Parlement: Les enjeux du renouvellement des instances    Liberté de la presse: La Tunisie fait mieux que le Maroc!    BAM-Patronat-GPBM: Le temps de l'action!    Maroc Telecom : Léger repli du C.A au 1er trimestre    Réforme fiscale: Les enjeux des 3es Assises de la fiscalité    Attentats au Sri Lanka : Une Marocaine parmi les blessés    Sri Lanka : Le mouvement responsable des attentats identifié    Arrestation des auteurs du braquage d'une banque à Ouarzazate    Algérie : Arrestation du PDG du premier groupe privé et d'autres industriels    Un bel exemple de partenariat entre les deux rives de la Méditerranée    Les efforts de la diplomatie marocaine ont fini par payer    Le GCAM facilite l'accès au financement de la mécanisation    Les leaders de la contestation au Soudan suspendent leurs discussions avec l'armée    Youssef Chiheb : Le Grand Remplacement, nouveau paradigme de l'islamophobie en Europe    Le Maroc réitère son engagement en faveur d'Al Qods    Marathon de Rabat : Deux nouveaux records et une bonne prestation des Marocains    Coupe internationale Mohammed VI de karaté    Un derby de bonne facture    Les consommateurs s'engagent sans prendre connaissance du contrat de vente    Divers    Le vélo électrique serait meilleur pour la santé mentale    Création d'un Centre de créativité pédagogique à la Faculté des sciences de Tétouan    Clôture en beauté du Festival de la culture Aissaoua    "La Malédiction de la dame blanche" en tête du box-office    L'œuvre du cinéaste et poète Abbas Kiarostami au cœur des Journées cinématographiques de Safi    Guichet numérique unique : L'Intérieur annonce la poursuite de la généralisation    Arabie Saoudite. Attaque terroriste dans un commissariat, l'EI revendique    Le street-art au Mövenpick Marrakech    L'Union arabe de taekwondo s'installe à Rabat    Gouvernance sanitaire à Ifrane: L'hôpital sort de ses murs    Le PPS au Kurdistan d'Irak: La diplomatie partisane agissante    France. Ces universités refusent d'appliquer la hausse des frais    Flash hebdomadaire    Dopage : 19 mois de suspension pour Badr Hari    Safaa Hbirkou, la nouvelle égérie de Taous    Jazzablanca en fête dans la ville    Festival de Sijilmassa du malhoun : Hajar Zemmouri remporte un concours de l'Inchad    Le Kenya domine, le Maroc sur le podium    Les clubs de Marrakech et d'Al Hoceima en chute libre    Lixus fait peau neuve pour abriter ses visiteurs…    Un livre marocain remporte le prix du meilleur livre pour enfant à Charjah    Le cauchemar de l'inflation hante à nouveau le Zimbabwe    Plus de 850.000 visiteurs au SIAM 2019    Ghosn de nouveau inculpé au Japon    Enseignement préscolaire. Création de plusieurs unités à Sidi Ifni    Botola Maroc Télécom : Le Raja et le Wydad se quittent sans vainqueur    Mohamed Benabdelkader : Le citoyen est au cœur des préoccupations du service public    Mettre l'information à la disposition des demandeurs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





18 morts dans un accident de train au Taïwan
Publié dans Libération le 23 - 10 - 2018

Au moins 18 personnes ont péri dimanche dans le déraillement d'un train dans le nord-est de Taïwan, ont annoncé les autorités, révisant à la baisse le bilan du pire accident ferroviaire sur l'île en plus d'un quart de siècle.
L'administration des chemins de fer avait initialement fait état de 22 morts. Mais le Centre taïwanais de réponse d'urgence a affirmé dimanche soir que 18 personnes avaient péri, sans donner d'explication à ce nouveau bilan.
Le Puyuma Express, qui transportait 366 personnes à destination de Taitung (sud), a déraillé dans le comté de Yilan (nord-est) à 16h50 (08h50 GMT) dimanche, pour une raison encore inconnue.
Les huit wagons du train ont déraillé, dont cinq qui se sont renversés près de la gare de Xinma.
Ce déraillement, le plus grave accident ferroviaire à Taïwan depuis 27 ans, a également fait 187 blessés.
Des responsables ont indiqué lundi qu'un petit nombre de passagers étaient toujours portés disparus et que les sauveteurs poursuivaient les recherches.
La présidente Tsai Ing-wen s'est rendue tôt lundi matin sur le site de l'accident, demandant une enquête sur les causes du drame.
"Tout le monde est préoccupé par les causes de l'accident et j'ai demandé aux procureurs de faire la lumière sur la situation", a-t-elle dit aux journalistes.
Des grues ont été apportées dans la nuit pour retirer les wagons de la voie. Mais l'engorgement des sols, en raison de récentes précipitations, a compliqué l'opération, nécessitant l'acheminement de plateformes de stabilisation pour établir les grues, selon l'entreprise qui mène ces travaux.
Des vidéos filmées juste après la catastrophe et diffusées par les chaînes de télévision ont montré des passagers brisant les fenêtres pour s'extraire difficilement des wagons.
Des survivants ont raconté que le train vibrait énormément pendant le voyage, et qu'il allait "très vite" avant le déraillement.
"Le train s'est arrêté deux fois et on nous a dit qu'il y avait des problèmes et qu'il fallait réparer mais le train est reparti peu après", a déclaré aux journalistes une passagère qui s'est présentée comme Mme Chiu.
"On a senti que la vitesse était trop élevée, puis il y a eu le choc et nous avons été projetés en l'air", a-t-elle ajouté en précisant que beaucoup de passagers étaient assoupis au moment de l'accident.
Une centaine de militaires ont été envoyés pour participer aux opérations de secours, selon le ministère de la Défense.
Cet accident est la pire catastrophe ferroviaire à Taïwan depuis 1991, quand 30 passagers avaient été tués et 112 blessés dans la collision de deux trains à Miaoli (nord-ouest).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.