Quelle réforme pour la fiscalité au Maroc?    Des solutions contre l'insatisfaction des troupes    Vladimir Poutine invite Kim Jong-un    Wafa Assurance signe un accord de rapprochement avec des compagnies au Cameroun    Brief d'avant match : Que peut-on attendre de la rencontre WAC-Mamelodi Sundowns    Maluma et Gims préparent un clip à Marrakech !    Ukraine : À peine élu, Zelensky pris entre deux feux    Les dispositions relatives à la protection sociale des artistes mises en oeuvre par le ministère    Un policier tire sur deux voleurs à Rabat    L'UE a accordé une protection à plus de 300 000 demandeurs d'asile en 2018    Badr Tahiri. ‘‘Une stratégie dédiée à la région s'impose''    Après freddy Mercury, Rami Malek passe au mode "Bond"    Jazzablanca 2019 accueillera Metronomy !    Afrique du Nord. Les pistes de promotion de l'emploi    Festival international de la culture Aissaoua : Retour sur les temps forts    Le Wydad assuré de jouer la Ligue des Champions 2019/2020    CAN 2019 : L'UAR veut maintenir les droits de retransmission télévisée à un niveau abordable    9è fête des journalistes sportifs marocains : Des journalistes honorés    Programme Moucharaka Mouwatina : Lancement d'un appel à propositions    Arrestation à Meknès de deux individus soupçonnés de possession et de trafic d'ecstasy    DGSN : Huit employées d'un centre d'appels non autorisé arrêtées à Khouribga    Khalid Naciri au Forum de la MAP    De Zemamra à Azemmour    Benabdallah: le PPS soutient totalement l'Initiative civile pour le Rif    ABL Aviation: faire de Casablanca un hub régional de l'Afrique    Santé scolaire: «Jeux Vidéo : Jouons sans en abuser»    Les hommes qu'il faut à la place qu'il faut    Irlande du Nord: Une renaissance de l'I.R.A.?    Ramadan et santé: Les précautions à prendre    Dialogue social : Nouvelles conditions des syndicats    Partenariat : La BEI et l'Amica renforcent leur coopération    Données: Facebook table sur une amende record de 3 à 5 milliards de dollars    Le pétrole dépasse 75 dollars pour la première fois depuis fin octobre    Dans l'ouest de la Libye, des anti-Haftar se battent contre un "nouveau Kadhafi"    Insolite : Navigateur non-voyant    Edito : Ordures    Limogeages en série en Algérie : Le PDG de Sonatrach congédié    La jeunesse marocaine discute du Maroc de demain    Mohamed Benabdelkader : Passer d'une gestion administrative des carrières à une gestion professionnelle basée sur les compétences    Pourquoi la Lune et le Soleil semblent avoir une taille similaire vus depuis la Terre    Campagne agricole: 80% du PIB hors aléas climatiques    Le Barça quasiment champion d'Espagne    Autopsie de l'équipe nationale par Hervé Renard    Coup d'envoi de la 46ème édition du Trophée Hassan II et de la 25ème Coupe Lalla Meryem de golf    Anders Holch Povlsen, un milliardaire très discret    Vers une protection effective du livre et des droits d'auteur    "La lune et Casablanca", une immersion dans les univers de l'art vidéo    Projection à Washington du long métrage franco-marocain "Tazzeka"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Salon maghrébin du livre à Oujda, une ambitieuse contribution à la consécration de la coopération culturelle
Publié dans Libération le 20 - 10 - 2018

Le Salon maghrébin du livre apporte une contribution ambitieuse à la consécration de la coopération culturelle tant au niveau maghrébin que sur le plan Sud-Sud, a souligné, jeudi soir à Oujda, le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed El Aaraj. Le ministre s'exprimait à l'ouverture de la deuxième édition du Salon maghrébin du livre "Lettres du Maghreb", organisée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI autour du thème "Réinventer l'universel".
Cette manifestation constitue "une contribution ambitieuse à la consécration de la coopération culturelle aussi bien au niveau du Maghreb qu'entre les pays africains auxquels le Salon rend un hommage symbolique en accueillant la Côte d'Ivoire en tant que pays invité d'honneur", a dit M. El Aaraj. Il a mis l'accent dans ce sens sur la place de choix qu'occupe la Côte d'Ivoire au sein de l'Afrique et sur la solidité des liens historiques et culturels existant entre le Maroc et ce pays de l'Afrique de l'Ouest.
Et d'ajouter que le Salon maghrébin du livre est l'une des manifestations phares qui vient enrichir les activités culturelles, scientifiques et artistiques de cette année exceptionnelle célébrant l'événement "Oujda capitale de la culture arabe pour 2018".Selon lui, le programme culturel concocté par les organisateurs atteste de l'ambition légitime de ce Salon qui aspire à conforter son attractivité et son ouverture culturelle sur les préoccupations intellectuelles et créatives élémentaires.
Le ministre a mis en relief à cet effet les débats thématiques, les tables rondes et les rencontres poétiques programmés dans le cadre de cette deuxième édition. Abondant dans ce sens, le président du Salon, Mohamed Mbarki, a fait observer que cette édition, qui se veut un événement culturel marqué par un grand sens de professionnalisme, réunit des intervenants venus du monde arabe, africain, européen et de l'Amérique Latine, ajoutant qu'à l'image des éditions précédentes, il sera procédé à la publication des débats abordant les sujets d'actualité. "Le Salon nourrit de grandes ambitions", qui vont à coup sûr se concrétiser, s'enthousiasme-t-il, notant que cette édition a assuré son ouverture sur des sites culturels à Oujda dont l'Université Mohammed Premier, le Centre des études et des recherches humaines et sociales d'Oujda (CERHSO), le Lycée Omar Ibn Abdelaziz et la Galerie d'art.
Les enfants ne sont pas en reste, en ce sens que "Lettres du Maghreb" a tenu à programmer des espaces au profit de cette frange de la société, a-t-il dit. Digne du foisonnement intellectuel que connaissait et que connaît la cité millénaire d'« Oujda Capitale de la culture arabe pour l'année 2018", le Salon sera rehaussé par l'organisation d'une trentaine de tables rondes, des soirées poétiques, des signatures de livres, en sus de quatre hommages qui seront rendus au célèbre poète palestinien Mahmoud Darwich, à l'écrivain ivoirien Bernard Dadié, à Touria Chaoui, première femme marocaine pilote et à Abdelwahab Meddeb, natif de Tunis, écrivain protéiforme adepte du soufisme et essayiste de grand talent.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.