Accord agricole Maroc-UE: Le Maroc n'accepte ni négociation ni recul lorsqu'il s'agit de sa souveraineté nationale    Grève en Tunisie: RAM a annulé les quatre vols Casablanca-Tunis de ce jeudi    BAD : La croissance économique de l'Afrique se situera à 4 % en 2019    Brexit: Theresa May entame une série de pourparlers avec l'opposition    Réforme de l'enseignement. Le bilan d'étape    Actions Maroc Telecom : Attijari Global Research conseille l'achat    Comment combattre les inégalités ?    Quand la Perruche se pose à Casablanca!    Tunisie : Une grève générale paralyse le pays    Tennis : Matchs truqués, une quarantaine de joueurs ciblés    4ème Rencontre internationale des artistes de Fès    Mise en œuvre d'une convention de financement de projets de sauvegarde du patrimoine archéologique    Oléiculture dans l'Oriental : Un accroissement important en termes de superficie    Diapo : Infantino chausse les crampons pour un match à Marrakech    En hommage à cette figure de proue du football national : Une avenue de Fès rebaptisée au nom de Feu Hamid El Hazzaz    Le Zamalek s'accroche au Marocain Hamid Ahaddad    Ligue des Champions de la CAF: Le Wydad de Casablanca à Pretoria    ONCF : Mise en place d'un plan "Spécial Vacances"    UNE MAJORITE BIEN FRAGILE    Fisc, douane et commerçants trouvent un consensus    Driouch : Une secousse tellurique de 3,7 degrés a été enregistrée    Hommage à Joachim Peter Schulz à Casablanca    Omar Sy? « Bof! »    Le groupe scolaire Jacques Chirac voit le jour à Rabat    La Fondation Initiative AAA voit le jour    Partis : Qui êtes-vous ?    Laurent Gbagbo acquitté par la C.P.I.    VIDEO - Lyon : Explosions et incendie sur un campus du Domaine scientifique    Lancement du programme Taqaddam : L'automobile grande bénéficiaire    Enseignement, un bilan et des milliards!    Le Canada prévoit d'accueillir plus d'un million d'immigrants d'ici 2021    Casablanca : Un inspecteur de police use de son arme pour arrêter trois malfrats    Haca : Un Centre de contrôle des médias audiovisuels inauguré à Bamako    Edito : La conduite du changement    Le Parlement européen adopte l'accord agricole avec le Maroc    Insolite : Invasion de phoques    Election du juge marocain Mustapha El Baaj à un mécanisme du Conseil de sécurité    CAN 2025 : La piste de la co-organisation mise en avant    Les internautes plus âgés partagent davantage d'infox    Signature d'une convention de partenariat entre l'AREF et le Groupe l'Etudiant marocain    Dakhla fin prête pour le challenge sportif et solidaire "Sahraouiya"    Divers sportifs    La Coalition contre la peine de mort tient son assemblée générale à Rabat    Inauguration d'un espace dédié à la mémoire de la résistance et de la libération    Les Palestiniens, en quête d'un statut d'Etat membre de l'ONU, prennent la tête du G77    French Montana s'attire les foudres des Américains    Le rappeur MHD en garde à vue pour une affaire de meurtre    Alicia Keys présentera la cérémonie des Grammy Awards    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





News
Publié dans Libération le 11 - 12 - 2018


Palestine
Quatre Palestiniens ont été blessés et plusieurs autres asphyxiés, lundi à l'aube, dans des heurts avec les forces de l'armée israélienne, suite à l'incursion de colons dans un site religieux en Cisjordanie, ont indiqué des sources médicales et sécuritaires palestiniennes.
Des affrontements ont éclaté entre Palestiniens et forces d'occupation lorsque des centaines de colons ont fait irruption à Maqam Yusuf, à l'est de la ville de Naplouse en Cisjordanie, ont ajouté les mêmes sources.
Quatre manifestants palestiniens ont été blessés par balles tirées par les forces d'occupation et ont été évacués à l'hôpital, selon les mêmes sources qui font état également de 20 Palestiniens asphyxiés après avoir inhalé du gaz lacrymogène pendant les heurts. Les habitants de Cisjordanie et de Naplouse craignent que les "maqamat" et les tombeaux des saints, qu'abritent plusieurs villes et villages de la région, ne soient transformés en lieux de pèlerinage pour les colons, en prélude à leur annexion à l'Etat hébreu.
Australie
Plus d'un millier de demandeurs d'asile détenus par l'Australie dans des camps reculés du Pacifique vont déposer deux recours collectifs contre Canberra en arguant avoir subi tortures et abus des droits de l'Homme, ont annoncé leurs défenseurs. Aux termes d'une politique critiquée à l'étranger comme sur l'immense île-continent, Canberra refoule en mer depuis 2013 tous les bateaux de clandestins. Les autorités envoient ceux qui passent entre les mailles du filet dans des camps, sur l'île de Nauru ou sur celle de Manus, en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Ils ont interdiction de s'installer de manière permanente en Australie.
Environ 1.200 demandeurs d'asile détenus sur Manus et Nauru vont lancer deux recours collectifs et seront représentés par Julian Burnside, un ténor du barreau, a ajouté l'avocat.
Face au tollé, le gouvernement minoritaire de Scott Morrison s'est mis à évacuer discrètement les enfants de Nauru.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.