HCP : Les Cahiers du plan publient une étude démographique du Maghreb    Marrakech. Le CRT dresse son bilan    L'ONU rend hommage aux soldats de la paix, dont un Marocain    La Tribune de Nas : La Coupe du Monde 2022 s'exporte à Casablanca…    Bahja et Camacho : souvenirs partagés    Coupe d'Afrique. Continental sponsor officiel jusqu'en 2023    2000 : Les Lions de l'Atlas chutent au premier tour    Tanger. Trois individus arrêtés, 8.000 comprimés de psychotropes saisis    Education nationale. Un budget en hausse    Once Upon a time in…Hollywood. Une claque tarantinesque !    Azelarab Kaghat, le général…    Lycée Victor Hugo: Première plainte au Maroc, convocation pour harcèlement du proviseur à Paris    Insolite : Trahi par Facebook    Ligue des champions : Les billets du match WAC-EST sont disponibles    Nouveau single : «Ya Denya» lance la carrière de Sara Moullablad    Un regard certain sur le monde    BAM: l'immobilier en berne    Adil Zaidi : «La 13ème région connaît un accueil extrêmement favorable»    SM le Roi inaugure à l'arrondissement Sidi Moumen un Centre médical de proximité    Recherche scientifique au Maroc 2006-2016: le Rapport de Fassi Fehri    Affaire Khadija: Report du procès    SM le Roi préside la 3e causerie religieuse du Ramadan    Le Maroc compte taxer Facebook et Google    Washington-Téhéran: La tension est à son comble…    Le New York Times consacre un long carnet de voyage au Royaume    Politique de voisinage : Politique de voisinage L'UE se félicite de la coopération avec le Maroc    Baccalauréat 2019. Une nouvelle date pour l'examen régional unifié    Pourquoi la Loi sur les travailleurs domestiques n'est pas appliquée    Viol et séquestration. Le procès de Khadija enfin lancé    Officialisation de l'amazigh. Qui est responsable du retard ?    Le Maroc fait sa promo en Espagne    Bilan d'étape : le dit et le non-dit    Edito : Avalanche de lois    Tarifs douaniens: Les fabriquants de chaussures contre la procédure de Trump    Nike accusé de contrefaçon    En Libye, la guerre est aussi économique    Arsenal a une longueur d'avance dans le dossier Ziyech    Tous les bienfaits santé du poivre    La santé visuelle des chauffeurs professionnels objet d'une campagne médicale    Divers sportifs    La CGEM octroie son label RSE    L'environnement de la sphère publique marocaine, impact sur la communication    Divers    Niki Lauda, miraculé de la F1, meurt paisiblement à 70 ans    Ces tournages qui ont tourné au drame : Harry Potter et les Reliques de la mort    La faune et la flore à l'honneur lors de la journée internationale des musées    Adil Fadili : Les séries policières suscitent un intérêt grandissant du public    1998: retour des Lions pour une place au quart…    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





News
Publié dans Libération le 06 - 10 - 2018


Italie
Le vice-président du Conseil italien, Matteo Salvini, a accusé vendredi les principaux commissaires européens de détruire l'Union européenne et dit espérer du changement avec les élections européennes de 2019.
Matteo Salvini, qui est également ministre de l'Intérieur, s'en est notamment pris à Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne et à Pierre Moscovici, le commissaire européen aux Affaires économiques.
"Des personnes comme Juncker et Moscovici ont ruiné l'Europe et notre pays", a déclaré Matteo Salvini aux journalistes à Rome.
"Nous essayons de changer cette Europe de l'intérieur et nous espérons que les élections européennes de mai nous aideront. Sinon, les choses vont être très difficiles."
Il a ajouté que le gouvernement italien, constitué d'une coalition entre la Ligue (extrême droite), qu'il dirige, et le Mouvement Cinq Etoiles (M5S, anti-système) était parti pour gouverner pendant cinq ans.
Grande-Bretagne
Les négociateurs de l'Union européenne sur le Brexit ont déclaré jeudi soir à des diplomates nationaux à Bruxelles qu'un accord de divorce avec la Grande-Bretagne était "très proche", selon deux personnes présentes à la réunion.
L'UE a fait savoir jeudi qu'elle étudiait de nouvelles propositions venues de Grande-Bretagne sur la manière d'éviter des contrôles trop importants à la frontière irlandaise après le Brexit, sujet particulièrement sensible dans les négociations.
Après ces informations, la livre sterling prenait 0,2% face à l'euro à 8.820 pence, un plus haut depuis le 16 juillet. Elle augmentait également ses gains face au dollar (+0,2%).
Les deux parties tentent de faire accepter un accord accompagnant la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne et traitant des relations post-Brexit à temps pour les


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.