MSC2019: L'Alliance Iran-Qatar mise en relief à Munich    Bouzineb: La culture marocaine a toujours fasciné et inspiré les grands écrivains espagnols    Un élan haussier royal!    La C.I.J. juge recevable la demande de l'Iran    Botola Maroc Télécom : Sous un accent des nouveaux coachs    Lydec se rattrape au second semestre 2018    Ahmed Boukous et les traducteurs Hamid Guessous et Azzeddine Chentouf primés    Hossain Bouzineb, premier Marocain à intégrer l'Académie royale espagnole    Etude du CMC : Le secteur agricole doit gagner en compétitivité    Amzazi : Le digital, indispensable à l'employabilité des jeunes    SIEL-2019: Remise du Prix national de la lecture    SIEL-2019: Remise du Prix national de la lecture    Bruxelles: Des marocains partagent avec des étudiants leurs expériences inspirantes    Cinq morts dans une fusillade près de Chicago    Amzazi: Le digital, un levier indispensable pour l'employabilité des jeunes    Vidéo-Live : Angela Merkel parle des vraies sources d'insécurité en Algérie et en Afrique    El Othmani : Le Maroc attache un intérêt particulier à la coopération avec le FMI et la BM    Sahara marocain : La loi budgétaire américaine très favorable à la position du Maroc    Vidéo-Live : Le Président égyptien présente les défis sécuritaires de l'Afrique au MSC2019    Les mises à jour de sécurité prendront fin dans un an    Code de la famille: Les écueils qui plombent la réforme    4L Trophy 2019: Une course pour les jeunes façon Paris-Dakar    Frontex place les Marocains au Top ten des passeurs    Ligue Europa : Arsenal tombe à Borisov, le Séville FC s'offre la Lazio    Divers sportifs    Une journée au complet et du spectacle en vue    Les entreprises espagnoles opèrent au Maroc dans des secteurs de grande importance    Nasser Bourita : Les accords Maroc-UE sont compatibles avec le droit international    Repenser la cohabitation entre les automobilistes et les cyclistes    Cancer du col de l'utérus: le vaccin est "sûr et indispensable"    Appel à une stratégie nationale visant à faire de l'école un espace pour tous    Divers    Les conditions de travail demeurent précaires à l'échelle mondiale    Bouillon de culture    Trump va déclarer l'"urgence nationale" pour construire son mur à la frontière    Divers    Appel à des mesures concrètes pour répondre aux problématiques des petites entreprises    La bourde de Katy Perry    Pourquoi Johnny Depp n'incarnera plus jamais Jack Sparrow    Les problèmes de peau de Kim Kardashian    Nador : Arrestation d'une bande de présumés passeurs    Le Forum international de l'étudiant à Safi    La Botola pro adopte le VAR la saison prochaine    Vidéo – Munich : La sécurité mondiale en question    Coupe de la CAF : La RSB bat le HUSA et s'adjuge la première place    Le Maroc et l'Espagne écrivent un nouveau chapitre de coopération économique    Parlement : Une session mi-figue, mi-raisin    La première édition d'ADCC en Afrique se déroulera au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





News
Publié dans Libération le 16 - 11 - 2018


Terrorisme
Des organisations affiliées au groupe jihadiste Etat islamique (EI) ont affirmé qu'il y aurait de nouvelles opérations contre l'Australie et d'autres pays occidentaux dans des affiches représentant l'attaque au couteau perpétrée à Melbourne la semaine dernière.
"Australie, ne croit pas que tu es épargnée par nos attaques", peut-on lire sur une affiche mise en ligne mercredi par la Fondation média Dera' al Sunni (bouclier sunnite), selon le Centre américain de surveillance des groupes islamistes et extrémistes Site.
Une photo du véhicule incendié par l'assaillant vendredi à Melbourne, grande ville du sud de l'Australie, y figure aussi.
Hassan Khalif Shire Ali, 30 ans, d'origine somalienne, avait tué une personne et blessé deux autres à coups de couteau avant d'être abattu par la police. Il avait au préalable incendié son véhicule rempli de bouteilles de gaz.
Une autre affiche mise en ligne et citée par Site montre une photo tirée des réseaux sociaux où l'on voit l'auteur en train d'essayer de porter des coups de couteau à un policier.
CEDH
La Cour européenne des droits de l'homme a reconnu jeudi le caractère politique des poursuites engagées à plusieurs reprises contre Alexeï Navalny, l'un des principaux opposants russes à Vladimir Poutine et figure de proue de la lutte anti-corruption.
La grande chambre de la Cour de Strasbourg, dont les arrêts sont définitifs, a par ailleurs confirmé le jugement de première instance en condamnant la Russie pour violation du droit de réunion, détention arbitraire et procès inéquitable concernant son interpellation lors de sept manifestations entre 2012 et 2014 et pour six des sept condamnations dont il a fait l'objet.
Elle conclut en outre, par 14 voix contre trois, à une violation de l'article 18 de la Convention européenne des droits de l'Homme, très rarement reconnue, en constatant que la loi a été appliquée à d'autres fins que celles pour lesquelles elle était prévue, à savoir des fins politiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.