L'Espagne reste premier partenaire commercial du Maroc, selon Eurostat    Elections : Des dirigeants européens se mobilisent contre les populistes    Huawei réplique à Trump: les Américains nous « sous-estiment »    Le Maroc réélu au bureau exécutif du Conseil des ministres arabes de la Santé    Maradona appelle à boycotter un film sur lui    Etude. Maîtriser l'anglais améliore-t-il nos conditions au travail?    Rabat. Un centre de santé lancé à Diour Jamaâ    Le Musée national d'histoire naturelle de Rabat célèbre la journée internationale des musées    Les détails du nouveau modèle pédagogique    La RSB fait l'essentiel à Berkane face au Zamalek, en attendant la confirmation au Caire    Stress hydrique. La Chine et le Maroc allient leurs forces    1998: retour des Lions pour une place au quart…    Seedorf : Le Maroc favori de la CAN    Aéroport Fès-Saiss : Hausse du trafic des passagers à fin avril 2019    Artcom'Sup intègre la World Design Organization    Lahoucine Bardaouz, un talent pluriel    L'autre dans le cinéma    Bouskoura : Trois ouvriers meurent par asphyxie dans un canal des eaux usées    Côte d'Ivoire : Atlantique Assurances, filiale de la BCP, lance une offre dédiée aux agriculteurs de coton    PAM. Crise autour du 4e congrès national    Numérisation du système judiciaire : Signature d'une convention entre le barreau de Casablanca et la CDG    RDC : Moïse Katumbi accueilli en héros national après son retour au bercail    Etats-Unis : Quand un milliardaire diplômé rembourse les dettes étudiantes de toute sa promotion    Immobilier. Un faux départ en 2019    Professions libérales : L'Union nationale appelle à un front uni    Le Maroc à Genève pour la 72ème Assemblée mondiale de la santé    L'enseignement supérieur passe au mode grève    Education : Le ministère annonce une version actualisée de la méthode d'enseignement pour le primaire    Christchurch : L'auteur de l'attaque inculpé pour terrorisme    Agentis construira et équipera des hôpitaux publics en Côte d'Ivoire    Insolite : Soyez "gentils" avec la police nigériane    M'hamed Loqmani : Les intellectuels qui ne créent pas le buzz ne sont pas toujours les bienvenus dans les médias    Attention aux jeans trop serrés et à l'épilation intégrale !    Pendant le Ramadan, Essaouira retrouve toutes ses sensations    Les Marocains d'Italie dénoncent la situation tragique dans les camps de Tindouf    Les inégalités augmentent dans l'UE, mais moins qu'ailleurs    Kamal Daissaoui fait chevalier de l'ordre pour le progrès des sciences et de l'invention    Phoques, caviar et pétrole: la mer Caspienne menacée par la pollution    Donald Trump : Si Téhéran veut se battre, ce sera la fin officielle de l'Iran    Ces tournages qui ont tourné au drame : Troie    Cinquantenaire du FNAP de Marrakech    En larmes, le monstre sacré du 7ème art Alain Delon honoré à Cannes    169 migrants subsahariens secourus par la marine royale en méditerranée    La FRMF reprogramme les matchs de la Botola Maroc Telecom : Le suspense jusqu'au bout !    Policy Center for the New South. De nouveaux locaux et une nouvelle dynamique    Abderrassoul Lehdari : «Si Aziz nous a appris la méthode, la rigueur, la maîtrise du sujet et l'esprit critique»    Louzani et Blinda au Mondial mais pas en CAN    Vidéo – Coupe de la CAF : Le RSB marque un magnifique but dans le temps additionelace au Zamalek    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Divers
Publié dans Libération le 19 - 11 - 2018


Don du sang
L'Association "l'assemblée du conseil des Marocains Résidant en Côte d'Ivoire" (ACMRCI) a organisé, samedi à Abidjan, une journée de don du sang au profit du Centre national ivoirien de transfusion sanguine, une initiative que l'ACMRCI organise désormais chaque semestre. Placée sous le thème "Ensemble pour sauver des vies", cette journée a été marquée par la participation de plusieurs membres du Conseil fédéral des Tidjanes en Côte d'Ivoire (COFETCI) et de l'ONG ivoirienne "Foi pour servir" qui ont fait don de leur sang aux côtés de plusieurs dizaines de Marocains résidant à Abidjan.
Par ce geste à forte charge symbolique, la communauté marocaine établie en Côte d'Ivoire entend s'associer à l'élan de solidarité, de cohésion et d'entraide qui a de tout temps façonné mais aussi distingué les relations maroco-ivoiriennes.
Pour le président de l'ACMRCI Ouazzani Chahdi, cette initiative désormais semestrielle s'assigne pour but d'enraciner l'acte de don du sang chez la diaspora marocaine pour qu'elle puisse contribuer de manière régulière à l'alimentation des stocks des centres ivoiriens de transfusion sanguine.
De même, a-t-il déclaré à la MAP, les Marocains de Côte d'Ivoire veulent signifier leur soutien fraternel à leurs amis et frères ivoiriens et manifester, en général, l'intérêt qu'ils portent aux questions de santé publique dans leur pays de résidence, la Côte d'Ivoire.
"Le don du sang est un acte à la fois humain et citoyen et il est important de tendre la main à son prochain. Nous ne savons jamais si, à notre tour, un jour nous aurons besoin de poches de sang", a ajouté M. Ouazzani.
Arrestation
Sur la base d'informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire national (DGST), la brigade de la police judiciaire de Berkane a procédé, jeudi, à l'arrestation de huit suspects s'activant dans le cadre d'une bande criminelle spécialisée dans l'immigration clandestine.
Le mis en cause principal aux antécédents judiciaires a été arrêté en compagnie de plusieurs candidats à l'immigration clandestine, souligne un communiqué de la DGSN, notant que les recherches ont permis d'arrêter 7 autres associés qui jouent le rôle de médiateurs pour attirer les candidats à l'immigration clandestine contre des sommes d'argent.
Les opérations de fouille menées par les services de sûreté dans le cadre de cette affaire ont permis la saisie d'un zodiac avec moteur utilisé dans cette activité criminelle, précise la même source.
Les prévenus ont été placés en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent, alors que des recherches se poursuivent pour déterminer les tenants et les aboutissants des activités de ce réseau criminel.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.