Le PAM présente une proposition pour la levée du GMT+1    Espagne: Le Parti Populaire hausse le ton    Le Brain drain    Aéroport Marrakech-Menara : Un trafic passagers record en 2018    Echanges extérieurs. Les mauvais chiffres du déficit commercial    Parlement européen. Banco pour l'accord de pêche !    HCP : Hausse de 1,9% de l'Indice des prix à la consommation en 2018    Nouveau Mercedes-Benz CLA: L'étoile filante    Mohamed Bensaïd publie ses mémoires: Mes soixante-dix ans d'action politique    Démantèlement d'une cellule terroriste de 13 éléments actifs à Kelâa des Sraghna, Salé, Casablanca et Mohammedia    Personnalités de l'année de la MAP. Jettou, Akalay et les autres    Mise à jour en Botola: Raja – AS FAR aujourd'hui    CRI. La réforme enfin actée    Maroc-Inde. La mobilité des étudiants et professeurs bientôt facilitée    Certificat de virginité: Le mythe des femmes « pures » a la peau dure    Audio. Emouvants, les derniers mots prononcés par Emiliano Sala    Tourisme : Plus de 12 millions de visiteurs et de grandes perspectives    La Botola Maroc Telecom D1 classée meilleur championnat arabe et africain en 2018    Centres de contrôle technique : Examen pour la fonction d'agent visiteur le 24 mars    Ministère de la culture et de la communication : Mustapha Taimi nouveau secrétaire général du département de la communication    BMCE Bank of Africa lance officiellement sa nouvelle filiale OGS    L'école publique entre le dogme et la civilité    Migration : l'Espagne a demandé à la Commission européenne de débloquer de manière urgente l'aide promise au Maroc    Théâtre: Quand le couple se remet en question    Migration : L'Espagne demande à l'UE de débloquer les 140 millions d'euros promis au Maroc    La Chambre des représentants annule les dettes des collectivités locales contractées avant 2000    Session de formation sur la promotion de la pratique des sports nautiques à Laâyoune    Le Forum de Davos s'ouvre sous le signe du risque politique et économique    Theresa May compte retourner discuter du Brexit à Bruxelles    Benslimane enregistre un total de 93 mille ha emblavés en céréales d'automne    Insolite : Pires que des cochons    Kalou : La réattribution de la CAN 2023 à la Côte d'Ivoire n'est pas une si mauvaise nouvelle    Facebook annonce investir 300 millions de dollars dans le journalisme    Divers    Liverpool : Klopp cherche des solutions en défense    Les péripéties d'une histoire sans issue    A Cuba, les tubes de Michael Jackson version salsa    "L'Afrique du rire" fait escale à Rabat et Casablanca    Oscars 2019 : les nominations dévoilées    RC Lens : Achraf Bencharki, l'homme du match face à Nancy (sondage)    Times Higher Education 2019 : 3 universités marocaines dans le TOP 1000    C.Ronaldo condamné à une peine de prison ferme    Art et musique inaugurent 2019 à l'Institut Cervantès de Casablanca    Le 2ème Festival «Afrique du Rire» fait escale à Rabat et Casablanca    Le chaud et le froid pour le foot national    Le Conseil de gouvernement discutera de la modalité d'application du service militaire    Le «Mono-dame» théâtral sur les planches de la ville ocre    Oxfam: Entre riches et pauvres, les inégalités s'emballent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pitoyable
Publié dans Libération le 19 - 10 - 2018

«Les cimetières sont pleins de gens irremplaçables qui ont tous été remplacés»
Georges Clémenceau
Dites-le et redites-le encore et encore à un Benkirane qui continue de se prendre pour indispensable et donc forcément irremplaçable. Lui qui a tant à gagner à se faire tout petit, à se ranger, à se faire oublier afin de faire oublier ses torts et travers, ses énormes bévues et incommensurables ratages.
Qu'est-ce qu'on a bien pu retenir des six années pendant lesquelles cet improbable chef de gouvernement a sévi ?
Faut-il lui rappeler de s'être inlassablement établi à geler les salaires en se refusant à tout dialogue avec les syndicats et tout en laissant libre cours aux prix pour qu'ils prennent l'ascenseur ?
Ou ses malheureuses et incontrôlables sorties honteusement machistes (sous l'Hémicycle qui plus est) ? Celles aussi dont il a gratifié les Amazighs ? Ou encore cette Al Hoceïma qu'il disait, sans rougir, et pendant que toute une région bouillonnait, ne connaître ni de près ni de loin ?.
Tiens ! un autre n'en finit pas de s'agiter dans le giron de son mentor. C'est bien sûr son chouchou de Hamieddine, celui-là même qui traîne de macabres casseroles. Une synchronisation trop pitoyable.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.