Un élan haussier royal!    Lydec se rattrape au second semestre 2018    La C.I.J. juge recevable la demande de l'Iran    Botola Maroc Télécom : Sous un accent des nouveaux coachs    Ahmed Boukous et les traducteurs Hamid Guessous et Azzeddine Chentouf primés    Hossain Bouzineb, premier Marocain à intégrer l'Académie royale espagnole    Etude du CMC : Le secteur agricole doit gagner en compétitivité    Amzazi : Le digital, indispensable à l'employabilité des jeunes    SIEL-2019: Remise du Prix national de la lecture    SIEL-2019: Remise du Prix national de la lecture    Vidéo-MSC2019 : La formule de Lavrov qui a fait mouche    Bruxelles: Des marocains partagent avec des étudiants leurs expériences inspirantes    Amzazi: Le digital, un levier indispensable pour l'employabilité des jeunes    Cinq morts dans une fusillade près de Chicago    Vidéo-Live : Le Président égyptien présente les défis sécuritaires de l'Afrique au MSC2019    Vidéo-Live : Angela Merkel parle des vraies sources d'insécurité en Algérie et en Afrique    El Othmani : Le Maroc attache un intérêt particulier à la coopération avec le FMI et la BM    Sahara marocain : La loi budgétaire américaine très favorable à la position du Maroc    Les mises à jour de sécurité prendront fin dans un an    4L Trophy 2019: Une course pour les jeunes façon Paris-Dakar    Code de la famille: Les écueils qui plombent la réforme    Appel à des mesures concrètes pour répondre aux problématiques des petites entreprises    Frontex place les Marocains au Top ten des passeurs    Ligue Europa : Arsenal tombe à Borisov, le Séville FC s'offre la Lazio    Divers sportifs    Une journée au complet et du spectacle en vue    Les entreprises espagnoles opèrent au Maroc dans des secteurs de grande importance    Nasser Bourita : Les accords Maroc-UE sont compatibles avec le droit international    Repenser la cohabitation entre les automobilistes et les cyclistes    Cancer du col de l'utérus: le vaccin est "sûr et indispensable"    Appel à une stratégie nationale visant à faire de l'école un espace pour tous    Divers    Les conditions de travail demeurent précaires à l'échelle mondiale    Bouillon de culture    Trump va déclarer l'"urgence nationale" pour construire son mur à la frontière    Divers    La bourde de Katy Perry    Pourquoi Johnny Depp n'incarnera plus jamais Jack Sparrow    Les problèmes de peau de Kim Kardashian    Nador : Arrestation d'une bande de présumés passeurs    Le Forum international de l'étudiant à Safi    La nouvelle vie du Grand théâtre Cervantès    La Botola pro adopte le VAR la saison prochaine    Vidéo – Munich : La sécurité mondiale en question    Coupe de la CAF : La RSB bat le HUSA et s'adjuge la première place    Le Maroc et l'Espagne écrivent un nouveau chapitre de coopération économique    Parlement : Une session mi-figue, mi-raisin    La première édition d'ADCC en Afrique se déroulera au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Copa Libertadores : Boca résiste à River dans une Bombonera en fusion
Publié dans Libération le 13 - 11 - 2018

Boca Juniors a résisté aux assauts de River Plate samedi à Buenos Aires (2-2) lors du bouillant "Superclasico" entre les deux clubs les plus populaires d'Argentine, une finale aller de la Copa Libertadores inédite disputée dans un stade de la Bombonera en furie.
Lors de la finale retour le 24 novembre, River Plate aura l'avantage de recevoir au stade Monumental son rival historique, né dans le même quartier de la Boca. Reportée à dimanche en raison de fortes pluies sur la capitale argentine samedi, cette finale de la compétition de clubs majeure d'Amérique du Sud, rapidement surnommée "le match du siècle", est la rencontre la plus importante jouée sur le sol argentin depuis la finale du Mondial-1978 Argentine-Pays-Bas (3-1).
La passion des supporters de Boca Juniors a une nouvelle fois fait mouche samedi: papelitos bleus et jaunes aux couleurs du club, tifos, chants, spectateurs debout, le stade de la Bombonera a rugi pendant 90 minutes.
Aucun supporter de River n'avait pris place dans la Bombonera, en raison de l'interdiction de déplacements des fans, en place en Argentine pour des raisons de sécurité.
C'est d'ailleurs sans doute ces encouragements fantastiques qui ont donné à Boca ce supplément d'âme leur permettant de tenir le match nul contre une équipe de River dominante.
Agustin Rossi, le gardien de Boca Juniors, a sorti un grand match pour éviter la défaite, assurant plusieurs parades décisives face aux artificiers de River, dont le jeu offensif a souvent déséquilibré la défense adverse malgré la suspension pour la finale de l'entraîneur de River Marcelo Gallardo, qui a vu la rencontre à la télévision.
Contre le cours du jeu car River avait dominé la première demi-heure, Boca Juniors a ouvert le score grâce à son attaquant Ramon Abila (34) qui a réussi à tromper en deux temps le gardien de la sélection argentine Franco Armani, à bout portant.
Sur l'action suivante, River a égalisé grâce à son buteur Lucas Pratto (35). A la 45e minute, c'est Benedetto, de la tête, qui donnait l'avantage à Boca. En inscrivant 3 buts en demi-finales, il avait été le grand artisan de la qualification contre les Brésiliens de Palmeiras.
En 2e période, River a égalisé. A vitesse réelle, on pensait que Pratto avait inscrit un doublé mais c'est le défenseur de Boca Izquierdoz, au duel, qui a trompé son propre gardien en voulant dégager.
Entré en fin de match, l'ancien international Carlos Tevez a failli faire basculer la rencontre pour Boca. Il a offert à la 89e minute un caviar à Benedetto, mieux placé, mais le jeune attaquant a manqué son duel face au gardien.
River Plate tente de décrocher sa 4e Copa Libertadores, et Boca Juniors vise un 7e sacre, pour égaler le recordman de victoires, l'Independiente, autre club argentin.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.