Hervé Renard démissionne    Le message d'Hervé Renard au Roi Mohammed VI    Hervé Renard «clos» son parcours avec les Lions de l'Atlas    Prison à perpétuité pour «El Chapo»    L'exemple d'une région modèle!    Fouzi Lekjaa désigné 2ème vice-président de la CAF    CAN 2021: Le Maroc face à la Mauritanie, Centrafrique et Burundi    Hamzaoui Abdelmalek sort les maîtres de l'art de l'oubli    Samir Belhaouss expose ses inspirations marocaines à l'Espace Rivages    Lectures d'été 2019    El Jadida : 5 ans de prison pour un cambrioleur de commerces    Tanger : Un jeune de 19 ans tue son rival à coup de couteau    Laâyoune : La célébration de la victoire algérienne vire au drame    Maroc-Jordanie : Signature à Amman d'une convention de coopération et de deux mémorandums d'entente    Préscolaire: Amzazi dresse le bilan    Nouveau siège de la MAP à Casablanca    Que s'est-il passé à Laâyoune après le sacre de l'Algérie à la CAN ?    Signature à Amman d'une convention de coopération et de deux mémorandums d'entente    Mort d'une jeune fille à Laâyoune. Ouverture d'une enquête sur les circonstances de l'accident    Terrorisme: Arrestation à Meknès d'un Marocain portant la nationalité française    Grand stade de Casablanca. Le ministère réagit aux rumeurs    Les actes de naissance et certificats médicaux seront standardisés    Salaires : l'écart se creuse entre public et privé    Le roi Mohammed VI félicite les Fennecs    ONEE : Un programme d'investissement de 51,6 MMDH sur 4 ans    Temara : Un ex-enseignant tente un hold-up sur une agence de microcrédit    L'Boulevard : Carcass, Dizzy Dros et Dope D.O.D parmi les invités de la 19ème édition    Logements insalubres : la lâcheté politique    Brèves Internationales    Une investiture à haut risque se profile pour Pedro Sanchez    Rapport du gouvernement sur la situation des droits de l'Homme    Nasser Bourita : Le Maroc dispose de tous les atouts pour se positionner en tant que partenaire crédible de l'Europe    Cryptomonnaie Le casse du siècle    Les bateaux de pêche européens retournent dans les eaux territoriales marocaines    Des peines de mort prononcées contre les assassins de deux Scandinaves à Imlil    Familly School, l'éducation comme figure de proue    Grogne à la CGEM    La Juventus casse sa tirelire pour la pépite de Ligt    Klopp restera à Liverpool    Eliminatoires de la CAN 2021    Kabiné Komara : L'eau est à la fois une ressource indispensable et un facteur potentiel de conflit entre les individus et les nations    Tom Cruise présente la bande-annonce du nouveau "Top Gun"    "Accro" à Terminator, Schwarzenegger ne pouvait refuser une suite    Muslim et Cheb Younes enchantent le public oujdi    Soulaliyates. Premier cap franchi pour trois projets de loi    L'Iran a saisi un tanker étranger soupçonné de « contrebande »    Communiqué du Bureau politique du PPS    Ramid présente le premier rapport sur "les réalisations en matière des droits de l'homme au Maroc"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Faiçal Ben primé au Festival international du film de Delhi
Publié dans Libération le 20 - 10 - 2018

Le film marocain Ales du réalisateur Faiçal Ben a remporté, jeudi soir à New Delhi, le prix du meilleur court métrage arabe de la 7ème édition du Festival international du film de Delhi (DIFF).
Le film raconte l'histoire d'Ales, une femme d'une quarantaine d'années qui revient sur son viol, un traumatisme qu'elle porte en elle depuis ses 5 ans. De retour sur le lieu de son enfance, Ales adulte conduit le spectateur depuis le vécu du drame jusqu'à sa propre délivrance à travers d'ellipses et de représentations culturelles marocaines.
"L'idée de ce film m'est venue à la lecture d'un article qui m'avait profondément marqué, racontant l'histoire sordide du viol et du meurtre d'une enfant. J'ai souhaité traiter ce phénomène dramatique qui touche beaucoup trop d'enfants au Maroc et à travers le monde", a confié à la MAP le réalisateur. « Le film est un appel à la justice que j'ai souhaité faire dans un contexte où les victimes sont la plupart du temps condamnées au silence, et où trop souvent les violeurs ne sont punis que par quelques mois de prison », a exprimé Faiçal Ben.
"Ales signifie être humain en amazigh. En choisissant de baptiser la petite fille du film de ce nom, j'ai souhaité ainsi suggérer à la fois l'universalité du sujet traité et sa spécificité nationale", a-t-il dit. "Je suis extrêmement fier d'être primé ce soir dans un grand festival international. Je suis aussi heureux de représenter le Maroc et d'échanger avec de grands cinéastes et acteurs issus des quatre coins du monde", a dit le jeune réalisateur de 33 ans.
La 7ème édition du DIFF 2018, qui s'est déroulée du 14 au 18 octobre dans la capitale indienne, a été marquée par la projection de 194 films. Elle a consacré une place de choix au cinéma arabe pour la troisième année consécutive, avec une sélection de 30 films.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.