», après les vacances de la Toussaint.
Cette attaque, qualifiée par le Président Emmanuel Macron d' »attentat terroriste islamiste caractérisé », a suscité émoi et consternation en France où des rassemblements ont été organisés, dimanche, dans plusieurs villes. Un hommage national au professeur décapité a été annoncé par l'Elysée. Il aura lieu mercredi.
Une enquête a été ouverte par le parquet national antiterroriste qui s'est soldée pour le moment par l'interpellation de onze personnes toutes placées en garde à vue.
Cette attaque survient alors que se poursuit le procès des attentats contre Charlie Hebdo et le magasin Hyper Cacher en janvier 2015 devant la cour d'assises spéciale de Paris. Elle a eu lieu trois semaines après une attaque au hachoir dans le XIe arrondissement de Paris, où se trouvait l'ancienne rédaction de l'hebdomadaire satirique lors de ces attentats.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.