Israël devrait-il se méfier de la scène que le Qatar donne à Haniyeh, alors que la confrontation avec le Hamas entre dans son huitième jour?    Visas Schengen: les conditions imposées par l'Espagne    Abdelfattah El Belamachi: "Le Maroc donne à l'Espagne, à l'Allemagne et à l'UE plus qu'il n'en reçoit"    ONMT : 3 partenariats conclus à Dubaï    Cafés et restaurants: baisse de 87% des revenus durant le mois de Ramadan    RAM: Abdelhamid Addou élu au Conseil des Gouverneurs de l'IATA    Evénements de Cheikh Jarrah: Le silence complice de la communauté internationale    Tourisme : Adel El Fakir lance une offensive de charme au Moyen-Orient    65ème anniversaire de la DGSN : Fière chandelle aux agents de la Sûreté nationale dans ce contexte de la Covid    Abdou Diop: « Le marché de l'audit évolue pour répondre aux besoins et attentes des clients »    Echange de données bancaires : La loi bloquée au Parlement ?    Un Technopark à Fès pour consolider l'attractivité économique de la région    Algérie : garde à vue prolongée pour une journaliste, arrêtée lors de la manifestation du vendredi    Nouvelles frappes aériennes d'Israël contre Gaza, électricité coupée    Liga : Dimanche prochain, aura lieu la bataille de Madrid pour le titre !    Défaite de Chelsea en finale de la FA Cup : Pour Tuchel, Ziyech responsable !    Zidane, entraineur du Real de Madrid, en colère : « Je ne dirai jamais cela à mes joueurs ! »    Hakima Yahya, directrice du LNPS : l'institut a étoffé ses dispositifs, ses mécanismes ainsi que ses plates-formes    Cette souffrance silencieuse et invisible de notre jeunesse    Centre national de l'arganier : Les travaux seront lancés cette année    Nomination : Un nouveau PDG à Philip Morris International    Covid-19 : l'Algérie annonce une réouverture partielle de ses frontières malgré le contexte sanitaire difficile    Tourisme : les opérateurs broient toujours du noir    Rabat: Le Café des Oudayas rouvre ses portes    Fin du rêve européen pour Selim Amallah et Mehdi Carcela    Déficit budgétaire de 22,5 MMDH à fin avril    Solidarité avec la Palestine : Arrivée des lots d'aide marocaine    Edito : Piqures de rappel    Tanger: interpellation de deux individus pour possession et trafic de drogues et de psychotropes    Espagne: Le Salon international du tourisme de Madrid, du 19 au 23 mai en présentiel    Gaza: au moins 42 Palestiniens tués dans les raids israéliens, plus lourd bilan quotidien depuis lundi (ministère)    Variant indien : Le gouvernement britannique rassure quant à l'efficacité des vaccins    Une face cachée de la France au sujet du conflit israélo-palestinien [Vidéo]    Un nul bénéfique pour le WAC face au Mouloudia    Chelsea défait en finale par Leicester    Hammadi Ammor, figure de la création nationale, s'est éteint    «Il faut travailler sur des œuvres théâtrales dans l'expectative d'une reprise culturelle»    Walid Halimi rend hommage au célèbre Tony Allen    Visionnage boulimique des séries : La guerre ouverte contre le sommeil    Le droit à la différence au coeur "La Cigogne Volubile "    Journée internationale des musées: Accès exceptionnel et gratuit mardi aux musées de la FNM    Conflit israélo-palestinien : «le carnage doit cesser immédiatement», réclame le chef de l'ONU    Art moderne et contemporain: une pléiade d'artistes marocains de renom à la Menart Fair à Paris    Coupe de la CAF/ Quart de finale aller : Le Raja arrache le nul en déplacement face à Orlando Pirates (1-1)    Casablanca : Inauguration des nouveaux sièges de la BNPJ et du Laboratoire de la Police Scientifique (reportage)    Situation en Palestine : Le Maroc participe à la réunion d'urgence des ministres des AE de l'OCI    Jordanie: Arrivée du deuxième lot de l'aide humanitaire d'urgence au profit des Palestiniens sur Très Hautes Instructions Royales    Botola Pro D1 « Inwi » (17è journée): Résultats et programme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Affaires Raissouni et Radi: la direction des prisons répond aux députés PJDistes
Publié dans Le Site Info le 20 - 04 - 2021

La grève de la faim annoncée par les détenus Soulaimane Raissouni et Omar Radi « n'est pas liée aux conditions de leur détention », a affirmé ce mardi la Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR).
Dans une mise au point en réponse à une question adressée par des députés du Parti justice et développement au chef du gouvernement au sujet de la grève de la faim observée par les deux détenus et qui a été largement reprise par les médias électroniques et les réseaux sociaux, la DGAPR a relevé que « la grève de la faim annoncée n'a aucun lien avec les conditions de leur détention, comme il l'ont eux-mêmes affirmé lors de la visite qu'ils ont reçu de la part du directeur de l'établissement pénitentiaire dans une tentative de les en dissuader ».
Le but de cette grève, selon les deux détenus, étant leur libération, la DGAPR n'a aucune responsabilité dans les éventuelles répercussions de cet acte sur leur état de santé, ajoute la même source.
La direction de l'établissement pénitentiaire a tenté à maintes reprises de dissuader les deux détenus d'observer cette grève, mais ils ont maintenu la même position en dépit du risque qui pèse sur leur état de santé, relève la DGAPR, précisant que les deux détenus sont quotidiennement soumis au contrôle de la part du staff médical de l'établissement.
La direction veille aussi à ce que les détenus jouissent de tous les droits qui leur sont garantis par la loi, soutient la DGAPR, notant, à cet égard, qu'ils n'ont subi aucun traitement dégradant ou inhumain.
« Comme par le passé, le même groupe parlementaire a adressé une question au chef du gouvernement tout en la faisant fuiter », indique la DGAPR, regrettant « l'utilisation de ce que ces parlementaires considèrent comme un dossier relatif aux droits de l'Homme pour atteindre des objectifs étriqués, alors qu'il s'agit de deux affaires de droit commun, comme en atteste le fait qu'ils insistent sur ces deux détenus uniquement ».
Les députés ont volontairement fait fi de la précédente mise au point de la direction de l'établissement pénitentiaire Ain Sebaa 1 sur les conditions de détention et la grève de faim des deux détenus concernés, « pour se greffer aux voix de prétendus défenseurs des droits de l'Homme appelant à la libération des détenus, et ce en parfaite contradiction avec l'indépendance de la Justice et des droits des autres parties concernées par ces deux affaires. Comme si le simple fait d'entamer une grève de la faim suffisait à libérer des détenus même en flagrante violation des lois ».
Après avoir condamné le mode opératoire de ce groupe, la DGAPR réaffirme que la grève de la faim des deux détenus « n'a aucun lien avec les conditions de leur détention et qu'elle veille à leur assurer des conditions de détention conformes à la loi, en plus des soins de santé nécessaires ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.