fin de la première journée de la 2e table ronde de Genève    Special Olympics 2019 47 médailles pour le Maroc dont 12 en or    LdC : 20 000 euros d'amende pour Ronaldo    Attijariwafa bank : Des résultats en forte progression malgré le repli de la branche Assurance    HCP : Evolution du taux de la fécondité au Maroc    El Othmani : La gratuité de l'enseignement, maintenue et affirmée    Interpellée pour "intention de s'adonner à la prostitution"... Le cri de colère d'une Marocaine à Jakarta    Chez les dentistes, un projet de loi fait jaser    Conférence-Débat: La place des femmes dans l'espace public    Les AREF comptent licencié les enseignants contractuels pour abandon de poste    Paradis fiscaux : Jouahri exprime sa colère vis-à-vis du maintien du Maroc par l'UE sur la liste grise    Colloque international de Rabat : Réflexions sur la pensée de Khatibi    Tennis : Grand Prix Hassan II du 7 au 14 avril à Marrakech    Fusillade d'Utrecht : Le suspect va comparaître pour homicides « terroristes »    Brexit: May demande un report à des Européens « fatigués » de la saga    Communiqué du BP du PPS    La diaspora invitée à contribuer au développement de leur pays d'origine    Motor Village et Marokoto, partenaires de la Raquette d'Or de Mohammedia    3è Festival «Les Océanes» à Essaouira : Le surf et la protection du littoral à l'honneur    Mujer : Tout un numéro réservé au Maroc !    Centres hospitaliers universitaires. Opération sauvetage en marche?    Italie : 51 enfants pris en otage, échappent au drame de justesse    Vidéo de l'attentat de Christchurch : Facebook s'explique    Le ver dans le fruit !    Le détenteur de Sapress prend le contrôle de Sochepress    La journée mondiale de la poésie célébrée à la Villa des arts de Rabat    AFMA: Résultat net consolidé en baisse de 15% en 2018    Préscolaire    Projection du documentaire "A Thousand girls like me" qui ouvre le débat sur l'inceste    Le PSG obtient gain de cause devant le TAS    Les enjeux de la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019    La Commission interministérielle spécialisée examine le plan de mise en œuvre de la déconcentration administrative    Radio Medi1 : Guergarate et Nouadhibou sur la fréquence 99.8    Organisation de la Femme Istiqlalienne    Haute commission mixte entre le Maroc et le Rwanda    Etudiants et professionnels de Santé défilent contre Bouteflika à Alger    Brigitte Bardot pète les plombs    Syrie    Prochaine tenue du Forum national du handicap    Finances publiques. Une guide pour la programmation triennale    Edito : L'eau    Centrale Danone lance une nouvelle gamme de lait : «Centrale Ta9alid Bladi»    La jeunesse face à la classe politique    Le Onze national à Lilongwe en vue de peaufiner les ultimes réglages    Insolite : Promotion mensongère    Quand la langue de Molière nous rapproche et nous unit    "L'Algérie.. La crise du régime et l'illusion de l'Etat" nouvel ouvrage de Mohammed Benhamou    Les Lions se préparent pour leurs prochaines échéances    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





News
Publié dans Libération le 11 - 12 - 2018


Palestine
Quatre Palestiniens ont été blessés et plusieurs autres asphyxiés, lundi à l'aube, dans des heurts avec les forces de l'armée israélienne, suite à l'incursion de colons dans un site religieux en Cisjordanie, ont indiqué des sources médicales et sécuritaires palestiniennes.
Des affrontements ont éclaté entre Palestiniens et forces d'occupation lorsque des centaines de colons ont fait irruption à Maqam Yusuf, à l'est de la ville de Naplouse en Cisjordanie, ont ajouté les mêmes sources.
Quatre manifestants palestiniens ont été blessés par balles tirées par les forces d'occupation et ont été évacués à l'hôpital, selon les mêmes sources qui font état également de 20 Palestiniens asphyxiés après avoir inhalé du gaz lacrymogène pendant les heurts. Les habitants de Cisjordanie et de Naplouse craignent que les "maqamat" et les tombeaux des saints, qu'abritent plusieurs villes et villages de la région, ne soient transformés en lieux de pèlerinage pour les colons, en prélude à leur annexion à l'Etat hébreu.
Australie
Plus d'un millier de demandeurs d'asile détenus par l'Australie dans des camps reculés du Pacifique vont déposer deux recours collectifs contre Canberra en arguant avoir subi tortures et abus des droits de l'Homme, ont annoncé leurs défenseurs. Aux termes d'une politique critiquée à l'étranger comme sur l'immense île-continent, Canberra refoule en mer depuis 2013 tous les bateaux de clandestins. Les autorités envoient ceux qui passent entre les mailles du filet dans des camps, sur l'île de Nauru ou sur celle de Manus, en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Ils ont interdiction de s'installer de manière permanente en Australie.
Environ 1.200 demandeurs d'asile détenus sur Manus et Nauru vont lancer deux recours collectifs et seront représentés par Julian Burnside, un ténor du barreau, a ajouté l'avocat.
Face au tollé, le gouvernement minoritaire de Scott Morrison s'est mis à évacuer discrètement les enfants de Nauru.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.