SM le roi reçoit le président du gouvernement Espagnol Pedro Sanchez    Alger fait le dos rond    Madrid réitère son soutien aux efforts de l'ONU pour une solution politique et durable à la question du Sahara    Un projet royal mis sur les rails    Ghosn Gate. Qu'est-il reproché à l'homme puissant de Renault-Nissan?    Les jeunes golfeur marocains se distinguent lors des 19ème Championnats Panarabes Juniors    Dir iddik Summit, le nouveau rendez-vous incontournable du volontariat par inwi    Rabat : Pedro Sanchez annonce un forum économique maroco-espagnol    Flash hebdomadaire    Comment BAM a bravé la crise    La princesse Lalla Hasnaa reçoit à Tokyo plusieurs femmes japonaises leaders dans différents domaines    FIFM: Hommage à Jillali Ferhati    Migration : L'Espagne veut débloquer le budget européen    Arabie saoudite : Le roi Salmane fait l'éloge de l'appareil judiciaire sans mentionner Khashoggi    Les diplomates de l'UE valident le projet de Brexit    CMC : PLF 2019, un budget aux objectifs potentiellement contradictoires    Vidéo – Casablanca : Une habitation s'effondre (encore) au cœur de la Médina    La Chine tient son propre soleil artificiel    L'acteur Tarik Bakhari en deuil suite au décès de son fils    Conversation téléphonique et commérages, le sketch hilarant de The Tberguig !    Arrivée à Rabat du président du gouvernement espagnol    La France veut augmenter les frais de scolarité pour les non-européens    La Fondation Attijariwafa bank, partenaire de la 12e édition de la caravane AMGE    La HACA présente son bilan 2016-2017    CSEFRS/UNICEF. Comment lutter contre les inégalités éducatives    Point de vue : La jeunesse nous met face à nos responsabilités!    Aide à la production cinématographique : 16 projets subventionnés    CAN-2019 : Première qualification pour la Mauritanie    Le cheval Taymour remporte le Grand Prix de SM le Roi Mohammed VI du pur-sang Arabe    Amazigh. Les parlementaires appelés à rapprocher leurs visions    Financement sportif. Comment rétablir la confiance des investisseurs    La Renaissance de Berkane remporte la coupe du trône, la toute première de son histoire    Sanofi récompense les travaux de recherche sur le diabète au Maroc    Takrim 2018: L'inventeur marocain Rachid Yazami remporte le prix Innovation scientifique et technologique    Les relations maroco-libanaises en débat à la FSJES de Mohammedia    Grâce au PSOE et au PP, le Parlement espagnol n'a pas servi de lieu de propagande séparatiste    Un collectif espagnol dénonce l'instrumentalisation de la question féminine par le Polisario    China Trade Week Morocco 2018 se tiendra à Casablanca    La CDG présente à Rabat son programme international pour l'Afrique    Divers    Michael Gove, l'improbable sauveur de Theresa May    Pourquoi l'équipe de France est passée au travers    Doublement gagnant    News    Le Maroc à la conquête de l'espace    Les manifestations des "Gilets jaunes" ont fait un mort et plus de 400 blessés    Dakhla abrite la 11ème édition du Festival de la mode africaine    Le Liban invité d'honneur au Festival international du cinéma d'auteur    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le choc OCK-Raja débouche sur un nul
Publié dans Libération le 22 - 10 - 2018

L'Olympique Club de Khouribga a croisé le fer avec le Raja de Casablanca, devant quelque 5000 spectateurs qui ont pris d'assaut, samedi, le Complexe OCP, pour le compte de la 5ème journée du Botola Pro Maroc Telecom.
Dès le coup d'envoi, le Raja exerce un pressing sur l'Olympique, qui donne ses fruits à la 5'. Suite à une sortie hasardeuse du gardien Hamza Mouaatamid, le Sénégalais Ibrahima saute plus haut que les défenseurs khouribguis et loge le cuir au fond des filets. Cueillis à froid, les hommes de Benhachem n'arrivent pas à répliquer aux Aigles verts qui portent le danger dans leur camp à maintes reprises, surtout sur des balles aériennes. Moral au beau fixe, les visiteurs mettent une forte pression sur les joueurs de l'OCK qui n'arrivent pas à développer leur jeu. Ainsi, on assiste à des pertes de balles, des passes imprécises de la part des Khouribguis. Par contre, les Rajaouis maîtrisent bien le jeu et gagnent les duels. La 10' voit la frappe de Boutayeb déviée en corner par le portier local.
A la 22', Kalai prend de vitesse Banoun qui le fauche en pleine course, l'arbitre Ballout n'hésite pas à montrer le carton rouge au capitaine rajaoui et donne un coup franc aux Phosphatiers, à quelques mètres des bois de Znaiti. On croit à l'égalisation, mais la frappe d'Oggadi mal cadrée passe au-dessus des buts. Yajour, véritable poison pour la défense locale, a failli aggraver le score (25'). Dix minutes plus tard, l'OCK bénéficie d'un coup franc à cinq mètres des buts de Znaiti. A la transformation, Hajhouj qui tire à bout pourtant, mais Mabidi reçoit la balle en plein visage et sauve les siens. Profitant de leur supériorité numérique, les Khouribguis exercent une grande pression sur la défense casablancaise et tentent d'égaliser. Sentant le danger, le coach espagnol Juan Carlos Garrido procède à un changement. Ainsi, Haddad relève Alami à la 30'. Quatre minutes après, Hajhouj, l'homme du match, aurait pu égaliser si sa frappe était bien cadrée.
En seconde période, la physionomie du match change complètement. En effet, le rythme de la rencontre devient rapide, les Phosphatiers prennent le match en main, dominent totalement les Rajaouis qui se replient en défense et commencent à dégager les balles en catastrophe.
A la 49', Ouchen, en position idéale, rate un but tout fait. Bien que dominés, les visiteurs ne baissent pas la garde et procèdent par des contre-attaques orchestrées de temps en temps par Yajour et Hadraf. Du côté de l'Olympique, ses attaquants créent de nombreuses opportunités, (51'), (56') et (63') par le biais de l'excellent Hajhouj et El Ouassli. Les Verts ripostent à la 81' par Yajour. Aux arrêts de jeu, Hajhouj mystifie un défenseur qui le fauche en pleine surface de réparation, le referee Ballout désigne le point du penalty. A la transformation Hajhouj qui égalise au grand bonheur des supporters khouribguis.
Après l'égalisation, les coéquipiers de Hajhouj campent dans le camp des visiteurs et inquiètent le keeper Znaiti à maintes reprises.
Ainsi, le match se solde sur un score de parité équitable pour les deux équipes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.