Cour des comptes: une refonte de l'investissement public s'impose    OCP acquiert 20% de l'Espagnol Fertinagro    Infographie – Commission des investissements : 57,65 milliards de dirhams prévus pour 2019    DGSN : Trois promotions exceptionnelles dont deux, post-mortem    Lydec obtient le trophée « Top Performers RSE » et intègre l'indice « Casablanca ESG 10 »    Erdogan veut punir « tous » les coupables du « meurtre sauvage » de Khashoggi    Air Malta connecte Casablanca et Malte    Retrait d'un traité nucléaire : Washington vise autant Pékin que Moscou    La Belgique nous renvoie ses terroristes    L'excès de vitesse est la cause du déraillement du train à Bouknadel    Meknès. Attijariwafa bank ouvre le centre Dar Al Moukawil    Ain Sebaâ : Suicide d'un détenu à la prison locale    Mme Bariza Khiari au Festival des Cultures Soufies : La destruction des Mausolées de Tombouctou, détruire le passé, la différence et l'humanité.    McGregor s'exprime pour la première fois et explique sa défaite    La nouvelle collection automne-hiver 2018-2019 égaie les marques d'Aksal Luxury    Mohamed Laaraj au Musée national de la Serbie    M'hamid El Ghizlane : Tinariwen à l'ouverture du Festival Taragalte    Le Maroc et l'Italie déterminés à renforcer leur coopération dans le domaine de la justice administrative
 
    8ème Conférence internationale sur l'ingénierie des modèles et des données se tiendra à Marrakech    Un magnifique sans faute de Philippe Rozier montant Cristallo ALM    5ème journée de la Botola Maroc Telecom : Le Wydad débloque son compteur    Poursuite de la décompensation: ce ne sera pas en 2019    Yémen: L'ONU tire la sonnette d'alarme    Dialogue social : Le gouvernement cherche un compromis    «Parcours amoureux de Salé», un guide pour revisiter Salé avec Rita Aouad    Botola: Enfin une journée complète!    (Vidéo) Meurtre de Khashoggi.. Erdogan sort l'artillerie    Fake news. Un observatoire voit le jour    Kamal Lahlou: participation «très honorable»    Parlement – PLF 2019, les pour et les contre    Edito : Mobilisation générale    Le ministère lance une plateforme dédiée aux MRE    Télémédecine. Lancement officiel au Maroc    La place de la Femme dans le soufisme débattue à Fès    Le Paraguay réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    News    18 morts dans un accident de train au Taïwan    Des chercheurs ont compté le nombre de joints dans les clips de rap    Insolite : Alliance retrouvée    Divers    Lopetegui tremble avant une semaine infernale    Malgré procès et scandales, l'argent reste tabou dans le sport universitaire américain    200 migrants irréguliers entrent en force à Mellilia    Driss Lachguar au Colloque international sur «La reconsidération du modèle de développement à la lumière des évolutions que connaît le Maroc»    Les opérateurs chinois satisfaits du climat des affaires au Maroc    Les influences africaines sur les travaux des artistes peintres occidentaux    "Halloween" en tête du box-office nord-américain    Les "tests de virginité" dans le viseur de l'ONU    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le chef de la diplomatie marocaine s'entretient avec son homologue mauritanien
Publié dans Libération le 22 - 09 - 2018

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, a eu, jeudi à Rabat, des entretiens avec son homologue mauritanien, Ismail Ould Cheikh Ahmed, axés sur les moyens de renforcer les relations entre le Maroc et la Mauritanie et d'activer les mécanismes de coopération existant entre les deux pays.
Lors d'un point de presse tenu à l'issue de ces entretiens, les deux ministres ont fait part de leur satisfaction de «la dynamique positive» qui marque les relations bilatérales et qui a été couronnée par la nomination des ambassadeurs dans les deux capitales.
Cette dynamique, ont-ils souligné, a été consacrée par la multiplication des rencontres dans le but de renforcer les relations bilatérales basées sur le rapprochement géographique, les liens historiques forts et de fraternité entre les deux peuples, ainsi que sur les intérêts et les défis que les deux pays affrontent sur les plans maghrébin et africain.
Nasser Bourita a indiqué, dans ce cadre, que Rabat et Nouakchott sont animés par une forte volonté de hisser encore plus haut leurs relations bilatérales, selon la vision de S.M le Roi Mohammed VI et du président mauritanien, Mohamed Ould Abdelaziz, et les aspirations des deux peuples.
