DGAPR : reprise exceptionnelle des visites familiales au profit des détenus du 1er mars au 12 avril    Le gouvernement espagnol érige ses relations avec le Maroc en priorité dans la région du Maghreb    Casablanca : Proparco, BMCI et ARMA s'allient pour la propreté urbaine    Tanger Med : tous les indicateurs de l'activité portuaire sont au vert au 4ème trimestre 2020    Questions à El Ec-Cherif Larkem Directeur régional de l'agriculture    Transport touristique : un encours de crédits de plus de 5 MMDH    CIH : Un produit net bancaire en hausse de 10,3% en 2020    TPE : un nombre record de faillites en 2020    Employabilité : Rabat Business School signe avec T-MAN Group    Harcèlement sexuel : des voix réclament une enquête sur le gouverneur de New York    Algérie: le remaniement gouvernemental révèle des conflits de pouvoir entre la présidence et les militaires    Algérie : le Hirak du vendredi est de retour    CAN U20 Mauritanie : Maroc-Tunisie pour une place en demi-finales    Réunion vendredi du Conseil de gouvernement    DGSN: opération sécuritaire à l'Agdal, au centre de Rabat    VIH : Baisse drastique des dépistages à cause de la Covid-19    L'Algérie, à la traîne, reçoit 200 000 doses de vaccin chinois, le variant anglais du coronavirus détecté    Marrakech : un projet contre les violences à l'égard des femmes dans les espaces publics voit le jour    Fès : Les étudiants de l'UPF échangent avec Kamal Oudrhiri    «Yawmiat Kaen Osabi», nouveau-né de Loubna El Manouzi chez «Mokarabat»    Rencontre autour d'une publication : «Pour une Maison de l'histoire du Maroc» dotée d'un savoir accessible à l'esprit de tous    ALM en visite à El Guergarat    Vaccination au Maroc: un bilan encourageant avec plus de 3 millions de personnes vaccinées    Un immense tour d'une ville en pleine mutation : Dakhla change de visage    Elections : Le cordon entre syndicats et partis coupé ?    Edito : Cannabis    Eau potable : Lydec annonce une perturbation du service dans certaines zones de Casablanca    OMC : le Maroc plaide pour un TSD des pays en développement    Le Maroc adhère à l'Organisation islamique pour la sécurité alimentaire    Omar Hilale met à nu les assertions fallacieuses d'Alger et du Polisario    Entretien avec Sifeddine Dounia, le MC du nouveau talk-show de MBC5    Le partenariat Maroc-CCG, un noyau solide pour un nouvel ordre arabe    "Pour une Maison de l'histoire du Maroc " , nouvel ouvrage de l'Académie du Royaumec    Iran-AIEA : Téhéran commence la restriction des inspections nucléaires    Le projet de loi relatif au processus électoral adopté en commission    Gianni Infantino salue l'engagement du roi Mohammed VI en faveur du développement du football au Maroc    Victoire de l'eurocentrisme fiscal    Le MAS présente son nouvel entraineur, l'Argentin Miguel Angel Gamondi    Le MAT limoge son entraineur Younes Belahmar    Les Lionceaux avec la Côte d'Ivoire dans le groupe A    Casablanca: «Al-Irfane» mène le combat de la culture en milieu populaire    Jeux Olympiques de Tokyo : Le relais olympique lancé le 25 mars sous des conditions drastiques    Birmanie: Facebook ferme tous les comptes liés à l'armée    CAN U20 : Resté confiné à Laâyoune, Targhaline devait rejoindre la Mauritanie hier mercredi    Le Hirak algérien exprime l'exaspération d'une population qui étouffe dans un système politique opaque aux institutions démocratiques factices    Mort de Maradona: La justice convoque des experts pour déterminer d'éventuelles responsabilités    «Lettres du Maghreb»: Des discussions de haute facture    "Pelé" sur Netflix, redécouverte du footballeur, fenêtre sur l'homme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Kulte Gallery: lieu incontournable de l'art contemporain au Maroc
Publié dans Le Site Info le 04 - 02 - 2017

Directrice de Kulte Gallery & Editions, à Rabat, Yasmina Naji défend avec ferveur des choix artistiques courageux.
Par Olivier Rachet
Depuis sa création en 2013, Kulte s'est imposé comme un espace incontournable de l'art contemporain au Maroc. Situé non loin du musée Mohamed VI d'Art Moderne et Contemporain, à quelques pas des espaces d'art L'appartement22 et du Cube Independant Art Space, Kulte Gallery & Editions est, tout à la fois, maison d'éditions, résidence d'artistes, galerie d'art, librairie spécialisée et petit restaurant branché.
