Météo Maroc: temps assez stable sur une majeure partie du pays ce vendredi    Conflit israélo-palestinien : la session du Conseil de sécurité de l'ONU sera tenue dimanche    Célébration du 65ème anniversaire de la création des Forces Armées Royales (FAR)    Coupes de la CAF : Missions périlleuses pour le WAC et le Raja en déplacement    Israël-Palestine: L'ONU déplore l'impact "dévastateur" du conflit sur les enfants    France/Covid: Les députés valident une rallonge budgétaire de 7,2 mds d'euros    Nouvelle destination probable pour Mohamed Ihattaren    Le Maroc réitère son rejet des mesures israéliennes affectant le statut juridique d'Al-Qods    Les cours mondiaux des produits alimentaires poursuivent leur envolée    Driss Lachguar: L'USFP est depuis toujours un parti responsable qui place les intérêts du pays avant les siens    Le groupe socialiste à la Chambre des conseillers condamne le comportement du gouvernement espagnol    Le FEC ouvre une ligne de crédit de 2,2 MMDH pour la région de Fès-Meknès    Solidarité, développement social, égalité, famille... Tu parles !    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    "La femme dans le cinéma marocain, devant et derrière la caméra": L'hommage mérité aux comédiennes et cinéastes marocaines    La Londonienne Dua Lipa sacrée " meilleure chanteuse " aux Brit Awards    L'événement culturel «Mois du patrimoine 2021» en mode virtuel à Dakhla    Fermeture des salles de cinéma : Les exploitants lancent un appel au ministre El Ferdaous    Ce vendredi à 19h00, le WAC face au Mouloudia d'Alger : Le Wydad en mission pour assurer le retour    Livre. Danse avec les riches    Foot africain : Hector Cuper sélectionneur de la RDC    Equipe nationale : Deux matches de préparation en juin prochain    Corruption: La loi n°19-46 publiée au B.O    La Russie veut franchir un nouvel cap dans sa reconquête de l'espace    Coronavirus au Maroc: 238 nouveaux cas et 513 guérisons en 24H    60 ans des relations diplomatiques entre le Maroc et le Chili: Riche programmation culturelle dans les universités chiliennes    La prestation d'Amine Harit contre le Herta Berlin    En Espagne, appels à empêcher Brahim Ghali de fuir le pays et que des mesures soient prises à cet effet    L'encours des bons du Trésor devrait s'établir à 617,5 MMDH au 19 mai    UEFA : La finale de la Ligue des champions déplacée d'Istanbul à Porto    Migration : La CEA se penche sur la reconnaissance des compétences africaines au Maroc    Marché des changes : le dirham se déprécie de 0,33% face à l'euro    Agressions israéliennes contre les Palestiniens : La Chine appelle l'Etat hébreu à la retenue    Madaëf Eco6-Tamuda Bay: le CRI, l'APDN et Madaëf s'allient    Huawei : le Maroc favorable pour accélérer le développement de l'école numérique    Botola Pro: résultats, classement et buteur / 16ème journée    Prime 4-Replay: Voici le montant remporté par l'équipe de Hassan FOULANE...    SM le Roi, Amir Al-Mouminine, accomplit la prière de l'Aïd Al-Fitr    BVC : la confiance envers les actions à un plus haut    Météo/Maroc: temps généralement stable ce jeudi 13 mai    Des couleurs à retrouver pour la couture traditionnelle    Message de Mahmoud Abbas au roi Mohammed VI    Aïd Al-Fitr au Maroc: un virologue craint un « remake » du scénario de l'Aïd Al-Adha    M'Barek Bouderka relate l'histoire étonnante d'un jeune résistant (VIDEO)    Le Gabon veut intégrer le Commonwealth    Baccalauréat 2021: Le MEN publie les cadres de référence actualisés des examens certifiants    Laâyoune: La désalinisation pour assurer l'essor de la région    «Aywad»: un hymne à la vie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





El Guergarat: l'intervention des FAR vue par la presse américaine
Publié dans Le Site Info le 16 - 11 - 2020

Contrairement à la désinformation distillée par l'agence de propagande algérienne, de grands titres de la presse américaine ont fait état de l'opération des Forces Armées Royales (FAR) pour la sécurisation du flux des biens et des personnes dans la zone tampon d'El Guergarat après la situation de blocage, pendant plusieurs semaines, générée par les agissements graves des milices du « polisario ». L'accent a été également mis sur l'entêtement de ces milices, soutenues par l'Algérie, à faire la sourde oreille aux appels de l'ONU les sommant de cesser l'escalade.
