Maroc. La SFI engagée pour stimuler la reprise économique    ONEE/BEI : un nouvel accord de financement de 37,5 millions d'euros    La CGEM élue membre du Conseil d'administration de l'Organisation Internationale du Travail    Brésil: le ministre de l'Environnement annonce sa démission    Dossier Hakimi: l'Inter Milan rejette les offres de Chelsea et du PSG    Covid-19: le Chili a vacciné 80% de la population cible    Prévisions météorologiques pour la journée du jeudi 24 juin 2021    Environ 48% des migrants exercent une activité professionnelle    L'Espagne inquiète du développement agricole au Sahara marocain    IFC va appuyer la mise en œuvre du Fonds Mohammed VI    Sahara Marocain: Quand John Bolton s'emmêle les pinceaux    Commémoration du 80ème anniversaire de l'agression de l'Allemagne nazie contre l'URSS.    L'ex-président Mohamed Ould Abdel Aziz écroué    Washington demande le retrait des forces étrangères    Politique. Le nomadisme n'est que la conséquence de la crise    L'Angleterre bat la République tchèque et s'adjuge la 1re place    Hakan Calhanoglu s'engage avec l'Inter Milan    Les Suns s'imposent sur un dunk à la dernière seconde    Sahara marocain : le plan d'autonomie, seule option pour une solution définitive    Bangkok : remise d'une décoration Royale à l'ex-ambassadeur de Thaïlande au Maroc    Maroc/Covid-19: le bilan de ce samedi 29 mai    HCP: La sécurité au Maroc attire les migrants    Ouverture des candidatures pour l'édition 2021    Oujda : première exposition individuelle de l'artiste peintre Fatiha Rabhi    Le 42e moussem d'Asilah, une manifestation pluridisciplinaire d'envergure    Paysage après le Covid...    Netflix : Steven Spielberg signe un contrat réaliser une série de films    LMN'ART : Débarquement immédiat !    Enseignement: la rentrée scolaire 2021/2022 fixée au 3 septembre    Maroc : les listes A et B mises à jour au moins deux fois par mois    Le variant Delta sème la terreur dans le monde    Les baisses des prix des billets coûteront 4,5 MMDH à l'état    Un autre Charles de Foucauld est parmi nous    PND : réunion consultative entre les partis représentés au Parlement et la CSMD    Banques: le besoin de liquidité se creuse à 72,6 milliards de DH en mai    Les Marines chantent la Marocanité du Sahara    Commerce électronique : QNET remporte trois trophées à l'échelle mondiale    À Genève, l'intégrité territoriale du Maroc plus que jamais appuyée    Maroc. Les greniers de Souss-Massa pourraient être les premières banques au monde    Trafic des armes à feu : l'administration Biden instaure des unités spécialisées dans certaines villes    Coupe arabe U20 : Djibouti – Maroc, les Lionceaux pour confirmer    SM Caen : Yacine Bammou se prépare pour son retour    Liverpool, un joyaux britannique sur le point de disparaître du patrimoine de l'Unesco    Le rallye-raid aura son championnat du monde en 2022    Le stage de Saint-Etienne au Maroc annulé    La CGEM élue membre du Conseil d'administration de l'OIT    Ismaïl Haniyeh, le leader du Hamas, chez le PJD    Démantèlement d'une cellule terroriste affiliée à l' »Etat islamique » s'activant dans la région de Marrakech-Safi (BCIJ)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Covid: Khalid Ait Taleb appelle les Marocains à se faire vacciner
Publié dans Le Site Info le 05 - 12 - 2020

Le ministre de la Santé Khalid Ait Taleb a appelé, vendredi à Rabat, les citoyens à se faire vacciner massivement en vue d'atteindre l'immunité collective et endiguer la propagation de la pandémie de Covid-19.
