Label'Vie: Hausse de 20% du résultat net au S1-2019    Le Maroc participe à une grande opération de l'Interpol    BMCE Bank of Africa Lance le 1er rapport annuel digital au Maroc    Le HCP et la Banque mondiale se rapprochent davantage    Tension au Congrès autour du signalement d'un lanceur d'alerte impliquant Trump    Lutte contre les maladies non transmissibles : le Maroc réitère son engagement    Raja-Hilal Al Qods : Deux joueurs empêchés par Israël de jouer au Maroc    Il fait l'actu : Mohamed Karim Mounir, PDG de la BCP    Vidéos. L'Espagne célèbre la journée mondiale de la Paella    Loi cadre de l'enseignement. Une commission gouvernementale pour fixer les priorités    100 ans de l'aéropostale : Une exposition met en avant le rôle du Maroc dans l'histoire de l'aviation    El khalfi: "Le chef du gouvernement a entamé les concertations sur le remaniement ministériel"    Eliminatoires CHAN 2020 : Maroc-Algérie, une confrontation fratricide à Blida    Alerte météo : Averses orageuses localement fortes avec chute de grêle et rafales à partir du vendredi dans plusieurs provinces    Tarik Sektioui, nouvel entraîneur de la Renaissance sportive de Berkane    Le Festival Oasis 2019 comme si vous y étiez !    Entretien avec Fouad Hani, auteur-compositeur et interprète : «Je travaille beaucoup sur ma musique»    Banque Centrale Populaire. La performance au rendez-vous    Thomas Cook : un cauchemar pour 150.000 touristes britanniques    Après les Assises du développement humain, quelles priorités ?    Statistiques du Haut-commissariat au plan (HCP)    Premières Assises nationales du Développement humain    L'Espagne s'achemine vers la tenue d'élections législatives anticipées…    Festival International du Film de Marrakech. Cap sur l'Australie !    DJ Nicola Cruz, l'explorateur de sons    Crise économique mondiale : L'OCDE tire la sonnette d'alarme !    Bordeaux accueille le sommet Afrique-France en juin 2020    «#b7arblaplastic» : Une opération de collecte de déchets dans les plages signée Label'Vie    Le RNI organise la 3ème Université d'été ce vendredi à Agadir    PLF 2020. Le calendrier se précise    Rabat: L'UE lance un projet de migration légale circulaire entre le Maroc et l'Espagne    Habib El Malki : La proclamation d'une Journée internationale de lutte contre l'islamophobie permettra de faire échec au discours de la haine    Au Groenland, les chiens de traîneau menacés par la fonte des glaces    Ces stars qui se sont mariées en secret    La gestion des risques de santé, sécurité et environnement débattue à Casablanca    Le Maroc, une cible importante pour la cybercriminalité    Insolite : Rivière teinte en vert fluo    Sensibiliser pour ne plus faire les frais de l'addiction aux antidouleurs    Appel aux dons    Un plan d'action pour la relance du tourisme à Béni Mellal-Khénifra    Tenue à Rabat du Forum des parlementaires arabes sur la population et le développement    Paris corrige Madrid : L'issue de parité sanctionne le choc Atlético-Juventus    Di Maria, la "MCN" à lui tout seul    Le stade d'Honneur d'Oujda fait peau neuve    "Woh!" d'Ismahan Lahmar projeté au Festival international du film de femmes    "Esthétique de la création poétique'', un nouvel ouvrage célébrant l'œuvre de Mohamed Serghini    Bouillon de culture    Championnats du monde de boxe : Mohamed Hamoute éliminé en 8èmes de finale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mostra de Venise
Publié dans Libération le 27 - 08 - 2018

Des stars comme Lady Gaga, Ryan Gosling et Vanessa Regrave, des films engagés contre le racisme ou le terrorisme, des productions Netflix et une seule réalisatrice en compétition: la 75e Mostra de Venise se distingue par un savant mélange de glamour et de politiquement incorrect. 21 longs-métrages seront en compétition à partir de mercredi pour le célèbre Lior d'Or qui sera décerné le samedi 8 septembre sur la grande scène du Palais du Cinéma sur le Lido, décor inoubliable du chef-d'oeuvre de Luchino Visconti "Mort à Venise". Ils seront soumis au regard du jury présidé par Guillermo Del Toro, Lion d'Or l'an passé avec "La Forme de l'eau", entouré des acteurs, actrices et cinéastes Sylvia Chang, Trine Dyrholm, Nicole Garcia, Paolo Genovese, Malgorzata Szumowska, Taika Waititi, Christoph Waltz et Naomi Watt. C'est l'Américain Damien Chazelle (33 ans), le plus jeune cinéaste oscarisé de l'histoire avec "La La Land" en 2017, qui ouvrira le bal avec son nouvel opus "First Man", biopic sur Neil Armstrong, le premier homme à avoir marché sur la Lune campé par Ryan Gosling. L'hôte la plus attendue sur le tapis rouge sera sans conteste la provocante popstar Lady Gaga, qui viendra présenter (hors compétition) le film de l'acteur et réalisateur Bradley Cooper, "A Star is Born", remake du grand classique hollywoodien immortalisé par Judy Garland en 1954.