Le Maroc a « mis en place un «cordon de sécurité» sur une route importante reliant le pays à la Mauritanie », rapporte ainsi le New York Times.
L'armée marocaine a lancé une opération dans la zone frontalière d'El Guergarat pour dégager « une route clé bloquée pendant des semaines » par les séparatistes du « polisario », relève de leur côté le Washington Post et le Washington Times.
Contrairement aux affabulations des séparatistes du « polisario », relayées par l'organe de presse officiel algérien, l'APS, la presse américaine rappelle aussi combien les récents actes de briganderie, dont le «polisario» et son parrain, sont les seuls responsables, constituent une défiance ouverte à l'endroit du Secrétaire général de l'ONU, et de la communauté internationale.
C'est bien le mouvement séparatiste qui a dépêché un groupe de cent civils, étroitement encadrés par des éléments militaires lourdement armés, pour bloquer le trafic civil et commercial entre le Maroc et la Mauritanie, ce qui mettait gravement en péril le cessez-le-feu. Le Maroc qui a longtemps fait preuve de sagesse et de sérénité, n'a eu d'autre choix que d'assumer ses responsabilités afin de mettre un terme à cette situation de blocage et restaurer la libre circulation civile et commerciale, sans aucun incident.
Le Washington Post relève ainsi que « l'escalade de tension a suscité des inquiétudes de la part des Nations Unies, de l'Union africaine et des pays d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient », ce qui pointe directement la responsabilité du « polisario » et ses mentors.
Commentant ces actes déstabilisateurs qui mettent en péril les chances d'une reprise du processus politique enclenché sous l'égide de l'ONU, le New York Times met ainsi en garde contre les risques qu'une telle impasse pose pour la paix et la stabilité régionales.
Vu les connexions avérées du « polisario » avec d'autres groupes terroristes transnationaux, c'est une question qui préoccupe particulièrement aux États-Unis qui préviennent régulièrement contre le rôle d'Al-Qaïda, Daech et bien d'autres mouvances dans la crise sécuritaire au Sahel.
Citant des observateurs, le grand tirage américain prévient que la fuite en avant du « polisario » ne permette à « des groupes terroristes de prendre pied dans le vaste désert et ne compromette davantage la stabilité dans la région ».
Dans ce sens, la mise en garde lancée par l'analyste américain, Calvin Dark, un grand connaisseur du Maghreb, est sans appel.
« Le polisario se nourrit des conflits, des menaces et de l'instabilité. Sans cela, il n'a aucune raison d'exister » et ce genre de troubles sont « préoccupants » pour les Etats-Unis, estime-t-il relevant que « les terroristes qui menacent notre pays ainsi que nos alliés prospèrent dans l'anarchie ».
A l'instar d'autres spécialistes de la région, Dark est formel: l'ONU et la communauté internationale doivent tenir l'Algérie responsable du rôle clé qu'elle a joué depuis le début dans ce différend. Une réalité qui est aussi triste qu'amère venant de ce pays voisin, englué d'une crise de régime à l'autre, un sujet qui doit davantage préoccupé l'inénarrable agence de presse algérienne. Mais, faudrait-il encore avoir le courage et l'honnêteté intellectuelle pour se défaire du rôle qui lui a été attribué: une machine d'insultes, de mensonges et de fake news.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.