A la galerie, au 7 rue Benzerte, ont pu être découverts les travaux de la photographe éthiopienne Aida Muluneh, ceux du plasticien M'barek Bouhchichi lors d'une exposition intitulée « Les mains noires », consacrée aux noirs marocains et à la ségrégation dans l'organisation sociale des villages du Sud marocain. Des artistes à la réputation internationale tels que Zineb Sedira, Yto Barrada, Mustapha Akrim, Ymane Fakhir ou Mohssin Harraki ont accompagné la montée en puissance de ce lieu unique. Actuellement, la Galerie présente l'artiste franco-algérien Abdelkader Benchamma et son projet intitulé « Sous la terre, des étoiles ». Le plasticien y revisite, par des dessins au fusain, les récits fondateurs relatifs à l'origine des temps. L'univers de la science-fiction y dialogue avec les cosmogonies de l'antiquité et du futur pour le plus grand intérêt du visiteur.
Un art certain des synergies
Quand on interroge Yasmina Naji, enseignante-doctorante en philosophie, sur l'engagement qui est le sien, celle-ci définit son action en parlant de « philosophie appliquée ». Autonome par rapport aux circuits traditionnels de production et de création, la directrice de Kulte multiplie les partenariats s'appuyant sur la complémentarité des projets, loin de toute préoccupation économique ou commerciale. Chaque exposition, chaque projet éditorial sont portés par une pensée ouverte aux propositions des artistes, qui depuis peu bénéficient d'un lieu de résidence, offert par la maison d'éditions. C'est ainsi qu'a pu être soutenu le travail de création du photographe François-Xavier Gbré qui consacrera un livre à L'hôtel Balima dont la rénovation s'achèvera bientôt.
“Seule la qualité de nos projets et de nos propos compte. Nous sommes au Maroc, nous aurions pu être à New York, cela ne change rien”, affirme Yasmina Naji. Aujourd'hui, les publications de Kulte Editions sont distribuées dans les librairies des plus grands musées internationaux (Galerie du Jeu de Paume à Paris, au Centre George Pompidou…) et les productions artistiques de la galerie voyagent au gré des biennales et des grandes expositions muséales internationales.
Au Maroc, la rétrospective organisée par le musée Mohamed VI sur l'Institut national des beaux-arts de Tétouan et son prestigieux directeur Faouzi Laatiris a été l'occasion de publier l'ouvrage Volumes fugitifs. Bien plus qu'un simple catalogue accompagnant l'exposition, il s'agit du premier livre consacré à une partie de l'histoire de l'art contemporain au Maroc. Publié en trois langues, arabe, anglais et français, ce livre d'art traduit bien la volonté émancipatrice de l'aventure menée par Kulte Editions.
Des choix éditoriaux exigeants
Le projet de monter une maison d'éditions a présidé à la création même de la Galerie. Et en la matière, l'indépendance de Kulte Editions est totale. La directrice nous montre, dans un espace récemment aménagé, les locaux d'un petit atelier où des collections de papiers d'impression côtoient des tirages. Situé avenue Mohammed V, en plein cœur de la capitale, dans un superbe bâtiment art déco, en face du Parlement, Kulte Editions dispose de son propre studio Riso composé d'un duplicopieur japonais et d'une machine d'impression photographique de haute définition. La Galerie, de son côté, n'est d'ailleurs pas qu'un lieu neutre d'exposition. Elle comporte une librairie proposant souvent de vraies pépites (on y trouve par exemple des ouvrages photos parfois épuisés) et depuis quelques semaines, un restaurant gastronomique dirigé par un chef-cuisinier dont le savoir-faire est réel. Quand les nourritures terrestres prolongent les nourritures spirituelles, ne sommes-nous pas déjà dans un cadre paradisiaque ?
En-dehors de l'ouvrage réalisé par le photographe François-Xavier Gbré, les éditions travaillent à l'élaboration de deux livres très attendus par de nombreux lecteurs. L'un intitulé La Septième Porte de Ahmed Bouanani rassemblera le texte et les milliers de notes accumulées par le cinéaste et romancier marocain. Consacré à l'histoire du cinéma marocain, ce livre attendu par tous les cinéphiles, est le fruit du travail acharné mené par toute une équipe que coordonne Yasmina Naji : Omar Berrada (qui dirige la collection Ahmed Bouanani à Kulte Editions), l'artiste Touda Bouanani, le cinéaste Ali Essafi, la curatrice Madeleine de Colnet et la chercheure Marie-Pierre Bouthier. Autre projet en préparation : un ouvrage réalisé avec l'artiste Zineb Sedira sur un projet artistique mené par l'artiste sur les blagues algériennes. Très attendu !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.