Lors d'une réunion du Comité national technique de vaccination, consacrée à des questions à caractère scientifique en prévision de la première phase de la campagne de vaccination, Ait Taleb a plaidé en faveur du respect des mesures sanitaires préventives, notamment le port du masque de protection, la distanciation et le lavage régulier des mains, « jusqu'à atteindre de 60% de la population vaccinée afin d'aboutir à l'immunité de groupe ». Il a à cet égard rappelé que les premiers bénéficiaires du vaccin chinois Sinopharm, dont le essais cliniques ont connu la participation du Maroc, sont les professionnels de la santé, les agents d'autorité, le corps de l'enseignement et la population vulnérable.
L'approvisionnement du vaccin sera assuré à l'échelle territoriale et nationale, alors que la répartition des doses se déroulera aux niveaux local et provincial, a-t-il ajouté, tout en appelant au respect des mesures de prévention même après la campagne de vaccination.
Le responsable gouvernemental a, d'autre part, mis en avant l'importance d'actualiser et d'améliorer la stratégie de vaccination pour qu'elle soit applicable sur le terrain, soulignant que son département a œuvré de concert avec le ministère de l'Intérieur, dans le cadre des préparatifs de la campagne de la vaccination anti-Covid-19, sur les aspects relatifs à la logistique, la sécurité et la traçabilité. Le président du Comité national technique de vaccination, Moulay Tahar Alaoui a de son côté mis l'accent sur le Programme national de vaccination dont dispose le Royaume et le rôle qu'il joue dans l'amélioration de la santé de la population et la diminution de la morbidité et de la mortalité.
Le nouveau vaccin anti-Covid19, a-t-il dit, fait l'objet d'un certain nombre d'études et de recherches scientifiques dans le monde entier, mais il est nécessaire, selon lui, de maintenir les gestes barrières même après le lancement de la campagne de vaccination, en particulier le respect du port des masques et de la distanciation.
Abordant la question des essais cliniques, le professeur de parasitologie et mycologie à la Faculté de médecine de Rabat, Mohammed Lyagoubi, a assuré que toutes les étapes ont été scrupuleusement respectées « avec une certaine rapidité sans pour autant céder à la précipitation ». « Il existe des techniques pour rendre les phases plus rapides, à savoir le chevauchement et le traitement en temps réel des données relatives à chaque phase, mais il n'y a eu à aucun moment de la précipitation », a-t-il relevé.
Côté efficacité, le professeur a souligné que le Comité attend dans les prochaines semaines les résultats préliminaires des prélèvements effectués, lesquels sont traités par les équipes chinoises, concernant la cinétique des anticorps protecteurs permettant de protéger contre le virus.
Pour Moulay Said Afif, membre du Comité national technique de vaccination et président de la Société marocaine des sciences médicales (SMSM) et de la Fédération nationale de la santé (FNS), « il s'agit d'un vaccin sûr et efficace dont les résultats ont été démontrés aux Émirats Arabes Unis et en Chine qui a procédé à la vaccination de plus d'un million de sa population ».
Il fait savoir que pendant les essais cliniques, auxquels le Maroc a participé, aucun effet secondaire grave n'a été constaté et que le vaccin peut provoquer les effets de rougeur, une douleur au point d'injection, ou bien une migraine.
Mettant en évidence le rôle du vaccin en tant que moyen de prévention efficace, Afif a affirmé que la vaccination demeure le seul moyen de faire face à la pandémie et de réaliser une immunité collective, en ce sens qu'il n'y a pas de traitement efficace contre le virus.
Les membres du Comité ont été unanimes à affirmer qu'aujourd'hui, les résultats des essais cliniques démontrent qu'à l'exception de quelques effets ordinaires accompagnant tout vaccin, comme les maux de tête, une rougeur ou encore des courbatures, le vaccin anti-Covid19 n'a pas de graves effets secondaires. Ils ont aussi insisté sur l'impératif de continuer à se conformer aux mesures sanitaires préconisées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.