L'Histoire avec un grand "H" sera présente dans la sélection notamment avec "Peterloo", de Mike Leigh, inspiré de la sanglante bataille du même nom en 1819 et "Werk ohne Autor" (Oeuvre sans auteur) de Florian Henckel von Donnersmarck (oscar du meilleur film étranger en 2007 pour "La Vie des autres"), qui revient sur trois époques de l'Allemagne. Le Britannique Paul Greengrass abordera la question de l'extrémisme dans "22 July", et l'Italien Roberto Minervini celui du racisme en Amérique avec "What You Gonna Do When The World's On Fire ?", portrait d'une communauté noire pendant l'été 2017 après des meurtres de jeunes Africains par la police. Comme chaque année, la Mostra décernera deux Lions d'Or pour leur carrière à deux géants du cinéma, en l'occurrence l'actrice britannique de 81 ans Vanessa Redgrave ("Blow up, "Marie Start, reine d'Ecosse", "Julia") et le réalisateur canadien de 75 ans David Cronenberg ("La Mouche", "A History of violence").
Une seule femme, l'Australienne Jennifer Kent prendra part cette année (avec "The Nightingale") à la course au Lion d'Or, une disparité condamnée par un collectif d'associations féministes dans une lettre ouverte adressée le 11 août au directeur artistique de la Mostra, Alberto Barbera.
Le courrier réagissait non seulement à la sélection archi-masculine mais aussi aux récentes déclarations de M. Barbera qui, dans une récente conférence de presse, avait expliqué qu'il faisait ses choix en fonction de "la qualité du film et pas au sexe du réalisateur".
"Je préférerais changer de métier plutôt que d'être obligé de sélectionner un film parce qu'il a été réalisé par une femme et non parce qu'il est réussi", a-t-il affirmé pour défendre ses choix. Cette 75e édition a déjà été qualifiée par plusieurs observateurs de "politiquement incorrecte" en comparaison du dernier Festival de Cannes marqué par l'appel des femmes de cinéma à plus de parité dans le 7e art.
Autre choix assumé par la Mostra, celui de retenir des productions Netflix, ce qui est le cas de "The Ballad of Buster Scruggs", western signé Joel et Ethan Coen, "22 July" de Paul Greengrass et "Roma", d'Alfonso Cuaron (absent de la Croisette parce que diffusé par la plateforme de vidéo en streaming).
Parmi les grandes signatures attendues sur la lagune figurent Jacques Audiard - qui s'attaque cette fois au genre du western avec "Les Frères Sisters" - et son compatriote Olivier Assayas en lice avec "Doubles vies", comédie où il retrouve son actrice fétiche Juliette Binoche au côté de Guillaume Canet.
Grand Prix à Cannes en 2015 et Oscar du meilleur film étranger l'année suivante et avec son premier long métrage "Le Fils de Saul", le Hongrois Laszlo Nemes sera de retour dans une grande compétition avec "Sunset".
On attend aussi beaucoup de "The Favourite", film historique du Grec Yorgos Lanthimos qui nous plonge dans la cour de la reine Anne d'Angleterre au début du XVIIIe siècle, avec Emma Stone et Rachel Weisz en costumes d'époque.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.