Ces entretiens ont été une occasion idoine pour examiner les moyens d'activer les mécanismes bilatéraux, telle que la Haute commission mixte, qui ne s'est pas réunie depuis 2013, a-t-il dit, précisant qu'il a été convenu de tenir une réunion de cette Commission au cours de l'année prochaine.
Les deux parties ont mis l'accent, dans ce cadre, sur l'importance de cette session de la Haute commission mixte, ainsi que sur la nécessité d'en faire une session modèle en termes de travaux et de résultats. Elles se sont mises d'accord également sur l'activation du mécanisme de coordination et de concertation politique entre Rabat et Nouakchott, ainsi que sur la coordination régulière entre les deux pays dans le but de donner une forte impulsion à leurs relations bilatérales.
Les deux ministres ont souligné aussi la nécessité pour les différents acteurs (parlementaires, hommes d'affaires…) d'adhérer, de manière plus importante, aux efforts visant à enrichir le contenu des relations entre le Maroc et la Mauritanie.
Pour sa part, le ministre mauritanien des Affaires étrangères a indiqué que sa visite au Maroc (20 et 21 septembre) vient confirmer la nouvelle dynamique que connaissent les relations entre les deux pays, et qui a été consacrée par la nomination des ambassadeurs et l'activation des mécanismes bilatéraux, soulignant que la vision des deux chefs d'Etat repose sur l'ambition de hisser les relations bilatérales à des niveaux supérieurs. Ces relations sont promises à un avenir meilleur marqué par une dynamique positive basée sur des initiatives pratiques et concrètes, a-t-il noté.
Les deux parties ont d'autre part examiné les moyens de renforcer les relations de coopération bilatérale dans les domaines commercial, économique et sécuritaire, de promouvoir les intérêts des communautés des deux pays et d'améliorer les conditions de leurs résidences.
Nasser Bourita, qui a félicité la Mauritanie pour le succès de ses élections législatives, régionales et municipales, a tenu avec son homologue mauritanien des concertations politiques approfondies qui ont touché à plusieurs questions bilatérales, arabes, régionales et internationales. Les deux ministres ont enregistré, dans ce cadre, la concordance de vue au sujet de ces questions et se sont mis d'accord pour coordonner les positions de Rabat et de Nouakchott concernant les questions d'intérêt commun, notamment au niveau des organisations régionales et internationales.
Les deux parties ont examiné également la situation de l'Union du Maghreb arabe (UMA), soulignant que l'intégration maghrébine est tributaire de relations bilatérales fortes entre les cinq pays de l'Union, la coopération bilatérale étant le socle de toute action régionale réussie. Elles ont souligné, à cet égard, la nécessité d'approfondir la concertation et de renforcer le dialogue bilatéral constructif et sérieux entre les pays du Maghreb afin de transcender les différends et élargir les marges de consensus au service des intérêts communs.
D'un autre côté, Nasser Bourita et son homologue mauritanien ont réitéré leur condamnation au terrorisme, dans toutes ses formes et expressions, mettant l'accent sur l'importance de renforcer la coopération et le dialogue et consolider la coordination sécuritaire entre les deux pays pour faire face à ce fléau, à travers une approche efficace, globale, réaliste et proactive, qui prend en considération la coopération dans le traitement de la précarité sociale, la réalisation du développement durable et la promotion de la gouvernance sécuritaire.
Le chef de la diplomatie mauritanienne a eu, par ailleurs, des entretiens avec le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchamach, axés sur les moyens de consolider la coopération bilatérale dans différents domaines.
Selon un communiqué de la Chambre, les deux parties ont mis l'accent sur les liens humains, historiques et spirituels entre les deux pays et peuples frères, les qualifiant de «solides» et «profondes». Elles ont également souligné les relations particulières entre S.M le Roi Mohammed VI et le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz et leur importance dans la consolidation de la coopération entre les deux pays, afin de la hisser au rang de partenariat exemplaire.
L'accent a été également mis sur les opportunités qui s'offrent, les défis à relever et le destin commun qui requièrent l'activation des mécanismes de coordination et de concertation entre les deux pays et l'intensification des efforts afin de renforcer la coopération dans différents domaines et consolider l'édifice du grand Maghreb, en harmonie avec l'aspiration des peuples maghrébins à davantage de complémentarité, d'intégration, de sécurité et de stabilité.
Les deux responsables ont, dans le même sens, insisté sur l'importance de l'action parlementaire dans la consolidation de la coopération bilatérale en vue de faire face aux mutations régionales et internationales.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.